Le Liahona
L’honnêteté et l’autonomie : Une leçon de mon arrière-grand-père
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Message de la Présidence de l’Interrégion

L’honnêteté et l’autonomie : Une leçon de mon arrière-grand-père

« Ils n’étaient pas tenus de rendre des comptes sur l’utilisation de l’argent que le gouvernement leur avait accordé, car c’était une subvention. Cependant, mon arrière-grand-père a décidé de retourner chez le maire et de restituer l’argent non dépensé. »

Si nous voulons devenir pleinement autonomes sur le plan spirituel et temporel, nous devons acquérir certaines vertus chrétiennes afin de recevoir l’aide divine. L’honnêteté et l’intégrité sont parmi les attributs les plus importants que nous devons acquérir pour atteindre cet état.

Dans le 13ème Article de foi, nous trouvons ce qui suit : « Nous croyons que nous devons être honnêtes, fidèles… »

Nous devons donc apprendre à être honnête et fidèle parmi les hommes – mais surtout avec Dieu.

Honnête avec les hommes

Une histoire d’honnêteté de l’un de mes ancêtres a touché la vie de milliers de personnes qui le connaissaient et résonne encore dans l’esprit et le cœur des membres de notre famille après 128 ans. Mon arrière-grand-père, Georg Wolf, était le chef d’un groupe de Hongrois qui ont immigré au Brésil en 1891. À leur arrivée au port brésilien désigné, le maire de cette ville lui a donné deux mille réis (la monnaie locale à l’époque) et quelques machettes. Avec ces ressources, ce petit groupe de personnes devait ouvrir un chemin de 60 km à travers la dense forêt atlantique, où ils trouveraient le terrain leur accordé par le gouvernement pour s’y installer.

Ils n’étaient pas tenus de rendre des comptes sur l’utilisation de l’argent que le gouvernement leur avait accordé, car c’était une subvention. Cependant, comme ils n’avaient pas tout utilisé pour acheter les fournitures nécessaires pour le voyage et l’installation du groupe, mon arrière-grand-père a décidé de retourner chez le maire et de restituer l’argent non dépensé. Tout le monde dans la communauté était très étonné, car ce groupe commençait une nouvelle vie à zéro dans un autre pays et l’argent non utilisé leur apporterait probablement un réconfort beaucoup plus immédiat tout au long de leur voyage. Mais l’honnêteté et la quiétude étaient plus importantes pour mon arrière-grand-père.

Des années plus tard, cette colonie est devenue une région prospère du pays avec de grandes bénédictions spirituelles et temporelles qui se poursuivent dans la vie de milliers de personnes aujourd’hui, y compris ma propre famille.

J’ai appris de l’intégrité de mon arrière-grand-père qu’il y a des bénédictions temporelles et spirituelles spéciales que nous ne pouvons obtenir que si nous sommes honnêtes avec les hommes.

Honnête avec Dieu

Si être honnête avec nos semblables favorise l’autonomie, être honnête avec Dieu multipliera les possibilités de parvenir à cet état. En effet, nous ne recevrons les meilleures bénédictions de Dieu que si nous apportons à son autel nos meilleurs efforts !

Quand le Seigneur dit dans Malachie 3:10 : « Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes,… Mettez-moi de la sorte à l’épreuve… Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux », il nous dit en fait : « payez une dîme honnête de 10%, instruisez-vous et travaillez dur, ayez la foi, et je vous bénirai énormément sur le plan spirituel et temporel. »

En conclusion, je vous invite tous à être parfaitement honnêtes avec les hommes et – surtout – avec Dieu. Ce faisant, nous serons capable de réaliser cet objectif important de notre plan de l’interrégion : « Devenir autonome pour mieux servir autrui ».

Joni L. Koch a été soutenu comme soixante-dix Autorité générale en avril 2017. Il est marié à Liliane Michelle Ludwig ; ils ont deux enfants.