Le Liahona
Ma rencontre avec le prophète m’a appris à cesser de suranalyser l’Évangile
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Version numérique uniquement : Jeunes adultes

Ma rencontre avec le prophète m’a appris à cesser de suranalyser l’Évangile

Nous avons tendance à compliquer l’Évangile de manière excessive, alors qu’en réalité il est très simple.

L’auteur vit en Nouvelle-Galles du Sud (Australie).

Il avait été difficile pour moi, une jeune adulte à la recherche de Dieu, de croire qu’il y avait des prophètes sur la terre à notre époque. Cela m’avait semblé déroutant et si compliqué ! Pourtant, presque deux ans plus tard, j’étais une convertie fidèle de l’Église et il me semblait maintenant encore plus incroyable que je sois l’une des quinze jeunes adultes de Sydney (Australie) choisis pour rencontrer le président Nelson pour une session de questions/réponses.

Ce souvenir me donnera toujours le sourire, et des larmes de joie.

Nous étions tous nerveux à l’idée de rencontrer le prophète et encore plus à l’idée d’entendre ce qu’il avait à nous dire, à nous, les jeunes adultes. Je pensais que ses réponses à nos questions seraient profondes et élaborées, et je me demandais si j’étais prête à entendre et à comprendre ce qu’il dirait. Ressentant le besoin de calmer la tension nerveuse que nous ressentions, nous avons décidé de faire une prière pour être plus à l’aise et inviter l’Esprit.

Le moment où le président Nelson est entré dans la pièce a été un instant magique. On nous a toujours enseigné que les prophètes reçoivent la révélation de Dieu pour la faire connaître au monde et qu’ils aident chacun à aller au Christ. On les voit parler à la conférence générale. Mais voir le prophète en personne et lui parler est une expérience différente.

Il était là, un humble prophète de Dieu, plein d’amour. L’Esprit qu’il a amené dans la pièce était si puissant ! Nous étions tous debout, silencieux, hésitant à sourire ou à parler, mais quand il s’est dirigé vers nous avec un grand sourire et nous a dit à quel point il était heureux de nous rencontrer, nous avons tous été remplis d’une joie et d’une paix immenses. J’ai ressenti son humilité sincère et l’amour qu’il a pour chacun de nous lorsqu’il nous a serré la main et nous a souri tendrement.

Nous avons commencé à lui poser des questions concernant les jeunes adultes de l’Église, et une question particulière m’a frappée plus que les autres. La question était : « En tant que jeunes adultes, nous avons souvent du mal à encourager nos familles et nos amis à prendre part à l’Évangile. Comment être plus efficaces pour leur faire connaître l’Évangile ? » Le président Nelson a réfléchi un instant, puis il a dit deux mots : « Soyez intéressants. » Il a poursuivi : « Soyez un exemple et soyez fidèles. »

C’était tout : un message simple mais réfléchi et vrai. Ses paroles simples se sont profondément inscrites dans notre esprit et dans notre cœur. J’ai pris conscience à cet instant-là qu’en tant que jeunes adultes célibataires, nous avons tendance à compliquer et suranalyser l’Évangile alors que les directives de l’Esprit et de nos prophètes sont simples, directes et renferment tant de promesses de bénédictions.

J’ai compris comment le président Nelson était devenu si humble et comment il avait acquis sa spiritualité : en mettant constamment en pratique les principes de l’Évangile de Jésus-Christ. Et il nous suffit de faire de même. Nous devons faire chaque jour ces petites choses qui nous rapprochent de notre Père céleste et de Jésus-Christ : assister aux réunions de l’Église, aller au temple, lire les Écritures, prier avec un cœur sincère, et enfin faire preuve de gentillesse et d’amour envers toutes les personnes que nous rencontrons. Ces petits actes réguliers sont les clés pour devenir de vrais disciples du Christ, renforcer notre lien avec lui et faire connaître sa vérité aux personnes qui nous entourent.

Nous devons simplement nous efforcer de donner le meilleur de nous-mêmes, et ces petites choses simples donneront de grands résultats. Oui, le monde est complexe, et oui, il est facile de suranalyser beaucoup de choses dans la vie, mais le plan de Dieu est simple et quand nous le suivons, il nous simplifie la vie. Si nous prenons à cœur les conseils du prophète et faisons de notre mieux pour devenir chaque jour davantage semblables à notre Sauveur Jésus-Christ, nos simples exemples de foi changeront la vie des gens qui nous entourent.