2003
Clate W. Mask, fils. des soixante-dix
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Clate W. Mask, fils.
des soixante-dix

Clate Wheeler Mask, fils, sait que rien n’arrive par hasard.

Pendant son enfance à El Paso, au Texas, frère Mask a vu son père, Clate Wheeler Mask, père, qui n’était pas membre de l’Église, faire la Deuxième Guerre mondiale. Cela a été une période très dure.

C’est à cette époque que sa mère, Marva Gonzales Mask, lui a appris à prier vraiment. Il dit : « Notre famille priait pour que mon père entre dans l’Église et revienne sain et sauf à la maison. Quand j’étais petit et que je priais à côté de ma mère, je savais que Dieu existait. »

Frère Mask a passé de nombreuses heures avec ses grands-parents maternels. Il raconte : « Assis sur les genoux de ma grand-mère, je l’écoutais raconter des histoires du Livre de Mormon. Mon grand-père me parlait de sa mission au Mexique. Cela a orienté ma vie. »

Son père est devenu membre de l’Église et est revenu sain et sauf. À partir de ce moment-là, le témoignage de frère Mask a été fort.

Il a ensuite fait une mission en Amérique Centrale et on lui a demandé de rédiger un rapport sur certains missionnaires, juste avant son retour chez lui. Frère Mask raconte : « Une sœur était à tous points de vue remarquable et j’ai compris qu’elle était le genre de personne que je voudrais épouser un jour. »

Après son service militaire, frère Mask a fait des études à l’université Brigham Young où il a retrouvé l’ancienne sœur missionnaire, Paula Carol Garns. Ils se sont mariés en 1965 au temple de Los Angeles (Californie, États-Unis) et ont eu six enfants.

Frère Mask a obtenu une licence d’anglais et d’espagnol et a travaillé 30 ans au département d’Éducation de l’Église. Il a été président de mission, évêque, conseiller d’évêque, président d’École du Dimanche de pieu, membre de grand conseil et président de branche.

Âgé maintenant de 60 ans, frère Mask est né le 20 août 1942. Il sait que son nouvel appel de membre du deuxième collège des soixante-dix changera autant sa vie que les autres événements de sa vie qui n’étaient pas dus au hasard. Sœur Mask affirme : « Tout ce qui est arrivé l’a préparé à cet appel. »