2007
Amis missionnaires
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

D’ami à ami

Amis missionnaires

« Aller annoncer son Évangile aux enfants des hommes » (Moïse 8:19).

Pendant mon enfance et mon adolescence, j’ai été pratiquant dans l’Église catholique avec ma famille. Nous allions aux offices de l’Église, nous assistions régulièrement à ses activités et nous priions en famille chaque soir chez nous. Pendant toute mon enfance, mes amis catholiques m’ont aidé à faire de bons choix.

À neuf ans, je suis devenu enfant de chœur. Dans l’Église catholique, les enfants de chœur aident le prêtre pendant le service de culte du dimanche qu’on appelle la messe. Mes frères et beaucoup d’amis étaient aussi enfants de choeur : c’était pour nous un grand honneur. Nous allumions les cierges de l’autel, dépliions soigneusement la chasuble du prêtre et mettions les Écritures près de l’autel. Pendant la messe, nous aidions à la distribution du pain pour la communion, comme à la Sainte-Cène.

Pour devenir enfants de chœur, nous apprenions par cœur la messe en latin. Nous assistions aussi à des cours de religion hebdomadaires. Chaque été, mes amis et mes frères et sœurs et moi nous allions à une école de la Bible à une trentaine de kilomètres de chez nous. En été, mes parents avaient beaucoup à faire dans leur ferme qui produisait du blé. Notre aide leur aurait été utile pendant ces semaines, mais ils pensaient qu’il était important que nous soyons instruits sur Dieu et que nous soyons avec de bons amis. La foi des prêtres et des religieuses qui nous instruisaient m’impressionnait. J’ai alors décidé que je ferais ce que Dieu voulait que je fasse.

Pendant mes années d’école secondaire, beaucoup de mes camarades de classe ont choisi de faire des choses qui, m’avait-on appris, n’étaient pas bien, par exemple boire et fumer. J’étais occupé par le travail à la ferme, le sport, le théâtre à l’école et les activités de mon Église. Je me sentais béni d’avoir de bons amis qui essayaient aussi de choisir le bien.

Quand, à l’université, j’ai commencé à entendre parler de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ce sont encore de bons amis qui ont fait la différence. Je me rappelle bien ma première visite dans une paroisse de saints des derniers jours qui se réunissaient dans un petit local. Dès que je suis descendu de voiture, mes amis de l’université se sont attroupés autour de moi. Ils m’ont dit : « C’est bien de te voir ! » « Nous sommes contents que tu aies pu venir ! » De ma vie, je n’avais jamais serré autant de mains. Des gens que je n’avais jamais rencontrés disaient : « C’est super de t’avoir ici. » « Reviens. » Je suis encore touché par l’amour que les membres de la paroisse m’ont manifesté, à moi qu’ils ne connaissaient pas.

Tout ce qui m’est arrivé ce jour-là m’a paru étrange. Le service de culte que j’avais connu quand j’étais enfant de chœur était très organisé et extrêmement tranquille. Le culte des saints des derniers jours était très différent : tant de marques de sympathie avant la réunion, tant d’idées nouvelles sur lesquelles méditer et de choses nouvelles à découvrir. Assis dans la salle, j’avais beaucoup de questions et de doutes. Mais la chaleur et l’amitié des membres de l’Église m’ont aidé à me sentir à l’aise. Puis, quand j’ai étudié l’Évangile, le témoignage du Saint-Esprit m’a aidé à vouloir me faire baptiser.

Je suis reconnaissant des vérités rétablies qu’on n’enseigne que dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Et je suis reconnaissant envers les amis qui m’ont aidé à les découvrir.

Enfants de l’Église de Jésus-Christ, vous avez la bénédiction de connaître tant de choses sur notre Père céleste et son Fils. Votre foi grandira si vous allez aux réunions de l’Église et si vous étudiez les Écritures seuls et en famille.

Tandis que vous faites de bons choix personnels, veuillez tendre la main à d’autres personnes qui ne sont pas membres de l’Église ou qui n’assistent pas régulièrement aux réunions de l’Église. Accueillez-les à la Primaire. Souriez. Asseyez-vous près de quelqu’un de nouveau. Demandez aux autres quels sont leurs centres d’intérêt et parlez toujours gentiment. L’amour que vous témoignez aidera les personnes de votre entourage à faire de bons choix et à connaître le Sauveur Jésus-Christ et les enseignements de son Évangile rétabli.