La préparation personnelle aux bénédictions du temple
    Notes de bas de page

    La préparation personnelle aux bénédictions du temple

    «Les personnes qui pénètrent dans le temple doivent également être revêtus de sainteté… On ne peut parvenir à la sainteté que par des efforts personnels constants et persistants.»

    Sous la direction inspirée du président Hinckley, aujourd’hui les temples sont plus accessibles que jamais. Sur chaque temple sont gravés les mots «Sainteté au Seigneur1». Cette déclaration indique que le temple et ses desseins sont également sacrés. Les personnes qui pénètrent dans le temple doivent également être revêtus de sainteté2. Peut-être est-il plus facile de qualifier de saint un édifice qu’un peuple. On ne peut parvenir à la sainteté que par des efforts personnels constants et persistants. Tout au long des âges, les serviteurs du Seigneur nous ont mis en garde contre l’impiété. Jacob, frère de Néphi, a écrit: «Si vous étiez saints, je vous parlerais de sainteté, mais comme vous n’êtes pas saints, et que vous me considérez comme un instructeur, il faut… que je vous enseigne les conséquences du péché3

    Je ressens la même responsabilité d’enseigner. Tout comme les temples sont préparés pour nos membres, nos membres doivent se préparer pour le temple.

    LE TEMPLE

    Le temple est la maison du Seigneur. Chaque ordonnance et alliance du temple, essence du plan de salut, repose sur l’expiation de Jésus-Christ. Tout ce que nous faisons dans l’Eglise, chaque activité, chaque leçon, nous dirige vers le Seigneur et sa sainte maison. Nos efforts pour proclamer l’Evangile, pour perfectionner les saints et pour racheter les morts conduisent tous au temple. Chaque temple sacré est le symbole de notre appartenance à l’Eglise4, le signe de notre foi en la vie après la mort, et une étape sacrée vers la gloire éternelle pour nous et pour notre famille.

    Le président Hinckley a dit: «Ces édifices uniques et magnifiques, et les ordonnances qu’on y accomplit, représentent le point culminant de notre culte. Ces ordonnances deviennent l’expression la plus profonde de notre théologie5

    Pénétrer dans le temple est une immense bénédiction. Mais tout d’abord, nous devons en être dignes. On ne doit pas nous précipiter. Nous ne devons pas prendre de raccourcis dans la préparation et risquer ainsi de ne pas honorer des alliances que nous n’étions pas préparés à contracter. Ce serait pire que de ne pas les avoir contractées du tout.

    LA DOTATION

    Au temple, nous recevons une dotation, qui est littéralement un don. Quand nous la recevons, nous devons comprendre la signification et l’importance qu’il y a à honorer les alliances sacrées. Chaque ordonnance du temple n’est pas «juste un rituel à accomplir, mais un acte par lequel nous faisons des promesses solennelles6

    La dotation du temple a été donnée par révélation. C’est donc par la révélation qu’on la comprend le mieux, quand on le demande dans la prière, d’un cœur sincère7. Brigham Young a dit: «Votre dotation consiste à recevoir, dans la maison du Seigneur, toutes les ordonnances qui vous seront nécessaires, une fois que vous aurez quitté cette vie, pour vous permettre de revenir dans la présence du Père… et d’obtenir votre exaltation éternelle8

    L’AUTORITÉ DE SCELLEMENT

    Quand nous nous préparons à recevoir la dotation et les autres ordonnances du temple, nous devons comprendre l’autorité de scellement de la prêtrise. Jésus a fait référence à cette autorité, il y a longtemps, quand il a enseigné à l’un de ses apôtres: «Ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux9.» Cette même autorité a été rétablie à notre époque. Tout comme la prêtrise, qui n’a ni commencement ni fin, l’effet des ordonnances de la prêtrise qui lient les familles à jamais, est éternel.

    Les ordonnances, les alliances, les dotations et les scellements permettent aux personnes d’être réconciliées avec le Seigneur et aux familles d’être scellées au-delà du voile de la mort. Le respect des alliances du temple nous qualifie pour la vie éternelle, le plus grand don de Dieu à l’homme10. La vie éternelle est plus que l’immortalité. C’est l’exaltation dans le ciel le plus élevé; c’est la vie que connaît Dieu.

