Leçon 2 : Le plan du salut
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« Leçon 2 : Le plan du salut », Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire, 2018, p. [47-59].

« Leçon 2 », Prêchez mon Évangile, p. [47-59]

Leçon 2

Le plan du salut

Christus

Votre objectif

Lorsque vous enseignez, aidez les gens à se préparer pour le baptême et la confirmation. Réfléchissez aux conditions pour le baptême enseignées dans Doctrine et Alliances 20:37 et dans les questions de l’entretien en vue du baptême. En vous aidant de la prière, décidez du contenu de l’enseignement et des invitations à lancer en fonction des besoins, des centres d’intérêt et de la situation des personnes. Soyez attentif à leurs questions et à leur niveau de compréhension.

Questions de l’entretien en vue du baptême

  • Croyez-vous que Dieu est notre Père éternel ?

  • Croyez-vous que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, le Sauveur et le Rédempteur du monde ?

  • Êtes-vous disposé à sanctifier le jour du sabbat, notamment en prenant la Sainte-Cène chaque semaine et en rendant service aux autres ?

Invitations à s’engager

  • Allez-vous prier Dieu pour savoir que ce que nous vous avons enseigné est vrai ?

  • Allez-vous vous repentir de vos péchés ?

  • Irez-vous à l’église avec nous dimanche prochain ?

  • Allez-vous lire le Livre de Mormon et demander à Dieu, par la prière, s’il est la parole de Dieu ?

  • Voulez-vous suivre l’exemple du Sauveur et vous faire baptiser le (date) ?

  • Est-ce que nous pourrions fixer la date de notre prochaine visite ?

  • Commandements de la leçon 4 que vous voulez ajouter.

Aider les autres à apprendre qui est Jésus-Christ

Les missionnaires doivent témoigner de Jésus-Christ et inviter tout le monde à aller à lui afin d’être sauvé et de recevoir un plus grand bonheur et plus de réconfort, de joie et de paix dans cette vie. Il est important que les personnes qui ne savent pas grand-chose sur le Sauveur reçoivent un enseignement particulier. Le Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ, a pour but d’aider tout le monde à savoir que « Jésus est le Christ […] qui se manifeste à toutes les nations » (page de titre du Livre de Mormon). L’une des manières les plus efficaces d’enseigner qui est le Sauveur et de témoigner de lui est de lire ensemble le Livre de Mormon. Des passages des autres ouvrages canoniques peuvent également être utiles.

Examinez les suggestions ci-dessous. Vous pouvez le faire au cours d’une partie de cette leçon ou d’autres leçons ou en faire une leçon en soi. Lorsqu’elle s’avère utile, répétez plusieurs fois cette activité avant et après le baptême et la confirmation.

Page de titre et introduction

Expliquez le but du livre.

1 Néphi 10-11

Léhi et Néphi témoignent du Sauveur.

1 Néphi 19

Néphi rapporte des prophéties concernant le ministère et l’expiation du Sauveur.

2 Néphi 2

Léhi témoigne que le Sauveur est le Rédempteur.

2 Néphi 9

Jacob témoigne de l’expiation de Jésus-Christ.

2 Néphi 31-33

Néphi enseigne la doctrine du Christ.

Énos

Énos ressent le pouvoir de l’expiation du Sauveur.

Mosiah 2-5

Le roi Benjamin enseigne sur le Christ.

Mosiah 12-16

Abinadi donne sa vie en témoignant de Jésus-Christ.

Alma 5, 7

Alma témoigne du Sauveur.

Alma 17-22

Les Lamanites reçoivent le témoignage de Jésus-Christ.

Alma 34

Amulek témoigne de l’expiation du Sauveur.

Alma 36

Alma ressent le pouvoir de l’expiation de Jésus-Christ.

Alma 40-42

Alma témoigne de la résurrection et de l’expiation de Jésus-Christ.

Hélaman 5

Néphi et Léhi sont des instruments entre les mains de Dieu pour témoigner du Sauveur.

3 Néphi 9-10

Le Sauveur demande aux hommes de venir à lui.

3 Néphi 11-18

Le Sauveur enseigne aux Néphites au sujet du Père et de sa doctrine.

3 Néphi 27

Le Sauveur enseigne son Évangile.

Éther 3

Le frère de Jared voit le Sauveur.

Éther 12

Éther et Moroni témoignent du Sauveur et du pouvoir de son expiation.

Moroni 7-8

Mormon enseigne l’amour pur et l’expiation du Christ.

Moroni 10

Moroni exhorte tous les hommes à venir au Christ et à être rendus parfaits en lui.

« Le Christ vivant »

Des prophètes et des apôtres témoignent du Sauveur.

Vie prémortelle : Le but et le plan que Dieu a pour nous

Beaucoup de gens se demandent : « D’où venons-nous ? Pourquoi sommes-nous ici ? Où allons-nous ? » Le plan du salut nous donne la réponse à ces questions.

