Filles bien-aimées
    Notes de bas de page

    Filles bien-aimées

    Tout ce que nous faisons dans l’organisation des Jeunes Filles est guidé par notre désir de vous aider à acquérir une foi inébranlable au Seigneur Jésus-Christ.

    Mes chères sœurs, quelle joie d’être avec vous ! Nous sommes témoins d’un déversement de révélation qui nous incite à être meilleures et nous remplit d’enthousiasme.

    Pour commencer, je vais vous présenter des amies ; ce sont des jeunes filles dont les talents, les coutumes et la situation personnelle et familiale sont uniques. Chacune d’elles a conquis mon cœur, comme vous toutes l’avez fait.

    Bella

    Premièrement, Bella. Elle est la seule jeune fille de sa branche, en Islande, et elle reste ferme.

    Josephine

    Voici Joséphine, jeune fille dévouée d’Afrique, qui s’est de nouveau engagée à étudier le Livre de Mormon chaque jour. Elle est en train de découvrir le pouvoir et les bénédictions qu’apporte cet acte simple de foi.

    Ashtyn

    Et finalement voici ma chère amie, Ashtyn, jeune fille extraordinaire qui est décédée au bout de six années de lutte contre le cancer. Son fort témoignage de l’expiation de Jésus-Christ résonne encore dans mon cœur.

    Vous êtes toutes des jeunes filles remarquables. Vous êtes uniques, chacune riche de ses talents et de ses expériences, et pourtant semblables d’un point de vue très important et éternel.

    Vous êtes littéralement les filles d’esprit de parents célestes et rien ne peut vous séparer de leur amour et de l’amour de votre Sauveur1. En vous rapprochant de lui, même en faisant les plus petits pas en avant, vous découvrirez la paix durable qui s’installera dans votre âme de disciple fidèle de notre Sauveur, Jésus-Christ.

    Le président Nelson, notre cher prophète bien-aimé, m’a demandé de vous parler des ajustements inspirés qui vous aideront à « atteindre [votre] potentiel personnel sacré2 » et à accroître votre influence juste. Ce soir, je vais parler de quatre domaines concernés par ces ajustements.

    Thème des Jeunes Filles

    Premièrement, tout ce que nous faisons dans l’organisation des Jeunes Filles est guidé par notre désir de vous aider à acquérir une foi inébranlable au Seigneur Jésus-Christ3 et la connaissance sûre de votre identité de fille de Dieu.

    Ce soir, je vais annoncer une révision qui a été apportée au thème des Jeunes Filles. Je prie pour que vous ressentiez le Saint-Esprit témoigner de la véracité de ces paroles lorsque vous entendrez le nouveau thème qui dit ceci :

    Je suis une fille bien-aimée de parents célestes4, j’ai une nature divine et une destinée éternelle5.

    En qualité de disciple de Jésus-Christ6, je m’efforce de lui ressembler7. Je recherche la révélation personnelle, je la suis8 et je sers autrui en son saint nom9.

    Je serai témoin de Dieu en tout temps, en toute chose et en tout lieu10.

    Dans mes efforts pour obtenir l’exaltation11, je chéris le don du repentir12 et je cherche à m’améliorer chaque jour13. Avec foi14, je fortifierai mon foyer et ma famille15, je contracterai des alliances sacrées et les honorerai16, et je recevrai les ordonnances17 et les bénédictions du saint temple18.

    Remarquez le changement de « nous » à « je » qui signifie que ces vérités s’appliquent à chacune de vous personnellement. Vous êtes une fille bien-aimée de parents célestes. Les alliances que vous avez contractées font de vous un disciple d’alliances de notre Sauveur, Jésus-Christ, Je vous invite à étudier ces paroles et à méditer à leur sujet. Je sais que, si vous le faites, vous acquerrez le témoignage de leur véracité. La compréhension de ces vérités changera la façon dont vous faites face aux difficultés. La connaissance de votre identité et de votre objectif vous aidera à conformer votre volonté à celle du Sauveur.

    En suivant Jésus-Christ, vous recevrez la paix et serez guidées.

    Classes des Jeunes Filles

    Le deuxième changement concerne les classes des Jeunes Filles. Neal A. Mawell a dit : « Très souvent, ce dont les gens ont tant besoin, c’est d’être à l’abri des tempêtes de la vie dans le sanctuaire de l’appartenance19. » Nos classes doivent être des sanctuaires contre les tempêtes, des lieux sûrs d’amour où les jeunes filles éprouvent un sentiment d’appartenance. Dans l’intention d’établir une plus grande unité, de renforcer les liens d’amitié et d’accroître ce sentiment d’appartenance chez les Jeunes Filles, nous procédons à des ajustements de la structure des classes.