    LA RECOMMANDATION À L’USAGE DU TEMPLE

    La préparation implique aussi de se qualifier pour obtenir une recommandation à l’usage du temple. Notre Rédempteur demande que ses temples soient protégés de la profanation. Rien d’impur ne peut entrer dans sa sainte maison11. Cependant, tous ceux qui se préparent bien sont les bienvenus. Quiconque demande une recommandation a un entretien avec un juge en Israël, c’est-à-dire l’évêque, et avec un président de pieu12. Ils détiennent les clés de l’autorité de la prêtrise et ont la responsabilité de nous aider à savoir quand nous sommes prêts et que le moment est venu pour nous d’aller au temple. Ces entretiens leur permettent d’évaluer plusieurs points essentiels. Ils nous demandent si nous obéissons à la loi de la dîme, si nous respectons la Parole de Sagesse et si nous soutenons les Autorités de l’Eglise. Ils nous demandent si nous sommes honnêtes, si nous sommes moralement purs, et si nous respectons le pouvoir de procréation comme quelque chose de sacré que notre Créateur nous a confié.

    Pourquoi ces points sont-ils essentiels? Parce qu’ils constituent des critères spirituels. Ils permettent de déterminer si nous vivons vraiment comme des enfants de l’alliance13, capables de résister à la tentation des serviteurs du péché14. Ces entretiens permettent de discerner si nous sommes disposés à vivre conformément à la volonté du Dieu vrai et vivant ou si notre cœur reste placé «dans les richesses et dans les choses vaines du monde15».

    Ces conditions ne sont pas difficiles à comprendre. Le temple étant la maison du Seigneur, les conditions d’admission sont fixées par lui. On entre au temple en invité du Seigneur. Détenir une recommandation à l’usage du temple est un privilège sans prix et un signe tangible d’obéissance à Dieu et à ses prophètes16.

    PRÉPARATION MATÉRIELLE POUR ALLER AU TEMPLE

    La préparation matérielle pour aller au temple comporte une tenue vestimentaire convenable. On ne doit pas porter de tenue décontractée au temple. «Nous devons être vêtus de manière à nous sentir à l’aise si nous assistions à une réunion de Sainte-Cène ou à une réunion empreinte de dignité17

    Au temple, nous portons tous des vêtements blancs immaculés pour nous rappeler que le peuple de Dieu doit être pur18. La nationalité, la langue et le poste dans l’Eglise sont d’importance secondaire. Dans cette uniformité de tenues vestimentaires, nous sommes tous assis côte à côte et considérés comme égaux aux yeux de notre Créateur19.

    Les mariés vont au temple pour être unis pour le temps et toute l’éternité. La mariée porte une robe blanche, à manches longues, de coupe et de tissu pudiques, et dénuée d’ornements excessifs. Le marié est également vêtu de blanc. Les frères qui viennent assister au mariage ne portent pas de costume de soirée.

    Le port du sous-vêtement du temple a une profonde signification symbolique. Il représente un engagement continu20. Tout comme le Sauveur, par son exemple, a montré qu’il faut persévérer jusqu’à la fin, nous devons porter fidèlement le sous-vêtement du temple, comme faisant partie de l’armure durable de Dieu21. Nous montrons ainsi notre foi en lui et dans les alliances éternelles qu’il a contractées avec nous22.

    PRÉPARATION SPIRITUELLE POUR SE RENDRE AU TEMPLE

    En plus de la préparation matérielle, nous devons suivre une préparation spirituelle. Du fait du caractère sacré des ordonnances et des alliances du temple, nous avons l’obligation solennelle de ne pas parler en dehors du temple de ce qui s’y passe. Il y a cependant des principes que nous pouvons aborder.

    Chaque temple est une maison de connaissance23. Nous y sommes instruits à la manière du Maître24, qui diffère de celle d’autres personnes. Sa manière est ancienne et chargée de symboles. Nous pouvons beaucoup apprendre en méditant sur la réalité que représente chaque symbole25. Les enseignements du temple sont d’une belle simplicité et d’une beauté simple. Ils sont compris des humbles, et pourtant ils peuvent enthousiasmer l’intellect des esprits les plus brillants.

    La préparation spirituelle est renforcée par l’étude. Je recommande volontiers aux membres qui vont au temple pour la première fois de lire les brefs paragraphes d’explication du Guide des Ecritures, classés sous sept rubriques26: Onction27, Expiation28, Christ29, Alliance30, Chute d’Adam31, Sacrifices32 et Temples33. Cette lecture donne une bonne base.