Dieu est le Père de notre esprit. Nous sommes littéralement ses enfants et il nous aime. Avant de naître sur cette terre, nous avons vécu comme enfants spirituels de notre Père céleste. Cependant, nous n’étions pas comme lui et nous n’aurions jamais pu devenir comme lui ni jouir de toutes les bénédictions dont il jouit sans connaître l’expérience de la vie sur cette terre avec un corps physique.

Tout ce que Dieu veut faire – son œuvre et sa gloire – c’est rendre chacun de nous capable de jouir de toutes ses bénédictions. Il a élaboré un plan parfait pour réaliser son but. Nous avons compris et accepté ce plan avant de venir sur la terre. Dans les Écritures, le plan de Dieu est appelé un plan miséricordieux, le plan du bonheur, le plan de la rédemption et le plan du salut.

Jésus-Christ occupe une place essentielle dans le plan de Dieu. Par son expiation, Jésus-Christ a accompli l’objectif de son Père et nous a donné à chacun la possibilité d’avoir l’immortalité et l’exaltation. Satan, le diable, est l’ennemi du plan de Dieu.

Le libre arbitre, la capacité de choisir, est l’un des plus grands dons que Dieu ait faits à ses enfants. Notre progression éternelle dépend de la façon dont nous utilisons ce don. Nous devons décider si nous voulons suivre Jésus-Christ ou suivre Satan.

Nous sommes physiquement séparés de Dieu pendant notre vie sur cette terre, mais il veut que chacun de ses enfants trouve la paix dans cette vie et une plénitude de joie en sa présence après cette vie. Il veut que nous devenions comme lui.

Étude des Écritures

Enfants de Dieu

Le but de Dieu

Vie prémortelle

La création

Sous la direction du Père, Jésus-Christ a créé la terre pour que nous y vivions et acquérions de l’expérience. Pour pouvoir progresser et devenir comme Dieu, chacun de nous a dû obtenir un corps et être mis à l’épreuve pendant une période sur la terre. Pendant que nous sommes sur la terre, nous sommes en dehors de la présence physique de Dieu. Nous ne nous souvenons pas de notre vie prémortelle. Nous devons marcher par la foi et non par la vue.

Étude des Écritures

Le libre arbitre et la chute d’Adam et Ève

Adam et Ève ont été les premiers des enfants de Dieu à venir sur la terre. Dieu a créé Adam et Ève et les a mis dans le jardin d’Éden. Ils ont été créés à l’image de Dieu, avec un corps de chair et d’os. Pendant qu’ils étaient dans le jardin, ils étaient encore en la présence de Dieu et auraient pu vivre éternellement. Ils vivaient dans l’innocence et Dieu pourvoyait à leurs besoins.

Dans le jardin d’Éden, Dieu leur a donné la possibilité de choisir. Il leur a commandé de ne pas manger du fruit défendu ou fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. S’ils obéissaient à ce commandement, ils pourraient rester dans le jardin, mais ils ne pourraient pas progresser en faisant l’expérience de l’opposition dans cette vie. Ils ne pourraient pas connaître la joie parce qu’ils ne pourraient ressentir ni le chagrin ni la souffrance.

Satan a tenté Adam et Ève pour qu’ils mangent du fruit défendu, ce qu’ils ont choisi de faire. Cela faisait partie du plan de Dieu. En raison de ce choix, ils ont été chassés du jardin et de la présence physique de Dieu. On appelle cet événement la Chute. Le fait d’être séparé de la présence de Dieu est la mort spirituelle. Adam et Ève sont devenus mortels, sujets à la mort physique, qui est la séparation du corps et de l’esprit. Ils pouvaient maintenant connaître la maladie et toutes les espèces de souffrance. Ils avaient leur libre arbitre, la capacité de choisir entre le bien et le mal. Il leur était ainsi possible d’apprendre et de progresser. Cela leur donnait aussi la possibilité de faire de mauvais choix et de pécher. De plus, ils pouvaient maintenant avoir des enfants, de sorte que le reste des enfants d’esprit de Dieu pourraient venir sur la terre, recevoir un corps physique et être mis à l’épreuve. Ce n’est qu’ainsi que les enfants de Dieu pourraient progresser et devenir comme lui.

Enseignement concernant la Chute

Lorsque vous enseignez ce point de doctrine pour la première fois, expliquez très simplement que Dieu a choisi Adam et Ève, deux de ses enfants, pour devenir les premiers parents sur la terre. Après leur transgression, ils sont devenus sujets au péché et à la mort. Ils ne pouvaient pas retourner d’eux-mêmes vivre auprès de notre Père céleste. Le Seigneur a parlé à Adam et lui a enseigné le plan du salut et de la rédemption par l’intermédiaire du Seigneur Jésus-Christ. En suivant ce plan, Adam et sa famille pouvaient avoir de la joie dans cette vie et retourner vivre avec Dieu (voir Alma 18:36 ; 22:12-14).

