Votre manuel de stratégie de la prêtrise
    Notes de bas de page

    Votre manuel de stratégie de la prêtrise

    Élaborez votre propre manuel de stratégie expliquant comment vous prouverez que vous êtes un disciple du Christ.

    Au mois de décembre dernier, la Première Présidence a annoncé que les jeunes garçons de onze ans allaient commencer « à assister […] aux collèges de la Prêtrise d’Aaron […] au début du mois de janvier de l’année de leurs douze ans1 ».

    En conséquence, depuis le début de cette année, il y a beaucoup de jeunes de onze ans étonnés qui pensaient rester à la Primaire jusqu’à leur prochain anniversaire mais qui, dorénavant, distribuent la Sainte-Cène le dimanche en qualité de diacres nouvellement ordonnés de l’Église.

    Je me demande qui a été le plus surpris par ce changement, les diacres ou leurs parents. Près de quatre-vingt mille de ces nouveaux diacres sont avec nous ce soir dans ce superbe centre de conférence ou grâce à la technologie. Bienvenue dans la grande fraternité de la prêtrise !

    Ce changement fait que cette réunion est une réunion historique : c’est probablement le plus grand groupe de détenteurs de la Prêtrise d’Aaron qui ait jamais assisté à une session générale de la prêtrise de la conférence générale. En raison de cette occasion spéciale, j’adresserai mes remarques tout particulièrement aux jeunes hommes de la Prêtrise d’Aaron.

    Leçons tirées du sport

    En tant qu’élèves, beaucoup d’entre vous cultivent leurs talents, leurs intérêts et leurs passe-temps grâce à des activités parascolaires dans le cadre de l’école ou de cours particuliers, au sein d’équipes et de groupes extra-scolaires, notamment sportifs.

    Comme j’ai toujours aimé le sport, j’ai toujours admiré les personnes qui développaient leurs capacités athlétiques au point d’atteindre un niveau élevé. Pour devenir vraiment bon dans quoi que ce soit, en plus du talent, cela demande une grande discipline, des sacrifices et d’innombrables heures d’entraînement et de pratique. De tels sportifs entendent souvent les critiques, parfois dures, de leurs entraîneurs et mettent délibérément de côté ce qu’ils veulent sur le moment afin d’avoir quelque chose de plus grand plus tard.

    Nous connaissons des membres de l’Église et des détenteurs de la prêtrise qui se sont distingués aux plus hauts niveaux du sport professionnel. Les bons exemples sont nombreux mais je n’en mentionnerai ici que quelques-uns pour ne pas prendre trop de temps. Vous reconnaissez sans doute certains de ces sportifs : en baseball, Jeremy Guthrie et Bryce Harper ; en basketball, Jabari Parker et Jimmer Fredette ; en football, Ricardo Rojas ; en rugby, William Hopoate ; et en football américain, Taysom Hill et Daniel Sorensen. Chacun d’entre eux a largement contribué à son sport.

    Bien qu’ayant brillamment réussi dans leur discipline, ces sportifs sont les premiers à reconnaître qu’ils ne sont pas des athlètes ou des êtres humains parfaits. Ils travaillent dur pour être les meilleurs dans leur sport, et pour vivre l’Évangile. S’ils trébuchent, ils se relèvent et s’efforcent de persévérer jusqu’au bout.

    Étudier le manuel de stratégie

    Dans un sport d’équipe, on élabore des stratégies pour certaines situations de jeu et on les compile dans un manuel. Les athlètes apprennent leur tâche spécifique pour chaque stratégie. Les joueurs qui réussissent étudient le manuel de stratégie tellement à fond que lorsqu’une stratégie est décidée, ils savent exactement, presque instinctivement, où aller et quoi faire.

    Entraîneur avec manuel de stratégie

    Photo par Dave Kaup/REUTERS/stock.adobe.com

    Manuel de stratégie

    De la même manière, nous, détenteurs de la prêtrise, avons aussi une équipe (le collège), et un manuel de stratégie, (les saintes Écritures et les paroles des prophètes actuels).

    Est-ce que vous renforcez vos coéquipiers ?

    Avez-vous bien étudié votre manuel de stratégie ?

    Comprenez-vous pleinement votre tâche ?