    On peut aussi lire l’Ancien Testament34 et les livres de Moïse et d’Abraham dans La Perle de Grand Prix. Cette lecture des Ecritures anciennes apporte encore plus de lumière une fois qu’on connaît la dotation du temple. Ces livres soulignent le caractère ancien de l’œuvre du temple.35

    Chaque ordonnance s’accompagne d’une alliance, d’une promesse. Une alliance contractée avec Dieu n’est pas une restriction, c’est une protection. Ce n’est pas là une idée nouvelle. Par exemple, si notre provision d’eau n’est pas pure, nous la filtrons pour en ôter les éléments nocifs. Les alliances divines nous aident à filtrer notre esprit afin d’en ôter les impuretés qui pourraient nous faire du mal. Quand nous choisissons de nous refuser toute impiété36, nous ne perdons rien qui soit de valeur, et nous gagnons la gloire de la vie éternelle. Les alliances ne nous oppriment pas, elles nous élèvent au-delà des limites de notre pouvoir et de notre perspective personnels.

    PERSPECTIVE ÉTERNELLE

    Le président Hinckley a expliqué cette perspective élevée, quand il a dit: «Il y a un but au-delà de la Résurrection. C’est l’exaltation dans le royaume de notre Père… Elle commencera par notre acceptation de Dieu comme étant notre Père éternel et de son Fils comme étant notre Rédempteur vivant. Elle impliquera la participation à diverses ordonnances dont chacune est importante et nécessaire. La première est le baptême par immersion dans l’eau, sans laquelle, selon le Sauveur, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Il doit y avoir ensuite la naissance de l’Esprit, le don du Saint-Esprit. Puis, au fil des années, viendront successivement, pour les hommes, l’ordination à la prêtrise, suivie par les bénédictions du temple pour les hommes et les femmes qui sont dignes d’y aller. Ces bénédictions du temple comprennent nos ablutions et nos onctions qui nous permettent d’être purs devant le Seigneur. Elles incluent la… dotation d’obligations et de bénédictions qui nous motivent à nous conduire conformément aux principes de l’Evangile. Elles incluent les ordonnances de scellement par lesquelles ce qui est lié sur la terre est lié dans le ciel, ce qui permet la pérennité de la famille37

    J’ai appris que les bénédictions du temple prennent le plus de sens quand la mort prive le cercle familial d’un être cher. Le fait de savoir que la douleur de la séparation n’est que temporaire apporte une paix qui dépasse la compréhension ordinaire38. La mort ne peut séparer les familles scellées au temple. Elles comprennent que la mort est une partie nécessaire du grand plan de Dieu pour notre bonheur39.

    Cette perspective nous aide à rester fidèles aux alliances que nous avons faites. Boyd K. Packer a souligné que «les ordonnances et les alliances deviennent nos références pour être admis dans la présence de [Dieu]». Il a ajouté: Les recevoir dignement est la quête de toute la vie; les garder jusqu’au bout requiert des efforts pendant toute la condition mortelle40

    Les ordonnances du temple se rapportent aussi à la progression personnelle et à la rédemption des ancêtres décédés, «car leur salut est nécessaire et essentiel à notre salut,… sans nous ils ne peuvent parvenir à la perfection – et sans nos morts nous ne pouvons pas non plus parvenir à la perfection41.» En leur rendant service nous avons des occasions répétées d’aller au temple. Et ce service mérite que nous lui accordions du temps dans notre emploi du temps. En faisant pour d’autres ce qu’ils ne peuvent pas faire pour eux-mêmes, nous suivons l’exemple du Sauveur, qui a accompli l’expiation pour le bien d’autres personnes.

    Un jour, nous rencontrerons notre Créateur et nous comparaîtrons devant lui au Jugement42. Nous serons jugés selon nos ordonnances, nos alliances, nos actes et les désirs de notre cœur43.

    En attendant, dans ce monde frappé de dépérissement spirituel, les personnes préparées à recevoir les bénédictions du temple peuvent-elles faire changer les choses? Oui! Ces saints sont le peuple de l’alliance du Seigneur, armé de justice et du pouvoir de Dieu, dans une grande gloire44. Leur exemple peut améliorer la vie de tous les humains. J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen. 9

    1. Voir Exode 28:36; 39:30; Psaumes 93:5. Des traductions équivalentes sont utilisées dans les temples des régions non anglophones.

    2. Voir Exode 19:5-6; Lévitique 19:1-2; Psaumes 24:3-5; 1 Thessaloniciens 4:7; Moroni 10:32-33; Doctrine et Alliances 20:69; 110:6-9; voir aussi «Sainteté», dans le Guide des Ecritures, p. 187.

