Chapitre 13 : Le temple – Le grand symbole de notre appartenance à l’Église
    Notes de bas de page

    Chapitre 13

    Le temple : Le grand symbole de notre appartenance à l’Église

    « Le plus cher désir de mon cœur est que chaque membre de l’Église soit digne d’aller au temple. »

    Épisodes de la vie de Howard W. Hunter

    La mère de Howard W. Hunter fut toute sa vie une fidèle membre de l’Église mais ce n’est que lorsque Howard eut dix-neuf ans que son père se fit baptiser. Quelques années plus tard, alors qu’Howard était président du pieu de Pasadena, des membres du pieu allèrent au temple de Mesa (Arizona) pour accomplir des ordonnances. Avant que la session ne commence, le président du temple lui demanda s’il pouvait adresser quelques mots aux personnes assemblées dans la chapelle. C’était le jour du quarante-sixième anniversaire du président Hunter. Plus tard, à propos de cette expérience, il écrira :

    « Pendant que je m’adressais à l’assemblée […] mon père et ma mère sont entrés dans la chapelle, vêtus de blanc. Je ne savais pas du tout que mon père se préparait à recevoir ses bénédictions du temple bien que ma mère le souhaitât depuis longtemps. J’étais tellement ému que je n’ai pas pu continuer de parler. Frère Pierce [le président du temple] est venu à côté de moi et a expliqué la raison de cette interruption. À leur arrivée au temple ce matin-là, mon père et ma mère avaient demandé au président de ne pas m’informer de leur présence parce qu’ils voulaient m’en faire la surprise pour mon anniversaire. Je n’ai jamais oublié cet anniversaire parce que, ce jour-là, ils ont reçu leur dotation et j’ai eu l’honneur d’être témoin de leur scellement, après quoi j’ai été scellé à eux1. »

    Un peu plus de quarante ans plus tard, quand Howard W. Hunter fit sa première déclaration publique en tant que président de l’Église, l’un de ses principaux messages fut que les membres devaient rechercher les bénédictions du temple avec une plus grande ferveur2. Il continua de souligner ce message tout au long de son ministère. S’exprimant sur le site du temple de Nauvoo en juin 1994, il dit :

    « J’ai commencé mon ministère au début de ce mois en exprimant mon désir de voir de plus en plus de membres de l’Église dignes d’aller au temple. Comme au temps de [Joseph Smith], la clé pour édifier le royaume partout dans le monde, c’est d’avoir des membres dignes et dotés. Être digne d’aller au temple nous assure que notre vie est en accord avec la volonté du Seigneur et que nous sommes réceptifs pour qu’il nous guide dans notre vie3. »

    Quelques mois plus tard, en janvier 1995, le dernier acte public du président Hunter fut la consécration du temple de Bountiful (Utah). Dans la prière de consécration, il demanda que les bénédictions du temple enrichissent la vie de toutes les personnes qui y entreraient :

    « Nous prions humblement pour que tu acceptes cet édifice, que tes bénédictions reposent sur lui. Que ton esprit accompagne et guide toutes les personnes qui y officient, afin que la sainteté règne dans chaque salle. Que toutes les personnes qui y entrent aient les mains innocentes et le cœur pur. Que leur foi soit édifiée et qu’elles quittent ce lieu avec un sentiment de paix, en louant ton saint nom. […]

    « Que cette maison suscite un esprit de paix chez toutes les personnes qui en contempleront la majesté, spécialement chez celles qui y entreront pour accomplir les ordonnances sacrées pour elles-mêmes ou pour leurs êtres chers de l’autre côté du voile. Qu’elles ressentent ton amour divin et ta miséricorde. Qu’elles aient la bénédiction de dire, comme le psalmiste d’autrefois : ‘Ensemble nous vivions dans une douce intimité, nous allions avec la foule à la maison de Dieu’.