Étude des Écritures

Dans le Jardin

La Chute

Notre vie sur la terre

La vie sur la terre est un pas en avant et une bénédiction. Notre but dans cette vie est d’avoir la joie et de nous préparer à retourner en la présence de Dieu. Dans cette vie, nous sommes sujets à la mort physique et à la mort spirituelle. Dieu a un corps de chair et d’os parfait, glorifié et immortel. Pour devenir comme lui et retourner en sa présence, nous devons, nous aussi, avoir un corps de chair et d’os immortel et parfait. Cependant, en raison de la chute d’Adam et Ève, tout le monde ici-bas a un corps mortel imparfait et finira par mourir. Sans le Sauveur Jésus-Christ, la mort mettrait fin à toute espérance d’une existence future avec notre Père céleste.

En plus de la mort physique, le péché est un obstacle majeur qui nous empêche de devenir comme notre Père céleste et de retourner en sa présence. Dans notre état mortel, nous cédons donc souvent à la tentation, nous enfreignons les commandements de Dieu et nous péchons. Pendant notre vie sur terre, nous commettons chacun des erreurs. Bien qu’on ait parfois l’impression du contraire, le péché conduit toujours au malheur. Le péché produit des sentiments de culpabilité et de honte. À cause de nos péchés, nous sommes incapables de retourner vivre avec notre Père céleste si nous ne sommes pas tout d’abord pardonnés et purifiés.

Pendant que nous sommes dans la condition mortelle, nous avons des expériences qui nous apportent du bonheur. Nous avons aussi des expériences qui nous apportent de la souffrance et du chagrin, dont une partie est causée par les actes pécheurs des autres. Ces expériences nous donnent des occasions d’apprendre et de progresser, de distinguer le bien du mal et de faire des choix. Dieu nous incite à bien agir ; Satan nous tente pour que nous commettions le péché. Comme pour la mort physique, nous ne pouvons pas surmonter par nous-mêmes les effets du péché. Sans l’expiation de Jésus-Christ, nous sommes désarmés.

Étude des Écritures

Période de mise à l’épreuve

Choix

Le bien et le mal

Péché

Les impurs ne peuvent pas être avec Dieu

L’expiation de Jésus-Christ

Christ in Gethsemane

Avant que le monde soit organisé, notre Père céleste a choisi Jésus-Christ pour être notre Sauveur et notre Rédempteur. Le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ nous a donné la possibilité de surmonter les effets de la Chute. Tous les prophètes, depuis le commencement du monde, ont témoigné que Jésus-Christ est notre Rédempteur.

Nous subirons tous la mort physique, mais Jésus-Christ a vaincu l’obstacle de la mort physique pour nous. Quand il est mort sur la croix, son esprit s’est séparé de son corps. Le troisième jour, son esprit et son corps ont été réunis éternellement pour ne plus jamais être séparés. Il est apparu à beaucoup de gens, leur montrant qu’il avait un corps immortel de chair et d’os. La réunion du corps et de l’esprit est appelée résurrection et est un don promis à chacun de nous. Grâce à la résurrection de Jésus-Christ, nous ressusciterons tous, que nous ayons fait le bien ou le mal dans cette vie. Nous aurons un corps immortel parfait de chair et d’os qui ne sera plus jamais sujet à la maladie, à la souffrance ou à la mort. La résurrection nous permet de retourner en la présence de Dieu pour être jugés, mais ne garantit pas que nous pourrons vivre en sa présence. Pour recevoir cette bénédiction, nous devons aussi être purifiés du péché.

Dieu a envoyé son Fils bien aimé, Jésus-Christ, surmonter l’obstacle du péché en plus de celui de la mort physique. Nous ne sommes pas responsables de la chute d’Adam et Ève, mais nous sommes responsables de nos propres péchés. Dieu ne peut pas considérer le péché avec la moindre indulgence et c’est le péché qui nous empêche de vivre en sa présence. Ce n’est que par la grâce et la miséricorde du Sauveur que nous pouvons être purifiés du péché de manière à pouvoir vivre de nouveau avec Dieu. Pour que cela soit possible, il faut faire preuve de foi en Jésus-Christ, se repentir, être baptisé, recevoir le don du Saint-Esprit et persévérer jusqu’à la fin.

Pour accomplir le plan du salut, le Christ a subi le châtiment pour nos péchés. Il était le seul à pouvoir le faire. Il a été appelé et préparé dans la vie prémortelle. Il a été le Fils littéral de Dieu dans la chair. Il était sans péché et complètement obéissant à son Père. Quoique tenté, il n’a jamais cédé à la tentation. Quand le Père a demandé à son Fils bien-aimé de payer pour les péchés du monde, Jésus était prêt et disposé. L’expiation du Sauveur comprend les souffrances qu’il a subies au jardin de Gethsémané et ses souffrances et sa mort sur la croix ; elle a pris fin avec sa résurrection. Bien qu’il ait souffert au-delà de tout ce que nous pouvons comprendre – au point que du sang lui a coulé de tous les pores de sa peau et qu’il a demandé s’il était possible que ce fardeau lui soit enlevé – il s’est soumis à la volonté du Père dans une expression suprême d’amour pour son Père et pour nous. Ce triomphe de Jésus-Christ sur la mort spirituelle par sa souffrance, et sur la mort physique par sa résurrection s’appelle l’expiation de Jésus-Christ.

