Le Liahona
Le rêve d’Anthony
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Exemples de courage

Le rêve d’Anthony

Liahona Magazine, 2020/03 Mar

Anthony était surpris en se réveillant. C’était la troisième fois qu’il faisait le même rêve ! Dans son rêve, un homme de haute stature lui montrait un bel édifice.Qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ?

En tant qu’instituteur, Anthony avait visité de nombreux endroits en dehors de son village au Nigeria. Le bâtiment de son rêve ne ressemblait à rien de ce qu’il avait vu auparavant. Peut-être n’existait-il pas ! Mais il avait quelque chose de spécial.

Les années passant, Anthony a continué de penser à son rêve mais il avait d’autres raisons d’être inquiet. La guerre avait éclaté au Nigeria. Il n’était pas prudent pour Anthony, sa femme et ses enfants de sortir de chez eux. C’était difficile de rester enfermés toute la journée. Ses amis et ses élèves manquaient à Anthony.

Un jour, il a trouvé chez lui un vieux magazine. En l’ouvrant, il a vu quelque chose qui lui semblait familier. C’était le bel édifice de son rêve ! Il existait vraiment.

Le bâtiment appartenait à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Anthony s’est dit : Je n’ai jamais entendu parler de cette Église. Il voulait en apprendre davantage mais, à cause de la guerre, il ne pouvait toujours pas sortir de chez lui. Il fallait qu’il attende.

Quand la guerre a pris fin, Anthony a envoyé une lettre au siège de l’Église, à Salt Lake City. Il demandait si l’Église pouvait envoyer des missionnaires pour les instruire, sa famille et lui. Anthony a écrit : « Pouvez-vous édifier votre église dans ma ville ? J’aimerais recevoir des Écritures pour instruire les autres villageois. »

Anthony a été triste en lisant la réponse du siège de l’Église : « En ce moment, nous n’avons pas de missionnaires dans votre pays. » À cette époque, la plupart des hommes noirs ne pouvaient pas détenir la prêtrise. L’Église n’était pas organisée dans beaucoup d’endroits d’Afrique.

Mais Anthony avait la patience d’attendre le moment choisi par le Seigneur. Il ne pouvait pas encore se faire baptiser mais il a conservé une foi forte.

L’Église a envoyé un Livre de Mormon et d’autres ouvrages à Anthony et sa famille. Il les a étudiés et a enseigné ce qu’il avait appris aux autres villageois.

Il y avait tellement de gens intéressés par l’Évangile qu’Anthony voulait qu’ils aient un lieu où se réunir.

Sur une route bordée de bananiers, Anthony a construit une petite église à la porte et aux volets peints en bleu. « Saints des Derniers Jours nigérians » était inscrit sur la façade.

Les années ont passé. Puis un jour, Anthony a reçu une nouvelle merveilleuse. Dieu avait dit au prophète que tous les hommes dignes pouvaient détenir la prêtrise. L’Église allait envoyer des missionnaires dans le village d’Anthony !

Les missionnaires ont été surpris de trouver une église et autant de gens prêts à se faire baptiser. Ils ont été étonnés par la foi d’Anthony et des autres villageois.

Il a dit aux missionnaires : « L’attente a été longue et difficile, mais cela n’a plus d’importance maintenant. Vous êtes enfin venus ! »

Anthony a été la première personne à être baptisée dans la rivière Ekeonumiri, au Nigeria. Quand la nouvelle branche a été organisée, il a été appelé à la présider. Fidelia, sa femme, était présidente de la Société de Secours. Ils ont été scellés au temple un an plus tard.

Anthony a continué à proclamer sa foi aux autres. Il disait souvent aux gens que la graine de l’Évangile plantée au Nigeria pousserait et deviendrait un grand arbre. Le monde serait surpris de sa croissance.

Il avait raison. Aujourd’hui, il y a plus de 170 000 membres de l’Église dans le pays, et un temple magnifique ! La graine de l’Évangile qu’Anthony a contribué à planter continue de grandir dans le monde aujourd’hui. ●

Je n’arrêtais pas de rêver d’un bel édifice !

C’est le bâtiment que j’ai vu dans mes rêves !

J’ai construit cette petite église afin que nous ayons un lieu où nous réunir.

Enfin baptisé !

Illustrations Dilleen Marsh