    « En consacrant de nouveau cet édifice sacré, nous reconsacrons notre vie à toi et à ton œuvre4. »

    Temple de Mesa (Arizona)

    Temple de Mesa, où le président Hunter fut scellé à ses parents en 1953

    Enseignements de Howard W. Hunter

    1

    Il nous est recommandé de faire du temple le grand symbole de notre appartenance à l’Église.

    Au moment de mon appel à cet office sacré [président de l’Église], l’invitation a été lancée à tous les membres de l’Église à faire du temple du Seigneur le grand symbole de leur appartenance à l’Église et le cadre céleste de leurs alliances les plus sacrées.

    Quand je médite au sujet du temple, je pense aux paroles suivantes :

    « Le temple est un lieu d’enseignement où des vérités profondes relatives au royaume de Dieu sont révélées. C’est un lieu de paix où notre esprit peut se concentrer sur les choses de l’Esprit et où nous pouvons mettre de côté les soucis du monde. Dans le temple, nous faisons alliance d’obéir aux lois de Dieu et des promesses nous sont faites, promesses dont la réalisation dépend de notre fidélité, et qui s’étendent à l’éternité » (The Priesthood and You, Melchisedek Priesthood Lessons, 1966, Salt Lake City, Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, 1966, p. 293).

    C’est le Seigneur lui-même qui, à travers les révélations qu’il nous a données, a fait du temple le grand symbole de notre appartenance à l’Église. Réfléchissez aux attitudes et aux comportements justes que le Seigneur nous a demandé d’acquérir quand il s’est adressé aux saints de Kirtland par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, alors qu’ils se préparaient à construire un temple. C’est toujours d’actualité :

    « Organisez-vous, préparez tout ce qui est nécessaire et établissez une maison qui sera une maison de prière, une maison de jeûne, une maison de foi, une maison de connaissance, une maison de gloire, une maison d’ordre, une maison de Dieu » (D&A 88:119). Ces attitudes et ces comportements décrivent-ils vraiment ce que chacun de nous recherche et désire devenir ? […]

    […] Pour que le temple soit véritablement un symbole pour nous, il faut que nous le désirions. Nous devons vivre de manière à être dignes d’entrer dans le temple. Nous devons respecter les commandements de notre Seigneur. Si nous pouvons modeler notre vie sur celle du Maître et prendre son exemple et ses enseignements comme le modèle suprême pour les nôtres, il ne nous sera pas difficile d’être dignes d’aller au temple, d’être constants et loyaux dans tous les aspects de la vie, car nous serons engagés vis-à-vis d’une règle de conduite et de croyance unique et sacrée. Que ce soit à la maison, au marché, à l’école ou longtemps après notre scolarité, que nous agissions totalement seuls ou de concert avec beaucoup d’autres gens, notre règle de conduite sera claire et nos principes évidents.

    Avoir la capacité d’être fidèles à nos principes, de vivre de manière intègre et avec foi selon nos croyances, voilà ce qui est important. L’attachement à des principes vrais – que ce soit dans notre vie personnelle, à la maison, au sein de notre famille, ou partout où nous côtoyons et influençons d’autres personnes – cet attachement est ce que Dieu demande en fin de compte de chacun de nous. Cela requiert un engagement—un engagement total de l’âme, profondément ressenti, éternellement chéri vis-à-vis des principes que nous savons être vrais exprimés dans les commandements que Dieu a donnés. Si nous sommes loyaux et fidèles aux principes du Seigneur, nous serons toujours dignes d’aller au temple et le Seigneur et ses saints temples seront les grands symboles de notre volonté d’être ses disciples5.

    2

    Chacun de nous devrait s’efforcer d’être digne de recevoir une recommandation à l’usage du temple.

    Le plus cher désir de mon cœur est que chaque membre de l’Église soit digne d’aller au temple. Cela réjouirait le Seigneur si chaque membre adulte était digne de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité et la portait sur lui. Les choses que nous devons faire et ne devons pas faire pour être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple sont les choses mêmes qui déterminent si nous serons heureux personnellement et en famille6.