Le Christ promet de nous pardonner nos péchés à condition que nous l’acceptions en faisant preuve de foi en lui, en nous repentant, en recevant le baptême par immersion et l’imposition des mains pour le don du Saint-Esprit et en nous efforçant fidèlement de respecter ses commandements jusqu’à la fin de notre vie. Par un repentir permanent, nous pouvons obtenir le pardon et être purifiés de nos péchés par le pouvoir du Saint-Esprit. Nous sommes soulagés du fardeau de la culpabilité et de la honte et, grâce à Jésus-Christ, nous devenons dignes de retourner en la présence de Dieu.

Si nous nous fions à l’expiation de Jésus-Christ, il peut nous aider à supporter nos épreuves, nos maladies et nos souffrances. Nous pouvons être remplis de joie, de paix et de consolation. Tout ce qui est injuste dans la vie peut être réparé par l’expiation de Jésus-Christ.

Cependant, lorsqu’il a subi le châtiment pour nos péchés, Jésus n’a pas éliminé notre responsabilité personnelle. Nous devons montrer que nous l’acceptons et que nous allons suivre ses commandements. Ce n’est que grâce au don de l’expiation du Sauveur que nous pouvons retourner vivre avec Dieu.

Étude des Écritures

Résurrection

L’expiation du Sauveur

L’Évangile de Jésus-Christ – Le chemin

Le monde des esprits

Bien que le Christ ait vaincu la mort physique, tous les hommes doivent mourir, car la mort fait partie du processus par lequel nous sommes transformés de l’état mortel à l’état immortel. À la mort, notre esprit va dans le monde des esprits. La mort ne change pas notre personnalité ni notre aspiration au bien ou au mal. Les gens qui ont choisi d’obéir à Dieu dans cette vie vivent dans un état de bonheur, de paix et de repos de tout souci. Ceux qui ont choisi de ne pas obéir dans cette vie et ne se sont pas repentis sont malheureux. Dans le monde des esprits, l’Évangile est prêché à ceux qui n’ont pas obéi à l’Évangile ou qui n’ont pas eu l’occasion de l’entendre pendant qu’ils étaient sur la terre. Nous restons dans le monde des esprits jusqu’à notre résurrection.

Étude des Écritures

L’Évangile prêché aux morts

La mort et le monde des esprits

La résurrection, le salut et l’exaltation

Lorsque notre corps et notre esprit seront réunis par la résurrection, nous serons amenés en la présence de Dieu pour être jugés. Nous nous souviendrons parfaitement de notre justice et de notre culpabilité. Si nous nous sommes repentis, nous obtiendrons miséricorde. Nous serons récompensés selon nos œuvres et nos désirs.

Salut

Grâce à l’expiation et à la résurrection du Sauveur, tout le monde sera sauvé – ou obtiendra le salut – de la mort physique. Tous ressusciteront et deviendront immortels, ce qui veut dire qu’ils vivront éternellement. L’immortalité est un don gratuit, ou inconditionnel, accordé à tous les hommes, qu’ils soient justes ou méchants.

Les gens peuvent aussi être sauvés – ou obtenir le salut – de la mort spirituelle grâce à l’expiation de Jésus-Christ, par leur foi en lui, en obéissant aux lois et aux ordonnances de son Évangile et en le servant.

La vie éternelle et l’exaltation ne sont pas la même chose que l’immortalité.

Russell M. Nelson a enseigné : « Dans le plan éternel de Dieu, le salut est une affaire individuelle, l’exaltation est une affaire familiale » (« Le salut et l’exaltation », Le Liahona, mai 2008, p. 10).

Exaltation

L’exaltation, ou la gloire céleste, est le plus haut état de bonheur et de gloire dans le royaume céleste. C’est un don conditionnel. Le président Nelson a enseigné : « Les conditions pour se qualifier sont d’avoir la foi au Seigneur, de se repentir, de se faire baptiser, de recevoir le Saint-Esprit et de rester fidèle aux ordonnances et aux alliances du temple » (Le salut et l’exaltation, p. 9). Être exalté, c’est vivre à jamais avec Dieu dans une famille éternelle. C’est connaître Dieu et Jésus-Christ et avoir la vie qu’ils ont.

La résurrection et la réincarnation

Il se peut que certaines personnes confondent la doctrine de la résurrection avec le concept de la réincarnation. La réincarnation, enseignement des hommes selon lequel nous naissons de nouveau dans le monde sous une forme différente, n’est pas vraie et n’a pas de fondement scripturaire. La doctrine de la résurrection signifie que l’on reçoit en récompense éternelle un corps immortel de chair et d’os. Et c’est la vraie doctrine. Assurez-vous que les personnes que vous instruisez comprennent bien la doctrine de la résurrection.