    Collèges de la prêtrise

    Affronter l’opposition

    Pour étendre cette analogie, les grands entraîneurs connaissent les points forts et les points faibles de leur équipe et de leurs adversaires. Ils élaborent un plan de jeu qui leur donne les meilleures chances de remporter la victoire. Et vous ?

    Vous savez quelles sont les tentations auxquelles vous êtes le plus vulnérable et vous pouvez prédire de quelles façons l’adversaire va essayer de vous faire dérailler et de vous démoraliser. Avez-vous élaboré un plan de jeu personnel et un manuel de stratégie afin de savoir comment réagir face à l’opposition ?

    En étant confronté à diverses tentations, que ce soit en compagnie d’autres personnes ou seul devant un écran, vous connaissez votre plan de jeu. Si un ami vous propose de boire de l’alcool ou de prendre de la drogue, vous connaissez la tactique à adopter. Vous vous êtes exercé à l’avance et savez comment réagir.

    Avec un plan de jeu, un manuel de stratégie et un engagement ferme d’exécuter votre rôle, vous vous apercevrez que la tentation a moins d’emprise sur vous. Vous aurez déjà décidé de la façon dont vous réagirez et de ce que vous ferez. Il ne sera pas nécessaire de décider chaque fois que vous serez devant une tentation.

    Récemment, l’un des Douze a raconté une histoire qui illustre ce principe. Il était prêtre, et, un jour, quand il était à l’école secondaire, il traînait avec ses amis. Après avoir pris quelque chose à manger, ils faisaient un tour en voiture lorsque l’un d’entre eux a proposé qu’ils aillent voir un certain film. Le problème est qu’il savait que ce n’était pas un film qu’il devrait voir. Il a immédiatement senti la pression et l’anxiété due à la situation, mais il s’y était préparé. C’était une page de son manuel de stratégie de la prêtrise.

    Prenant une inspiration profonde et rassemblant tout son courage, il a annoncé : « Ce film ne m’intéresse pas. Déposez-moi chez moi », ce qu’ils ont fait. Une stratégie simple qui a conduit à une victoire ! Des années plus tard, l’un de ses amis qui était là le soir en question lui a dit à que son exemple lui avait donné une grande force qui lui avait permis d’affronter avec courage des situations similaires dans sa propre vie.

    Pages du manuel de stratégie

    J’ai demandé à quelques-uns des Frères de recommander des stratégies que vous pourriez inclure dans votre propre manuel. Voici certaines de leurs suggestions inspirées.

    • Priez chaque jour afin de recevoir une plus grande lumière et un témoignage de Jésus-Christ.

    • Écoutez attentivement les enseignements de vos parents, de votre évêque et de vos dirigeants des Jeunes Gens et de collège.

    • Évitez la pornographie et les contenus immoraux sur les réseaux sociaux.

    • Rappelez-vous les promesses que vous avez faites à Dieu, et faites ce qu’il faut pour les tenir.

    • Étudiez dans les Écritures des histoires de grands prophètes et efforcez-vous d’acquérir leurs qualités.

    • Soyez une bénédiction pour les enfants de notre Père céleste en leur rendant service.

    • Cherchez les bons amis qui vous aideront à devenir la personne que vous voulez être.

    • Devenez un expert de l’application FamilySearch et participez à l’œuvre de l’histoire familiale.

    • Prévoyez des lieux de refuge où vous échapper loin des mauvaises influences.

    • Aimez et fortifiez les autres membres de votre collège de prêtrise.

    Je me suis aussi entretenu avec les athlètes dont nous avons vu la photo un peu plus tôt. Je trouve intéressant qu’ils ne s’identifient pas uniquement par ce qu’ils font en tant que sportifs professionnels mais par qui ils sont : des fils d’un Père céleste aimant et des détenteurs de la prêtrise de Dieu.