    Notre Père céleste a clairement expliqué que les personnes qui entrent dans le temple doivent être pures et exemptes des péchés du monde. Il a dit : « Et si mon peuple me bâtit une maison au nom du Seigneur et ne permet à rien d’impur d’y entrer, afin qu’elle ne soit pas souillée, ma gloire reposera sur elle. […] Mais si elle est souillée, je n’y entrerai pas, et ma gloire n’y sera pas, car je n’entre pas dans des temples impurs » (D&A 97:15, 17).

    Il vous intéressera peut-être de savoir que c’était autrefois le président de l’Église qui signait toutes les recommandations à l’usage du temple. Cela montre à quel point les premiers présidents tenaient à ce que l’on soit digne d’entrer dans le temple. En 1891, cette responsabilité fut confiée aux évêques et aux présidents de pieu qui posent plusieurs questions afin de déterminer si vous êtes dignes d’avoir une recommandation à l’usage du temple. Vous devez savoir ce qui est attendu de vous pour vous qualifier pour une recommandation à l’usage du temple.

    Vous devez croire en Dieu, le Père éternel, en son Fils, Jésus-Christ, et au Saint-Esprit. Vous devez croire que ceci est leur œuvre sacrée et divine. Nous vous recommandons de travailler chaque jour à édifier votre témoignage de notre Père et du Seigneur Jésus-Christ. L’Esprit que vous ressentez est le Saint-Esprit qui vous rend témoignage de leur existence. Plus tard, dans le temple, grâce aux instructions et aux ordonnances révélées, vous en apprendrez davantage sur la Divinité.

    Vous devez soutenir les Autorités générales et les autorités locales de l’Église. Quand on vous présente le nom de ces dirigeants et que vous levez le bras à angle droit, vous indiquez que vous les soutenez dans leurs responsabilités et dans les conseils qu’ils vous donnent.

    Il ne s’agit pas d’un exercice dans lequel on rend hommage aux personnes que le Seigneur a appelées à présider. C’est en fait la reconnaissance du fait que Dieu a appelé des prophètes, voyants et révélateurs et d’autres personnes comme Autorités générales. C’est un engagement à suivre les instructions des officiers présidents de l’Église. De même, vous devez être loyaux envers l’évêque, le président de pieu et les autres dirigeants de l’Église. Le refus de soutenir les personnes qui occupent un poste d’autorité est incompatible avec le service dans le temple.

    Vous devez être moralement purs pour entrer dans le saint temple. La loi de chasteté exige de n’avoir aucune relation sexuelle avec qui que ce soit d’autre que son conjoint. Nous vous recommandons particulièrement de vous protéger des incitations de Satan à souiller votre pureté morale.

    Vous devez vous assurer que rien dans vos relations avec les membres de votre famille n’est en désaccord avec les enseignements de l’Église. Nous recommandons particulièrement [aux jeunes] d’obéir à [leurs] parents en justice. Les parents doivent être vigilants et veiller à ce que leurs relations avec les membres de leur famille soient en harmonie avec les enseignements de l’Évangile et qu’elles ne soient jamais caractérisées par la violence ou la négligence.

    Pour entrer dans le temple, vous devez être honnêtes dans vos relations avec les autres. Nous, saints des derniers jours, nous avons l’obligation sacrée de ne jamais être trompeurs ou malhonnêtes. Notre intégrité fondamentale est en danger quand nous violons cette alliance.

    Pour vous qualifier pour avoir une recommandation, vous devez vous efforcer de faire votre devoir dans l’Église, d’assister aux réunions de Sainte-Cène, de prêtrise et aux autres réunions. Vous devez aussi vous efforcer d’obéir aux règles, aux lois et aux commandements de l’Évangile. Apprenez […] à accepter les appels et autres responsabilités qui vous sont proposés. Participez activement dans votre paroisse ou branche et soyez quelqu’un sur qui vos dirigeants peuvent compter.