Jugement et royaumes de gloire

Pendant notre vie sur cette terre, nous faisons des choix concernant le bien et le mal. Dieu nous récompense selon nos œuvres et nos désirs. Étant donné qu’il récompense chacun selon ses désirs et les actes qu’il a accomplis sur la terre, il y a différents royaumes de gloire auxquels nous pouvons être affectés après le Jugement.

Royaume céleste

Les gens qui se sont repentis de leurs péchés, ont reçu les ordonnances de l’Évangile et respectent les alliances qui l’accompagnent seront purifiés par l’expiation de Jésus. Ils seront sauvés dans le royaume céleste (voir Doctrine et Alliances 137:10). Dans les Écritures, ce royaume est comparé à la gloire ou à l’éclat du soleil.

Le royaume céleste comporte trois cieux ou degrés (voir Doctrine et Alliances 131:1) et seules les personnes qui ont contracté un mariage éternel, scellé par le Saint-Esprit, peuvent entrer dans le plus haut degré, qui est l’exaltation (voir Doctrine et Alliances 131:2). Elles vivront en la présence de Dieu, deviendront comme lui et recevront une plénitude de joie.

Les personnes dans le royaume céleste qui n’ont pas un mariage éternel peuvent entrer dans un autre « ciel » ou « degré » du royaume céleste, mais à ce degré elles sont des anges chargés d’un ministère qui « restent […] séparés et seuls, sans exaltation, dans leur état sauvé […] anges de Dieu, pour toujours et à jamais » (Doctrine et Alliances 132:17 ; voir aussi Doctrine et Alliances 131:4. ; Russell M. Nelson, « Le mariage céleste », Le Liahona, nov. 2008, p. 92).

Royaume terrestre

Les gens qui n’acceptent pas la plénitude de l’Évangile de Jésus-Christ dans cette vie ou dans le monde à venir, mais mènent une vie honorable, recevront une place dans le royaume terrestre. Ce royaume est comparé à la gloire de la lune (voir Doctrine et Alliances 76:71-80).

Royaume téleste

Les personnes qui sont restées dans leurs péchés et ne se sont pas repenties dans cette vie ou qui n’ont pas accepté l’Évangile dans le monde à venir recevront leur récompense dans le royaume le plus bas, qui est appelé le royaume téleste. Ce royaume est comparé à la gloire des étoiles (voir Doctrine et Alliances 76:81-86).

Étude des Écritures

La Résurrection et le retour en la présence de Dieu

Le jugement

Les royaumes de gloire

La vie éternelle

Le plan du salut

Preach My Gospel: Ideas for Study and Application

L’expiation de Jésus-Christ rend le salut possible

Étude des Écritures, culte à l’église et prière

Étudier les Écritures, aller à l’église et prier peut aider les gens à ressentir l’amour de Dieu et à reconnaître la vérité grâce au témoignage du Saint-Esprit. Incitez les personnes que vous instruisez à intégrer ces pratiques tandis qu’elles découvrent le plan du salut et l’expiation de Jésus-Christ. (Voir page 73 pour savoir comment vous pourriez aider quelqu’un à apprendre à prier et à lire les Écritures.) Si elles étudient avec constance les Écritures, en particulier le Livre de Mormon, vont régulièrement à l’église et prient Dieu avec foi, sincérité et une intention réelle (en s’engageant à agir conformément aux réponses reçues), Dieu répondra à leurs prières, les guidera et les aidera à discerner la vérité.

Invitation au baptême

Sous la direction de l’Esprit, l’invitation au baptême et à la confirmation doit être précise et directe : « Voulez-vous suivre l’exemple de Jésus-Christ et vous faire baptiser par quelqu’un qui détient l’autorité de la prêtrise de Dieu ? Nous aurons un service de baptême le [date]. Voulez-vous vous préparer pour vous faire baptiser ce jour-là ? »

Idées pour l’enseignement

Cette section contient des idées que vous pouvez utiliser pour préparer et donner les informations de cette leçon. Priez pour avoir l’aide de l’Esprit pour décider de la façon dont vous allez utiliser ces idées. Ajoutez à votre plan de leçon les idées que vous avez choisies. N’oubliez pas que ces idées sont des suggestions, non des obligations, pour vous aider à répondre aux besoins des personnes que vous instruisez.

Plan de leçon - version courte (3-5 minutes)

Le plan du salut nous enseigne d’où nous venons, pourquoi nous sommes ici-bas et où nous irons après cette vie. Il est la carte qui nous montre le chemin éternel à travers la vie prémortelle, la condition mortelle, la mort, la résurrection et notre vie dans les éternités. Il explique aussi ce que notre Père céleste, qui nous aime, fait pour nous aider à faire de ce voyage une réussite pour pouvoir rentrer en sa présence et devenir comme lui. Le plan se concentre sur la mission et l’expiation de Jésus-Christ, qui a surmonté les effets de la Chute et nous a donné la possibilité d’obtenir la vie éternelle et l’exaltation. Nous vous invitons à méditer et à prier au sujet de ce message.