    3. 2 Néphi 9:48.

    4. Voir «Following the Master: Teachings of President Howard W. Hunter», Ensign, avril 1995, pp. 21-22. «Le grand symbole de notre appartenance à l’Eglise», L’Etoile, novembre 1994, p. 3.

    5. «Missions, temples et intendance», L’Etoile, janvier 1996, p. 63.

    6. Gordon B. Hinckley, Teachings of Gordon B. Hinckley, 1997, p. 638.

    7. Voir Moroni 10:4-5.

    8. Discourses of Brigham Young, sélectionnés par John A. Widtsoe, 1941, p. 416.

    9. Voir Matthieu 16:19.

    10. Voir Doctrine et Alliances 14:7.

    11. Voir Doctrine et Alliances 109:20; voir aussi Esaïe 52:11; Alma 11:37; 3 Néphi 27:19.

    12. Ou le président de branche et le président de mission.

    13. Voir 3 Néphi 20:26; voir aussi Russell M. Nelson, «Children of the Covenant», Ensign, mai 1995, p. 32.

    14. Voir Romains 6:17, 20; Doctrine et Alliances 121:17.

    15. Alma 7:6.

    16. Le président Hinckley a dit: «J’exhorte nos membres de partout, avec toute la force de persuasion dont je suis capable, à vivre de manière à être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple, d’en obtenir une et de la considérer comme un atout précieux, et de faire un plus grand effort pour aller à la maison du Seigneur et jouir de l’esprit et des bénédictions que l’on peut y trouver» (L’Etoile, janvier 1996, p. 63).

    17. Boyd K. Packer, The Holy Temple, 1980, p. 73.

    18. Voir Not My Will, But Thine, Neal A. Maxwell, 1988, p. 135; voir aussi Doctrine et Alliances 100:16.

    19. Cela nous rappelle que «Dieu ne fait point acception de personnes» (Actes 10:34; voir aussi Moroni 8:12).

    20. Le Seigneur a assuré: «Quand les montagnes s’éloigneraient, quand les collines chancelleraient, mon amour ne s’éloignera pas de toi, et l’alliance de mon peuple ne chancellera point» (Esaïe 54:10, traduction de Joseph Smith). Nous ne voudrions jamais rejeter sciemment un emblème de son alliance éternelle.

    21. Voir Ephésiens 6:11-13; voir aussi Alma 46:13, 21; Doctrine et Alliances 27:15.

    22. Dans une lettre du 10 octobre 1988, la Première Présidence a écrit: «Des pratiques fréquemment observées parmi les membres de l’Eglise donnent à penser que certains ne comprennent pas totalement l’alliance qu’ils font au temple de porter le sous-vêtement conformément à l’esprit de la sainte dotation.

    23. Voir Doctrine et Alliances 88:119; 109:8.

    24. En fait, il est le chemin (voir Jean 14:6).

    25. Voir John A. Widtsoe, «Temple Worship», Utah Genealogical and Historical Magazine, avril 1921, p. 62.

    26. Les membres de l’Eglise qui ne lisent pas l’anglais peuvent trouver des termes comparables dans l’édition dans leur langue du Guide des Ecritures.

    27. Page 609, paragraphes 1, 4.

    28. Page 617, paragraphes 1-2.

    29. Page 633, paragraphes 1-3.

    30. Page 651, paragraphes 1-2.

    31. Page 670, paragraphes 1-2.

    32. Pages 765-766, paragraphe 1.

    33. Pages 780-781, paragraphes 1-3.

    34. Chapitres particulièrement intéressants: Exode 26-29, 39; Lévitique 8; 2 Samuel 12 (verset 20); 2 Chroniques 6-7; Esaïe 22; Ezéchiel 16.

    35. Voir Doctrine et Alliances 124:40-41.

    36. Voir Moroni 10:32; Matthieu 16:26 (traduction de Joseph Smith).

    37. «Temples and Temple Work», Ensign, février 1982, p. 3.

    38. Voir Philippiens 4:7.

    39. Voir Alma 42:8.

    40. «Covenants», Ensign, mai 1987, p. 24.

    41. Doctrine et Alliances 128:15.

    42. Voir 2 Néphi 9:41.

    43. Voir Doctrine et Alliances 137:9.

    44. Voir 1 Néphi 14:14.