Page après page, il est dit que nous croyons
    Notes de bas de page
    Theme

    Page après page, il est dit que nous croyons

    Lorsque mon camarade de classe m’a dit que les mormons ne croyaient pas au Christ, j’ai décidé de lire le Livre de Mormon d’une manière complètement différente.

    Book of Mormon with image of Christ

    « Les mormons ne sont pas chrétiens. »

    Cette déclaration d’un élève de ma classe de secondaire m’a pris au dépourvu.

    « Bien sûr que nous le sommes », ai-je répondu.

    « Alors pourquoi est-ce que tu lis le Livre de Mormon ? », a-t-il lancé en s’en allant, ne me laissant pas une chance de lui répondre.

    J’ai beaucoup réfléchi à sa question. Bien sûr, la réponse est que les mormons sont chrétiens et que le Livre de Mormon est un autre témoignage de Jésus-Christ. Nous le lisons en plus de la Bible afin d’en apprendre davantage sur le Sauveur.

    J’avais déjà lu le Livre de Mormon auparavant. Je savais qu’il était vrai. Mais, du fait de la question de mon camarade, je me suis senti poussé à l’étudier d’une manière différente, en relevant toutes les fois où il y est fait mention de Jésus-Christ. Ce faisant, j’ai été très étonné.

    J’avais à peine ouvert le livre que je lisais à la page de titre que le Livre de Mormon a été écrit pour convaincre le lecteur « que Jésus est le Christ, le Dieu Éternel, qui se manifeste à toutes les nations ».

    Dans l’introduction du Livre de Mormon, j’ai lu que « l’événement culminant du Livre de Mormon est le ministère que le Seigneur Jésus-Christ exerça en personne parmi les Néphites, peu après sa résurrection ». Il est dit que les personnes qui obtiennent un témoignage du Saint-Esprit que ce récit est vrai « sauront aussi, par le même pouvoir, que Jésus-Christ est le Sauveur du monde ».

    Puis j’ai lu le « Témoignage de trois témoins », où trois hommes disent qu’un ange leur a montré les plaques à partir desquelles le Livre de Mormon a été traduit et affirment : « Nous savons que c’est par la grâce de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ que nous avons vu ces choses et que nous témoignons que ces choses sont vraies. »

    Ensuite, le « Témoignage de Joseph Smith, le prophète » raconte la visite de l’ange Moroni, qui dit que le Livre de Mormon contient « la plénitude de l’Évangile éternel telle qu’elle avait été donnée par le Sauveur à ces anciens habitants ».

    Christ visiting the Americas

    Le pouvoir de conversion du Livre de Mormon, par Ben Sowards

    Je n’en étais même pas encore à premier Néphi que j’avais déjà trouvé beaucoup de preuves !

    J’ai poursuivi ma recherche. Dans 1 Néphi, j’ai relevé que Léhi avait connaissance de la venue du Messie (voir 1 Néphi 1:19). J’ai lu ses prophéties au sujet du Rédempteur, « qui allait ôter les péchés du monde » (1 Néphi 10:10 ; versets 4-10). J’ai lu la description faite par Néphi de la naissance de Jésus-Christ, de son ministère, de sa mort, de sa résurrection et de sa future visite dans l’Amérique ancienne (voir 1 Néphi 10-12).

    J’ai lu les prophéties disant que le Livre de Mormon confirmerait les vérités de la Bible que « l’Agneau de Dieu est le Fils du Père éternel et le Sauveur du monde, et que tous les hommes doivent venir à lui » (1 Néphi 13:40). Et j’ai lu le témoignage de Néphi que « toutes les nations, tribus, langues et peuples demeureront en sécurité dans le Saint d’Israël, s’ils se repentent » (1 Néphi 22:28).

    Le jour d’après, j’en étais à la page 53. Je n’avais terminé qu’un seul des livres du Livre de Mormon, mais quels puissants témoignages j’avais déjà reçus !

    Au cours des semaines qui ont suivi, j’ai trouvé, page après page, des témoignages de Jésus-Christ, des visions dans lesquelles il est apparu à des prophètes et la description détaillée de son ministère parmi les anciens habitants de l’Amérique. J’ai terminé ma lecture avec le témoignage puissant de Jésus-Christ rendu par Moroni (voir Moroni 9) ; son exhortation à « demander à Dieu, le Père éternel, au nom de Jésus-Christ, si ces choses [le Livre de Mormon] ne sont pas vraies » (Moroni 10:4 ; italiques ajoutés), et, à la dernière page, sa touchante et puissante invitation à aller au Christ (Moroni 10:30, 32).

    J’ai découvert que le Livre de Mormon réfutait totalement la déclaration de mon camarade de classe. Si un chrétien est quelqu’un qui croit en Jésus-Christ, alors, page après page, le Livre de Mormon déclare : « Nous croyons ! »

    Finalement, j’ai revu mon ami. Je lui ai parlé de mon expérience et l’ai invité à lire le Livre de Mormon. Il a poliment refusé mais m’a dit qu’il était content que je considère Jésus-Christ comme mon Sauveur. Et, après notre discussion, je pense qu’il a compris ce que je voulais dire lorsque je déclarais : « Bien sûr que nous sommes chrétiens ! »