    Pour pouvoir entrer dans le temple, vous devez payer complètement la dîme et respecter la Parole de Sagesse. Ces deux commandements, aux instructions simples mais extrêmement importantes pour notre progression spirituelle, sont essentiels pour attester notre dignité personnelle. Depuis de nombreuses années, l’expérience a montré que les personnes qui paient fidèlement la dîme et observent la Parole de Sagesse sont généralement fidèles dans tous les autres domaines qui ont trait à l’entrée dans le temple.

    Ce ne sont pas des choses à prendre à la légère. Une fois que nous sommes jugés dignes d’entrer dans le temple, nous accomplissons des ordonnances qui sont les plus sacrées qui soient administrées ici-bas. Elles concernent les choses qui ont trait à l’éternité7.

    homme dans le bureau d’un dirigeant de la prêtrise

    « Les évêques et les présidents de pieu […] vous posent plusieurs questions pour déterminer si vous êtes dignes d’avoir une recommandation à l’usage du temple. »

    3

    L’œuvre du temple apporte de grandes bénédictions aux personnes et aux familles.

    C’est merveilleux d’avoir la possibilité d’aller au temple pour y recevoir nos propres bénédictions. Puis, une fois que nous sommes allés au temple pour nous-mêmes, comme c’est merveilleux d’accomplir les ordonnances pour les personnes qui nous ont précédés ! Cet aspect de l’œuvre du temple est caractérisé par l’altruisme. Pourtant, chaque fois que nous accomplissons l’œuvre du temple pour les autres, nous recevons une bénédiction en retour. Il ne devrait donc pas être surprenant que le Seigneur désire que son peuple soit motivé pour aller au temple. […]

    […] Allons-y non seulement pour nos ancêtres décédés, mais également pour la bénédiction personnelle qu’apporte le culte au temple, pour la sainteté et la sécurité qui nous sont données dans ce lieu saint et consacré. En allant au temple, nous apprenons d’une manière plus riche et plus approfondie le but de la vie et le sens du sacrifice expiatoire du Seigneur Jésus-Christ. Faisons du temple, du service au temple, des alliances du temple et du mariage au temple, notre but terrestre et notre expérience suprême dans la condition mortelle8.

    Lorsque nous allons au temple, nous accomplissons plusieurs choses : nous nous conformons aux instructions du Seigneur de faire nos propres ordonnances, nous apportons des bénédictions à notre famille grâce aux ordonnances de scellement et nous permettons à d’autres personnes de recevoir les mêmes bénédictions que nous en faisant pour elles ce qu’elles ne peuvent pas faire pour elles-mêmes. De plus, nous élevons nos propres pensées, nous nous rapprochons du Seigneur, nous honorons la prêtrise et avons une vie plus spirituelle9.

    Nous recevons des bénédictions personnelles lorsque nous allons au temple. Parlant des bénédictions qu’apporte la fréquentation du temple, John A. Widtsoe a dit :

    « L’œuvre du temple […] constitue une magnifique occasion de maintenir vivantes notre connaissance et notre force spirituelles. […] La vaste perspective de l’éternité se déroule devant nous dans les saints temples ; nous voyons le temps depuis son commencement infini jusqu’à sa fin sans limite ; et l’épopée de la vie éternelle se déroule devant nous. Je vois alors mieux ma place parmi les choses de l’univers, ma place dans les desseins de Dieu ; je suis mieux à même de me situer à ma place, mieux à même d’évaluer et de soupeser, de séparer et d’organiser les responsabilités ordinaires de ma vie, afin que les petites choses ne m’oppressent pas, ni ne m’ôtent ma vision des choses plus grandes que Dieu nous a données » (Conference Report, avril 1922, p. 97-98)10.