    Écoutons ce qu’ils disent :

    • Jimmer Fredette, ici comme diacre essayant de faire son nœud de cravate, dit : « J’ai appris à me reposer totalement sur ma foi et ma connaissance de la véracité de l’Évangile. Cela m’a aidé à être […] un détenteur de la prêtrise digne et, par-dessus tout, un bon exemple. »

      Jimmer Fredette lorsqu’il était diacre
    • Bryce Harper, ici comme mari, écrit : « Je pensais que la célébrité, la richesse et un titre de meilleur joueur me rendaient heureux. Il manquait quelque chose. Aussi, je […] me suis préparé et [suis allé] au temple. Aujourd’hui, je suis sur un chemin de [retour] vers notre Père céleste et vais avoir une famille éternelle, ce qui la plus grande joie au monde. »

      Bryce Harper et sa femme
    • Daniel Sorensen, ici comme missionnaire, dit : « Un bon manuel de stratégie est un plan qui utilise les talents et les forces de chacun des membres de l’équipe. En étudiant et en mettant en pratique les enseignements de l’Évangile de Jésus-Christ, je sais comment employer mes forces au service de la prêtrise ».

      Daniel Sorensen lorsqu’il était missionnaire
    • Jeremy Guthrie, ici comme président de mission, raconte : « J’étais un diacre de douze ans […] [J’ai ressenti] l’Esprit me témoigner [que] ‘cette vie est le moment […] de se préparer à rencontrer Dieu’2. La stratégie est de mettre en action la foi en Dieu [et] le repentir grâce au Sauveur. […] Le manuel de stratégie se trouve dans les saintes Écritures et dans les paroles des prophètes vivants ».

      Jeremy Guthrie lorsqu’il était président de mission
    • Jabari Parker, ici lors de son ordination à l’office d’ancien, dit : « Je ne peux imaginer l’homme que je serais devenu si je n’avais pas pris la décision de me faire baptiser. […] Je suis si reconnaissant d’avoir Dieu dans ma vie pour me guider chaque jour. »

      Jabari Parker lors de son ordination à la prêtrise
    • Ricardo Rojas, ici servant comme président de branche, a dit : « Grâce à la prêtrise de [Dieu], [nous] pouvons l’aider dans son œuvre. Nous sommes appelés à nous fortifier et à prendre courage’3 pour défendre la vérité ». Cela l’a aidé à réussir à la fois sur le terrain et en tant que détenteur de la prêtrise.

      Ricardo Rojas lorsqu’il était président de branche
    • Taysom Hill, ici comme missionnaire, ressent que l’Évangile de Jésus-Christ a été son manuel de stratégie dans sa vie. Il a dit : « Croire en [Dieu] et en son plan et faire tout mon possible pour tenir mon rôle m’a apporté un immense sentiment de paix et de bonheur, sachant que Dieu se réjouit des efforts que je fais.

      Taysom Hill lorsqu’il était en mission
    • William Hopoate, ici à l’occasion de la bénédiction de son enfant entouré de quatre génération, dit que l’Évangile lui permet de « reconnaître les stratégies de l’opposition et lui fournit l’efficacité spirituelle de résister aux flèches ardentes et de mieux servir les autres ».

      William Hopoate lors de la bénédiction de enfant

    Et vous ? Êtes-vous conscient de votre identité plus noble et plus sainte de fils de Dieu et de détenteur de sa sainte prêtrise ? En ayant à l’esprit votre identité éternelle, élaborez le plan de jeu et le manuel de stratégie de la prêtrise qui vous guideront dans les moments de tentation et d’adversité. Réfléchissez à des stratégies offensives et défensives.

    Les stratégies offensives renforcent le témoignage et augmentent notre détermination de rester sur le chemin étroit et resserré. On mentionnera par exemple prier régulièrement, étudier les Écritures, aller à l’église et au temple, payer la dîme et suivre les conseils donnés dans la brochure Jeunes, soyez forts.

    Les stratégies défensives comprennent le fait de planifier à l’avance comment vous réagirez face à la tentation. Quand vous serez tenté de transiger sur vos principes, vous saurez à l’avance ce que vous ferez.

    Pour cela, vous devez avoir un manuel de stratégie.

    Vous n’avez pas envie de prier aujourd’hui ? C’est le moment d’exécuter la stratégie que vous avez déjà planifiée.

    Avez-vous l’impression que votre témoignage faiblit ? Vous avez une stratégie pour cela. Vous savez quoi faire.

    Tous brillants aux yeux de Dieu

    Vous êtes des détenteurs de la sainte prêtrise de Dieu. Votre engagement de tenir fermement la barre de fer fera de vous l’être éternel que vous êtes destiné à devenir.

    Dieu vous connaît et vous aime. Il vous bénira et guidera vos pas.

