2018
L’Église est présente ~emphasis#~ici ?~emphasis##~

L’Église est présente ici ?

Jon Evans, Californie (États-Unis)

Voices

Illustration Allen Garns

Je suis devenu membre de l’Église à l’âge de trente-six ans et je me suis parfois senti fort spirituellement. À d’autres moments, je ne faisais que suivre le mouvement. Entre mon emploi du temps professionnel chargé, le changement de travail de ma femme, ma mauvaise santé et d’autres obstacles, j’ai commencé à être en difficulté sur le plan spirituel. J’allais à l’église et instruisais le collège des diacres, mais c’était tout ce que je parvenais à faire. Je ne trouvais pas la force d’ouvrir mes Écritures ou de m’agenouiller pour prier.

J’étais toujours en difficulté quand je suis parti pour un voyage d’affaires dans le nord du Chili. À partir de l’aéroport de Copiapó, nous avons roulé pendant deux heures jusqu’au site choisi pour un projet d’installation solaire dans le désert d’Atacama. J’ai été surpris de voir à quel point cette région était retirée ; il n’y avait rien d’autre qu’un désert rouge sur des kilomètres et des kilomètres. La solitude du paysage était saisissante.

Après avoir passé près d’une semaine sur le site, nous nous sommes rendus à la ville la plus proche pour nous approvisionner. Là, j’ai vu un bâtiment qui a attiré mon attention. J’ai demandé au chauffeur de s’arrêter. Le bâtiment avait de beaux jardins entourés d’une clôture en fer forgé noir. Sur la façade du bâtiment il y avait une inscription bien connue : « La Iglesia de Jesucristo de los Santos de los Últimos Días » – « L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ».

« L’Église est présente ici ? » me suis-je dit. J’étais ébahi que l’Église ait réussi à atteindre cet endroit retiré du monde. J’ai pris une photo de l’église et je l’ai envoyée à ma femme par SMS. Sa réponse a eu un effet profond sur moi : « Notre Père céleste connaît son peuple où qu’il soit. »

C’était un message direct que m’adressait notre Père céleste. Dans le stress du quotidien, j’avais oublié que notre Père céleste aime tous ses enfants et j’avais besoin qu’on me le rappelle. Il aime ces saints qui vivent dans cette petite ville retirée au milieu du désert, et il m’aime aussi.

Ce soir-là, je me suis agenouillé et j’ai remercié notre Père céleste des bénédictions qu’il m’avait données ce jour-là. Savoir qu’il m’aime m’a aidé à reconstruire ma spiritualité et cela continue de me fortifier chaque jour.