    Examinez les enseignements majestueux de la belle prière de consécration du temple de Kirtland, prière que Joseph Smith, le prophète, a dit avoir reçue par révélation. C’est une prière qui continue d’être exaucée pour nous individuellement, pour nous en tant que familles, pour nous en tant que peuple grâce au pouvoir de la prêtrise que le Seigneur nous a donnée pour que nous l’utilisions dans ses saints temples.

    Joseph Smith, le prophète, a fait cette prière : « Et maintenant, Père saint, nous te demandons de nous aider, nous, ton peuple, de ta grâce […] de manière que nous nous montrions dignes à tes yeux d’obtenir l’accomplissement des promesses que tu nous as faites, à nous, ton peuple, dans les révélations que tu nous as données ;

    « Afin que ta gloire repose sur ton peuple. […]

    « Et nous te demandons, Père saint, que tes serviteurs sortent de cette maison, armés de ton pouvoir, que ton nom soit sur eux, que ta gloire les entoure et que tes anges les gardent » [D&A 109:10-12, 22]11.

    L’assistance au temple donne de la spiritualité. C’est l’un des meilleurs programmes que nous ayons dans l’Église pour développer notre spiritualité. Il ramène le cœur des pères à leurs enfants et le cœur des enfants à leurs pères (Malachie 4:6). Il favorise la solidarité et l’unité familiales12.

    4

    Hâtons-nous d’aller au temple.

    Faisons part à nos enfants des impressions spirituelles que nous avons dans le temple. Et enseignons-leur avec plus de ferveur et d’une manière plus détendue ce que nous pouvons leur dire sur la raison d’être de la maison du Seigneur. Ayez une photo d’un temple chez vous pour que vos enfants la voient. Enseignez-leur les buts de la maison du Seigneur. Faites-leur projeter dès leur plus jeune âge d’y aller et de rester dignes de cette bénédiction. Préparons tous les missionnaires à être dignes d’aller au temple et à faire de cette expérience un moment encore plus grand que la réception de l’appel à aller en mission. Prenons nos dispositions, enseignons et insistons pour que nos enfants se marient dans la maison du Seigneur. Réaffirmons avec plus de force que jamais auparavant que l’endroit où vous vous mariez et l’autorité par laquelle vous êtes déclarés mari et femme sont extrêmement importants13.

    Cela réjouit le Seigneur que nos jeunes aillent au temple en en étant dignes et se fassent baptiser pour les personnes qui n’ont pas eu la possibilité de l’être de leur vivant. Cela réjouit le Seigneur que nous allions au temple, dignes, pour y contracter personnellement nos alliances avec lui et pour être scellés en tant que couples et en tant que familles. Cela réjouit le Seigneur que nous allions au temple, dignes, pour effectuer les mêmes ordonnances salvatrices pour les morts, dont beaucoup attendent impatiemment qu’elles soient faites pour eux14.

    Vous qui n’avez pas reçu vos bénédictions du temple ou qui ne détenez pas de recommandation valide à l’usage du temple, je vous recommande humblement et avec amour de faire le nécessaire pour un jour pouvoir entrer dans la maison du Seigneur. Il a promis à ceux qui sont fidèles à leurs alliances : « Si mon peuple écoute ma voix et la voix des serviteurs que j’ai désignés pour diriger mon peuple, voici, en vérité, je vous le dis, ils ne seront pas enlevés de leur place » (D&A 124:45). […] Je vous promets que, si vous allez régulièrement au temple, votre spiritualité personnelle, vos relations avec votre conjoint et avec votre famille seront bénies et fortifiées15.

    Soyons un peuple qui va au temple, un peuple qui aime le temple. Hâtons-nous d’aller au temple aussi fréquemment que le temps, nos moyens et notre situation personnelle nous le permettent. Allons-y non seulement pour nos ancêtres décédés, mais également pour la bénédiction personnelle du culte au temple, pour la sainteté et la sécurité qui nous sont données dans ces murs saints et consacrés. Le temple est un lieu de beauté, un lieu de révélation, un lieu de paix. C’est la maison du Seigneur. Il est saint pour le Seigneur. Il doit être saint pour nous16.