    Vous pensez peut-être n’être personne de spécial, ne pas avoir la fibre d’un champion mondial. Mais ce n’est pas vrai. Ne savez-vous pas que le Seigneur a proclamé : « Les choses faibles du monde s’avanceront pour abattre les puissantes et les fortes4 » ?

    Alors, vous vous sentez faible ? Félicitations, vous allez jouer le match !

    Avez-vous un sentiment ou d’infériorité ou celui de ne pas être important ? Vous êtes peut-être précisément celui dont Dieu a besoin.

    David et Goliath

    Quel plus grand exemple peut-on trouver que celui de David s’avançant sur le champ de bataille contre un ennemi effrayant, Goliath ? S’appuyant sur le Seigneur, avec un plan, David a sauvé non seulement sa vie, mais également l’armée d’Israël5 ! Sachez que le Seigneur sera avec vous lorsque vous mobiliserez votre courage pour être de son côté. « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous6 ? »

    Il peut nous ouvrir les portes et nous aider à trouver des forces et des aptitudes que nous ne pensions pas avoir7.

    Écoutez et ayez confiance en vos entraîneurs que sont vos parents, votre évêque et les dirigeants des Jeunes Gens. Apprenez le manuel de stratégie. Lisez les Écritures. Étudiez les paroles des prophètes actuels. Élaborez votre propre stratégie sur la manière dont vous prouverez que vous êtes un disciple du Christ.

    Connaissez à l’avance les stratégies que vous emploierez pour fortifier votre esprit et éviter les pièges de l’adversaire.

    Faites-le et Dieu aura certainement recours à vous.

    Il se peut que certaines personnes se détachent de l’Évangile et s’égarent. D’autres s’assoient peut-être dans les tribunes et regardent le match de loin. Certains choisissent peut-être de rester assis sur le banc des remplaçants même lorsque l’entraîneur essaie de les faire entrer en jeu. Je vous invite à secourir, soutenir, et aimer ces personnes comme des membres de l’équipe ».

    D’autres veulent participer au match, et le font. Ce qui compte le plus, ce n’est pas leurs talents mais leur disposition à s’engager sur le terrain. Ils n’attendent pas qu’on appelle leur numéro parce qu’ils connaissent l’Écriture qui dit : « Si vous éprouvez le désir de servir Dieu, vous êtes appelés à l’œuvre8. »

    Vous pouvez vous joindre à l’équipe qui joue le match.

    Vous le faites lorsque vous étudiez et appliquez votre manuel de stratégie de la prêtrise.

    En chemin, vous trébucherez probablement et tomberez, peut-être de très nombreuses fois. Vous n’êtes pas parfaits ; la chute fait partie du processus de qualification qui vous permettra de raffiner votre personnalité et de servir avec plus de compassion. Le Sauveur et son expiation infinie a prévu le moyen pour que vous surmontiez vos erreurs par le repentir sincère.

    Les grands sportifs passent des centaines d’heures à perfectionner un aspect infime de leur jeu. En tant que détenteurs de la prêtrise, vous devez avoir le même état d’esprit. Si vous ratez, repentez-vous et apprenez de vos erreurs. Entraînez-vous pour faire mieux la prochaine fois. Au bout du compte, cela dépend de vous. Apprendrez-vous le manuel de stratégie?

    Je vous conseille fortement : Faites confiance au Seigneur. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu9, et entrez en jeu.

    Peu de personnes deviennent des sportifs professionnels de haut niveau mais, en ce qui concerne les disciples, nombreux sont ceux qui suivent le Christ.

    En fait, c’est là votre mission dans cette vie : apprendre quelles sont les voies du Seigneur, devenir un disciple et vous efforcer de vivre conformément au plan de Dieu. Dieu vous soutiendra et vous bénira si vous vous tournez vers lui. Vous pouvez le faire parce que vous êtes tous brillants à ses yeux.

    Je prie pour que vous vous engagiez à être digne de la sainte prêtrise que vous détenez et que vous vous efforciez chaque jour de remplir votre rôle sacré. Je vous bénis afin que vous ayez la capacité et le désir de le faire. J’ajoute mon témoignage du pouvoir de la prêtrise que vous détenez, des prophètes vivants et de Jésus-Christ, et de son rôle de Sauveur et Rédempteur. Au nom de Jésus-Christ. Amen.