  • Vie prémortelle : Le but et le plan que Dieu a pour nous

  • La création

  • Le libre arbitre et la chute d’Adam et Ève

  • Notre vie sur la terre

  • L’expiation de Jésus-Christ

  • Le monde des esprits

  • La résurrection, le salut et l’exaltation

  • Jugement et royaumes de gloire

Invitations à s’engager

  • Allez-vous prier Dieu pour savoir que ce que nous vous avons enseigné est vrai ?

  • Allez-vous vous repentir de vos péchés ?

  • Irez-vous à l’église avec nous dimanche prochain ?

  • Allez-vous lire le Livre de Mormon et demander à Dieu, par la prière, s’il est la parole de Dieu ?

  • Voulez-vous suivre l’exemple du Sauveur et vous faire baptiser le (date) ?

  • Est-ce que nous pourrions fixer la date de notre prochaine visite ?

  • Commandements de la leçon 4 que vous voulez ajouter.

Plan de leçon - version mi-longue (10-15 minutes)

Notre message nous aide à comprendre le but de la vie et qui nous sommes. Il nous donne de l’espérance et nous aide à trouver la paix, la joie et le bonheur. Il nous dit d’où nous venons, pourquoi nous sommes sur terre et où nous irons après cette vie. Dieu est notre Père et il nous aime. Nous sommes ses enfants. Nous faisons partie de sa famille et nous avons vécu avec lui avant de naître sur terre. Il a un plan de bonheur qui nous permet de rentrer en sa présence après cette vie-ci. Notre progression dépend de la façon dont nous utilisons le libre arbitre, ou capacité de choisir, que Dieu nous a donnée. La chute d’Adam et Ève, qui fait partie de ce plan, nous a donné la possibilité de venir sur la terre, d’acquérir un corps physique, de faire des expériences et d’avoir notre propre famille. Mais la Chute a aussi apporté la mort physique, qui est la séparation de l’esprit et du corps, et la mort spirituelle, qui est la séparation d’avec Dieu.

Jésus-Christ occupe une place essentielle dans le plan de Dieu. Le sacrifice expiatoire du Christ a surmonté les effets de la mort physique et de la mort spirituelle. Nous ressusciterons tous et nous vivrons à jamais avec un corps physique exempt de souffrance et de maladie. Le Christ a aussi donné la possibilité de vaincre la mort spirituelle. Si nous vivons conformément à son Évangile, dans sa miséricorde, il nous pardonnera nos péchés. Il nous guérira et remplacera la culpabilité et la honte par la paix et le bonheur dans cette vie.

Nous subirons tous la mort physique ; cela fait partie du plan miséricordieux de Dieu. Notre esprit sera séparé de notre corps et vivra un certain temps dans le monde des esprits. Ensuite nous ressusciterons avec un corps immortel, et ce sera l’union éternelle de notre corps et de notre esprit. Nous serons jugés selon nos œuvres et nos désirs. Les personnes qui ont vécu conformément à l’Évangile recevront le plus grand don de notre Père céleste, celui de l’exaltation, qui consiste à vivre en famille en sa présence.

Notre Père céleste, dans son amour, tend de nouveau la main à ses enfants pour révéler son plan du bonheur. Nous découvrons ce plan merveilleux dans le Livre de Mormon, que vous pouvez lire et au sujet duquel vous pouvez méditer et prier. Nous vous invitons à aller à l’église et à y assister aux offices religieux avec nous.

Invitations à s’engager

  • Allez-vous prier Dieu pour savoir que ce que nous vous avons enseigné est vrai ?

  • Allez-vous vous repentir de vos péchés ?

  • Irez-vous à l’église avec nous dimanche prochain ?

  • Allez-vous lire le Livre de Mormon et demander à Dieu, par la prière, s’il est la parole de Dieu ?

  • Voulez-vous suivre l’exemple du Sauveur et vous faire baptiser le (date) ?

  • Est-ce que nous pourrions fixer la date de notre prochaine visite ?

  • Commandements de la leçon 4 que vous voulez ajouter.

Plan de leçon - version longue (30-45 minutes)

  • Vie prémortelle : Le but et le plan que Dieu a pour nous

    • Dieu est notre Père céleste et nous sommes ses enfants (voir Actes 17:16-34 ; Hébreux 12:9).

    • Dieu a un plan pour notre bonheur. Jésus-Christ occupe une place essentielle dans ce plan.

    • Le plan du bonheur que Dieu a conçu nous permet de rentrer en sa présence (voir Moïse 1:39).

    • Notre progression éternelle dépend de l’usage que nous faisons de notre libre arbitre (voir 2 Néphi 2:27-29).

  • La création

    • Sous la direction du Père, Jésus-Christ a créé la terre (voir Hébreux 1:1-3).

  • Le libre arbitre et la chute d’Adam et Ève

    • Adam et Ève ont été créés à l’image de Dieu (voir Genèse 1:26-27).