    Idées pour l’étude et l’enseignement

    Questions

    • Réfléchissez aux enseignements du président Hunter rapportés dans la première partie. Comment pouvons-nous faire du « temple du Seigneur le grand symbole de [notre] appartenance à l’Église » ?

    • Relisez les conditions qui sont rappelées dans la deuxième partie pour l’obtention d’une recommandation à l’usage du temple. Quelles bénédictions avez-vous reçues, votre famille et vous, en conformant votre vie à ces conditions ? Pourquoi nous demande-t-on de nous efforcer d’être « purs et exempts des péchés du monde » quand nous allons au temple ?

    • Réfléchissez aux enseignements du président Hunter sur les bénédictions que l’on a à faire l’œuvre du temple (voir la partie 3). Comment votre famille et vous avez-vous été bénis en participant aux ordonnances du temple ? Comment pouvez-vous bénéficier plus pleinement des bénédictions du temple ? Pouvez-vous raconter une expérience dans laquelle vous avez ressenti dans le temple une force ou une direction spirituelle ? Si vous n’êtes pas encore allé au temple, réfléchissez à la façon dont vous pouvez vous préparer à recevoir cette bénédiction.

    • De quelles façons pouvons-nous aider les enfants et les jeunes à connaître et à aimer le temple ? (voir la partie 4). Comment pouvons-nous aider les enfants et les jeunes à projeter de se marier dans la maison du Seigneur ? Pourquoi est-il important que nous allions au temple aussi fréquemment que le temps, nos moyens et notre situation personnelle nous le permettent ?

    Écritures apparentées

    Psaumes 55:14 ; Ésaïe 2:2-3 ; D&A 97:12-17 ; 110:6-10 ; 124:39-41 ; 138:53-54 ; Guide des Écritures, « Temple »

    Aide pédagogique

    « La leçon contient souvent plus de matière que vous ne pouvez en enseigner dans le temps qui vous est imparti. Dans ce cas, choisissez celle qui serait la plus utile à vos élèves » (L’enseignement, pas de plus grand appel, 1999, p. 98).

    Notes

    1. Dans Eleanor Knowles, Howard W. Hunter, 1994, p. 135.

    2. Voir Jay M. Todd, « President Howard W. Hunter : Fourteenth President of the Church », Ensign, juillet 1994, p. 4-5.

    3. « The Temple of Nauvoo », Ensign, septembre 1994, p. 62-63.

    4. Texte de la prière de consécration du temple de Bountiful (Utah), tiré de « ‘Magnificent Edifice’ Consecrated to [the] Lord », Church News 14 janvier 1995, p. 4.

    5. « Le grand symbole de notre appartenance à l’Église », L’Étoile, novembre 1994, p. 2, 6.

    6. « Les plus grandes et les plus précieuses promesses », L’Étoile, janvier 1995, p. 9.

    7. « Your Temple Recommend », New Era, avril 1995, p. 6-9.

    8. « Un peuple motivé par le temple », Le Liahona, octobre 2010, p. 36

    9. The Teachings of Howard W. Hunter, compilés par Clyde J. Williams, 1997, p. 240.

    10. « We Have a Work to Do », Ensign, mars 1995, p. 65.

    11. « Le grand symbole de notre appartenance à l’Église », p. 4.

    12. The Teachings of Howard W. Hunter, p. 239-240.

    13. « Un peuple motivé par le temple », p. 36.

    14. « Le grand symbole de notre appartenance à l’Église », p. 5.

    15. The Teachings of Howard W. Hunter, p. 240-241.

    16. « Le grand symbole de notre appartenance à l’Église », p. 5.