2003
Cherchez, et vous trouverez
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Cherchez, et vous trouverez

En engageant notre foi et en consacrant notre énergie à nous approcher de Jésus-Christ, nous commençons à comprendre plus pleinement qui il est réellement.

Mes chers frères et sœurs, je prie pour être guidé par l’Esprit du Seigneur pour vous faire part de mes sentiments et de mon témoignage.

L’une des invitations les plus fortes et des promesses les plus profondes du Sauveur se trouve dans la phrase simple: « Cherchez, et vous trouverez1. »

Le processus de recherche comprend la prière fervente, mais il est beaucoup plus profond que cela. La recherche s’apparente plus à un voyage qu’à un événement unique. Je la compare à de longues vacances pendant lesquelles on traverse un pays. Bien que nous connaissions notre destination finale, tandis que nous progressons vers notre but, chaque jour, de belles expériences et un réel apprentissage nous sont donnés.

Dans notre recherche des choses de Dieu, nous devons nous humilier devant lui, nous souvenir que c’est par sa grâce que nous les recevons, et concentrer nos pensées, nos prières, notre foi, nos désirs et même toute l’énergie de notre cœur afin de pouvoir recevoir la lumière et la compréhension directement de notre Père céleste aimant.

La manière de recevoir des réponses de Dieu est simple à expliquer, mais elle est beaucoup plus personnelle lorsqu’on l’applique. Pour commencer, il nous est recommandé d’étudier dans notre esprit les choses que nous désirons le plus de lui2, et de méditer dans notre cœur à leur sujet. Ce processus de réflexion apporte la clarté et l’inspiration à notre âme. On nous demande ensuite de présenter nos idées et nos désirs directement à notre Père céleste en humble prière avec la promesse que, si nous lui demandons, au nom de Jésus-Christ, si ce que nous recherchons est juste, et si nous « le demandons d’un cœur sincère, avec une intention réelle, ayant foi au Christ, il [nous] en manifestera la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit. Et par le pouvoir du Saint-Esprit, [nous pouvons] connaître la vérité de toutes choses3. »

Et que devons-nous rechercher ?

Les Écritures nous enseignent que nous devons rechercher « avec ferveur les meilleurs dons4 », que nous devons rechercher la sagesse et la compréhension, et préparer « tout ce qui est nécessaire5 ». Il nous est demandé de nous perdre au service d’autrui6 et de chercher « tout ce qui est vertueux ou aimable, tout ce qui mérite l’approbation ou est digne de louange7 ».

Il nous est aussi demandé de prendre garde de ne pas rechercher les choses impures du monde8. Le président Hinckley a dit : « Il y a tant de mal, tant de mal attirant dans le monde. Fuyez-le, mes frères et sœurs. Évitez-le. C’est aussi dangereux qu’une maladie. C’est un poison qui vous détruira. Restez-en éloignés9. » Dans le livre d’Amos, nous lisons : « Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, et qu’ainsi l’Éternel, le Dieu des armées, soit avec vous10. »

Ce que nous devons chercher d’abord et principalement, avant toute autre chose, c’est « le royaume et la justice de Dieu11 ». Nous cherchons à connaître « le seul vrai Dieu et celui [qu’il a] envoyé, Jésus-Christ12 ».

Dans une version très personnelle de l’invitation à chercher et à trouver, le Sauveur a dit : « Approchez-vous de moi, et je m’approcherai de vous ; cherchez-moi avec diligence et vous me trouverez13. »

Que signifie le trouver ?

En engageant notre foi et en consacrant notre énergie à nous approcher de Jésus-Christ, nous commençons à mieux comprendre qui il est réellement. En le cherchant diligemment, nous obtenons un témoignage profond et durable de son amour incomparable, de sa vie et de son exemple parfaits, ainsi que des bénédictions de son grand sacrifice expiatoire. En nous approchant de lui, nous commençons véritablement à le trouver et à le reconnaître comme le Créateur de la terre, le Rédempteur de l’humanité, le Fils unique du Père, le Roi des rois, le Prince de la paix.

Plus nous cherchons profondément, plus nous apprécions son rôle de grand Jéhovah de l’Ancien Testament et de saint Messie du Nouveau Testament. Nous commençons à mieux comprendre son message éternel de salut et d’exaltation. Nous voyons qu’il continue de nous appeler à venir à lui et à le suivre, que ses enseignements sont certains et aussi applicables aujourd’hui qu’ils l’étaient pour toutes les générations précédentes. Nous commençons à savoir et à mieux apprécier ce qui s’est passé à Gethsémané et au Calvaire. Bien qu’il ait été accusé et condamné à tort, il a donné volontairement sa vie et, en accomplissement de ses paroles prophétiques, il est ressuscité le troisième jour. Ce don sans prix apporte l’immortalité à tous les hommes et la vie éternelle à ceux qui sont obéissants et fidèles.

Lorsque nous commençons à prendre conscience que son message était et est destiné à tous les hommes de partout, nous acceptons avec beaucoup d’enthousiasme le récit scripturaire de sa visite aux anciens habitants du continent américain. Nous nous réjouissons de la parution du Livre de Mormon comme deuxième témoin, comme autre témoignage, de sa mission messianique de Sauveur et Rédempteur du monde. Nous reconnaissons qu’un homme peut se rapprocher davantage de lui en étudiant le Livre de Mormon et en priant à son propos qu’en étudiant n’importe quel autre livre14.

En cherchant à trouver le Seigneur, nous recevons le témoignage de sa visite, et de celle de son Père, au jeune prophète, Joseph Smith, ouvrant la « dispensation de la plénitude des temps15 » attendue depuis si longtemps.

En le cherchant, nous voyons qu’il a rétabli son Église sur la terre, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, que, dans son Église, il a donné le pouvoir et l’autorité d’accomplir les ordonnances essentielles qui nous permettront de retourner vivre avec lui.

En le cherchant, nous voyons qu’il continue de guider son Église par l’intermédiaire de son prophète sur la terre, Gordon B. Hinckley, et que l’organisation de son Église repose sur le fondement des apôtres et des prophètes, « Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire16 ».

En le cherchant diligemment, nous ressentons l’amour qu’il a pour nous et nous comprenons plus clairement les réponses à nos prières. Nous reconnaissons que, par son Esprit, nous trouvons « de la sagesse et de grands trésors de connaissance, oui, des trésors cachés17 », et nous avons un plus grand désir de mener notre vie en accord avec ses commandements et ses directives.

En le cherchant, nous nous apercevons qu’il est « la lumière et la vie du monde18 ». En le cherchant, mes frères et sœurs, nous le trouverons et nous ressentirons la paix intérieure qu’il nous a promise. J’en témoigne. Au nom de Jésus-Christ. Amen.