2007
Pardonner davantage
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Viens écouter la voix d’un prophète

Pardonner davantage

J’ai découpé, dans le Deseret Morning News, un article écrit par Jay Evensen. Avec sa permission j’en cite un extrait. Il écrit :

« Que penseriez-vous d’un adolescent qui déciderait de jeter une dinde congelée de cinq kilos d’une voiture roulant à toute vitesse en plein dans le pare-brise de la voiture que vous conduisez ? Que penseriez-vous après avoir supporté six heures d’intervention chirurgicale où l’on aurait utilisé des plaques de métal et d’autres matériaux pour vous refaire un visage ? …

« La victime, Victoria Ruvolo… tenait plus à sauver la vie de son assaillant de 19 ans, Ryan Cushing, qu’à… la… vengeance. Elle a insisté pour lui offrir une convention de réduction de peine. Ryan Cushing pourrait passer six mois à la prison du comté et être en liberté conditionnelle pendant cinq ans s’il plaidait coupable d’agression au second degré.

« S’il avait été condamné pour agression au premier degré, la condamnation répondant le mieux au délit, il aurait pu faire vingt-cinq ans de prison…

« Selon un compte rendu du New York Post, Ryan Cushing s’est dirigé… vers l’endroit où Vitoria Ruvolo se trouvait au tribunal et, en larmes, lui a chuchoté des excuses. ‘Je suis tellement désolé de ce que je vous ai fait !’

« Victoria Ruvolo s’est alors levée, et la victime et son assaillant sont tombés dans les bras l’un de l’autre en pleurant. Elle lui a caressé la tête et lui a tapoté le dos pendant qu’il sanglotait et des témoins… l’ont entendue dire : ‘Ça va. Je veux simplement que vous tiriez le meilleur parti possible de votre vie1.’ »

Peut-on ressentir autre chose que de l’admiration pour cette femme ? Le pardon, avec l’amour et la tolérance, accomplit des miracles qui ne peuvent se produire d’aucune autre manière.

La grande Expiation a été l’acte suprême de pardon. La souffrance était si grande, la torture si intense, quand le Sauveur s’est offert en rançon pour les péchés de toute l’humanité, qu’aucun de nous ne peut les comprendre. Tout ce que je sais c’est qu’elle s’est produite et qu’elle était pour moi et pour vous. C’est par lui que nous obtenons le pardon. C’est par lui que la résurrection des morts sera accordée à toute l’humanité. C’est par lui et par son grand sacrifice que la possibilité de la vie éternelle nous est offerte par l’obéissance.

Puisse Dieu nous aider à être un peu plus gentils, à être plus disposés à pardonner, à mettre de côté les vieilles rancunes et à ne plus les entretenir.

Extraits d’un discours de la conférence générale d’octobre 2005.

À méditer

  1. Quel a pu être l’effet du pardon de Victoria Ruvolo sur Ryan Cushing ? Pourquoi ?

  2. Le président Hinckley nous rappelle que Jésus-Christ a souffert pour nos péchés. Grâce à lui nous recevons le pardon si nous nous repentons. Comment cette connaissance nous aide-t-elle à pardonner ?

  3. Pardonner à quelqu’un signifie-t-il que nous devons le laisser nous faire du mal ?