    • Dans le jardin d’Éden ils étaient innocents et vivaient en la présence de Dieu.

    • Ayant mangé du fruit défendu, ils ont été chassés du Jardin (voir Moïse 4:19-31). C’est ce qu’on appelle la Chute.

    • Ils sont devenus mortels, ont pu avoir des enfants et étaient également sujets au péché et à la mort (voir 2 Néphi 2:22-25 ; Moïse 5:11).

  • Notre vie sur la terre

    • Notre but dans la vie est de trouver la paix, la joie et le bonheur durables dans notre famille et de nous préparer à retourner vivre avec Dieu.

    • Nous sommes venus sur terre pour être mis à l’épreuve (voir Abraham 3:24-25).

    • Nous acquérons un corps de chair et d’os, mais nous sommes sujets à la mort physique.

    • Dieu donne des commandements. Si nous obéissons, nous sommes bénis. Si nous désobéissons, nous péchons et nous en subissons les conséquences.

    • Tout péché doit être expié, que ce soit par nous-mêmes ou par le Christ (voir Doctrine et Alliances 19:15-20).

    • Nous faisons des choix et nous commettons tous des péchés (voir Romains 3:23).

    • Nous avons des expériences qui nous apportent du bonheur et aussi du chagrin.

    • Nous ne pouvons pas vaincre la mort, qu’elle soit physique ou spirituelle, sans le Christ.

  • L’expiation de Jésus-Christ

    • Du fait que Jésus-Christ a vaincu la mort physique, nous ressusciterons tous (voir Alma 11:41-43).

    • Grâce à l’expiation du Christ, nous pouvons être purifiés du péché de manière à pouvoir retourner vivre en la présence de Dieu (voir 2 Néphi 9:8-9).

    • Le Christ nous pardonnera nos péchés si nous avons foi en lui, nous repentons, recevons le baptême et le don du Saint-Esprit et persévérons jusqu’à la fin.

  • Le monde des esprits

    • Tout le monde doit mourir.

    • À la mort, notre esprit va dans le monde des esprits.

    • Nous vivons ou bien dans un état de malheur ou bien dans un état de paix et de repos, en fonction de la façon dont nous avons vécu dans cette vie.

  • La résurrection, le salut et l’exaltation

    • Notre esprit et notre corps seront réunis à la résurrection (voir Alma 11:42-45 ; 40:23).

    • La vie éternelle et l’exaltation sont des dons que Dieu accorde aux personnes qui obéissent pleinement à l’Évangile de Jésus-Christ (voir Doctrine et Alliances 14:7 : 132:17).

  • Le jugement et les royaumes de gloire (voir Doctrine et Alliances 76 ; 137 ; 1 Corinthiens 15:40-42).

    • Nous retournerons en la présence de Dieu pour être jugés selon nos œuvres et nos désirs.

    • Si nous nous sommes repentis, nous obtiendrons miséricorde.

    • Nous recevons un royaume de gloire selon nos œuvres et nos désirs (voir Doctrine et Alliances 137:9).

    • Les gens qui reçoivent l’Évangile et le pratiquent vaillamment pendant toute leur vie recevront le royaume céleste (voir Doctrine et Alliances 76:50-70).

    • Les gens honorables qui sont « aveuglés par la fourberie des hommes » et qui ne sont « pas vaillants dans le témoignage de Jésus[-Christ] » reçoivent le royaume terrestre (voir Doctrine et Alliances 76:75, 79).

    • Ceux qui pèchent et ne se repentent pas recevront la gloire téleste après avoir souffert pour leurs péchés.

Invitations à s’engager

  • Allez-vous prier Dieu pour savoir que ce que nous vous avons enseigné est vrai ?

  • Allez-vous vous repentir de vos péchés ?

  • Irez-vous à l’église avec nous dimanche prochain ?

  • Allez-vous lire le Livre de Mormon et demander à Dieu, par la prière, s’il est la parole de Dieu ?

  • Voulez-vous suivre l’exemple du Sauveur et vous faire baptiser le (date) ?

  • Est-ce que nous pourrions fixer la date de notre prochaine visite ?

  • Commandements de la leçon 4 que vous voulez ajouter.

Questions à poser après avoir enseigné

  • Quelles sont les questions que vous vous posez au sujet de ce que nous avons enseigné ?

  • Qu’est-ce que vous comprenez au sujet du plan que Dieu a créé pour vous et pour votre famille ?

  • D’après ce que nous vous avons enseigné, comment comprenez-vous le rôle de Jésus-Christ ? Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Définitions clés

Voici des termes qui sont souvent mal compris. Veillez à les expliquer clairement et vérifiez que les personnes que vous instruisez les comprennent.

  • Expiation de Jésus-Christ : Tel que le mot est utilisé dans les Écritures, expier, c’est subir le châtiment pour le péché pour que celui-ci n’ait pas d’effet sur le pécheur repentant et pour lui permettre de se réconcilier avec Dieu. Jésus-Christ a souffert à Gethsémané et sur la croix. Il était le seul être capable de faire une expiation parfaite pour toute l’humanité. Il a subi le châtiment de nos péchés à Gethsémané et est mort sur la croix. Il a pris sur lui les souffrances, les maladies, les tentations, les afflictions et les infirmités de nous tous (voir Alma 7:11-12).

  • Exaltation : Fait de devenir comme notre Père céleste et de vivre en sa présence comme membre de sa famille. Le président Nelson a enseigné : « Être exalté, ou obtenir l’exaltation, signifie obtenir le plus haut état de bonheur et de gloire dans le royaume céleste. » (« Le salut et l’exaltation », p. 8). L’exaltation est possible grâce à l’expiation du Christ et à l’obéissance à toutes les lois et à toutes les ordonnances de l’Évangile.

  • Chute (d’Adam et Ève) : Quand ils ont mangé du fruit défendu, Adam et Ève sont devenus mortels, c’est-à-dire sujets au péché et à la mort. Adam est devenu « la première chair » sur la terre (Moïse 3:7). La révélation moderne montre que la Chute est une bénédiction et qu’Adam et Ève doivent être honorés comme étant les premiers parents de toute l’humanité.

  • Immortalité : Fait de vivre à jamais dans un état ressuscité en n’étant plus sujet à la mort physique.

  • Jugement : Dieu, par l’intermédiaire de Jésus-Christ, nous jugera individuellement pour déterminer la gloire éternelle que nous recevrons. Ce jugement reposera sur notre obéissance aux commandements de Dieu, notamment sur le fait que nous aurons accepté le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ. Nous recevrons notre récompense éternelle selon que nos œuvres et nos désirs auront été bons ou mauvais.

  • Condition mortelle : Notre existence entre la naissance et la mort physique.

  • Mort physique : Séparation de notre esprit, qui vit à jamais et ne peut pas mourir, de notre corps physique.

  • Vie prémortelle (existence prémortelle ; vie préterrestre) : Enfants d’esprit de notre Père céleste, nous avons vécu en sa présence avant de naître sur cette terre. Dans la vie prémortelle, nous n’avions pas de corps physique.

  • Rédemption : Délivrer, racheter ou verser une rançon, comme pour libérer une personne de l’esclavage en payant. La rédemption désigne l’expiation faite par Jésus-Christ et le fait que nous sommes délivrés du péché. L’expiation de Jésus rachète toute l’humanité de la mort physique. Grâce à elle, les personnes qui ont foi en lui et se repentent sont également rachetées de la mort spirituelle.

  • Résurrection : Réunion du corps spirituel au corps physique de chair et d’os après la mort. Après la résurrection, l’esprit et le corps ne seront plus jamais séparés et la personne est immortelle. Quiconque naît sur la terre ressuscitera parce que Jésus-Christ a vaincu la mort.

  • Salut : Fait d’être sauvé de la mort physique et de la mort spirituelle. « Nous croyons que les hommes seront punis pour leurs propres péchés et non pour la transgression d’Adam ; […] que, grâce au sacrifice expiatoire du Christ, tout le genre humain peut être sauvé en obéissant aux lois et aux ordonnances de l’Évangile » (2e et 3e articles de foi). Tous les hommes seront sauvés de la mort physique (ou ressusciteront) par la grâce de Dieu, par l’intermédiaire de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. C’est un don inconditionnel du Sauveur à tous les êtres humains, quels que soient les choix qu’ils font pendant cette vie. Le salut de la mort spirituelle (du péché) est conditionnel. Russell M. Nelson a enseigné : « Les gens peuvent aussi être sauvés de la mort spirituelle grâce à l’expiation de Jésus-Christ, par leur foi en lui, en obéissant aux lois et aux ordonnances de son Évangile et en le servant. » (« Le salut et l’exaltation », p. 8).

  • Mort spirituelle : Fait d’être séparé de Dieu et de son influence ; mourir quant aux choses qui appartiennent à la justice. La mort spirituelle a été amenée dans le monde par la chute d’Adam et Ève (voir Alma 42:6-7). Les mortels qui se livrent à des pensées, à des paroles et à des œuvres pécheresses sont spirituellement morts pendant qu’ils vivent encore sur la terre (voir 2 Néphi 9:39). Grâce à l’expiation de Jésus-Christ, les hommes et les femmes peuvent être purifiés du péché et vaincre la mort spirituelle en se repentant et en suivant les principes et ordonnances de l’Évangile (voir les 2e et 3e articles de foi).

Autres termes qu’il peut être nécessaire d’expliquer aux personnes que vous instruisez

  • Baptême par immersion

  • Céleste

  • Purifié [du péché]

  • Création

  • Progression éternelle

  • Foi

  • Fruit défendu

  • Pardonné [de ses péchés]

  • Jardin d’Éden

  • Royaumes de gloire

  • Opposition

  • Plan du salut

  • Mise à l’épreuve

  • Se repentir

  • Péché

  • Monde des esprits

  • Téleste

  • Terrestre

  • Arbre de la connaissance du bien et du mal