    Depuis plus d’un siècle, les jeunes filles sont divisées en trois classes. Nous invitons les dirigeantes de Jeunes Filles et les évêques à réfléchir dès à présent, à l’aide de la prière, aux besoins de chaque jeune fille et à les organiser par âge selon la situation particulière de la paroisse. Voici quelques exemples :

    • Si vous avez peu de jeunes filles, vous pourriez avoir une seule classe où toutes se réuniraient ensemble.

    • Peut-être avez-vous un grand groupe de jeunes filles de douze ans et un petit groupe de jeunes filles plus âgées. Vous pourriez décider d’avoir deux classes : les jeunes filles de douze ans et les jeunes filles de treize à dix-huit ans.

    • Ou, si vous avez une grande paroisse de soixante jeunes filles présentes, vous pourriez avoir six classes, une pour chaque âge, organisées par année.

    Quelle que soit la façon dont vos classes sont organisées, vous, les jeunes filles, avez un rôle essentiel à jouer pour parvenir à l’unité. Soyez une lumière pour votre entourage. Soyez la source de l’amour et de l’attention que vous espérez recevoir d’autrui. Avec une prière au cœur, continuez d’aller vers les autres et d’être au service du bien. Ce faisant, votre vie sera remplie de bonté. Vous aurez de meilleurs sentiments à l’égardde votre prochain et commencerez à voir sa bonté en retour.

    Noms des classes des Jeunes Filles

    Troisièmement, dans cette nouvelle organisation des classes, toutes les classes seront désignées par le terme unificateur de « Jeunes Filles20 ». Nous n’utiliserons plus les appellations Abeille, Églantine et Lauréole.

    Fortifier les présidences de classe

    Le dernier domaine dont je veux parler est l’importance des présidences de classe. Quelle que soit la façon dont les classes des Jeunes Filles sont organisées, chaque classe doit avoir une présidence21 ! C’est dans un but divin que les jeunes filles sont appelées à diriger dans leur jeunesse.

    Le rôle et la raison d’être d’une présidence de classe ont été renforcés et définis plus clairement. L’œuvre du salut fait partie de ces responsabilités importantes, en particulier dans les domaines du service pastoral, de l’œuvre missionnaire, de la remotivation et de l’œuvre du temple et de l’histoire familiale22. Oui, c’est de cette manière que nous rassemblons Israël23 : par une œuvre glorieuse pour toutes les jeunes filles membres du bataillon des jeunes du Seigneur.

    À chaque niveau de l’Église, le Seigneur appelle une présidence pour diriger son peuple. Jeunes filles, être membre d’une présidence de classe peut être votre première occasion de participer à ce modèle inspiré de direction. Dirigeants adultes, faites de l’appel de présidence de classe une priorité, puis dirigez côte à côte avec elles, en les accompagnant et en les guidant pour qu’elles puissent réussir24. Quel que soit le degré d’expérience de direction des jeunes filles composant une présidence de classe, commencez à leur niveau de compréhension et aidez-les à acquérir les compétences et la confiance qui leur seront utiles dans leur appel de dirigeantes. Restez proches d’elles mais ne prenez pas leur place. L’Esprit vous guidera à mesure que vous les guiderez.

    Chloé

    Pour illustrer le rôle essentiel de guides qu’ont les parents et les dirigeants, je vais vous raconter une histoire. Chloé a été appelée comme présidente de classe. Son sage dirigeant de la prêtrise lui a dit de rechercher l’aide du Seigneur pour recommander des noms pour sa présidence. Chloé a prié et a reçu assez rapidement l’inspiration pour savoir qui recommander comme conseillères. Tandis qu’elle continuait de méditer et de prier pour savoir qui appeler comme secrétaire, à sa surprise, l’Esprit n’a cessé de diriger son attention vers une jeune fille qui venait rarement à l’église et aux activités.

    Ne sachant que penser de cette impression, Chloé a parlé avec sa mère, qui lui a expliqué que l’une des façons dont nous pouvons recevoir la révélation est sous la forme de pensées récurrentes. Avec une confiance renouvelée, Chloé a ressenti qu’elle pouvait recommander cette jeune fille. L’évêque a donc présenté l’appel à cette jeune fille et celle-ci l’a accepté. Après sa mise à part, cette secrétaire a dit avec douceur : « Vous savez, je n’ai jamais eu l’impression que j’avais ma place, ou qu’on avait besoin de moi quelque part. Je n’avais pas l’impression d’être intégrée. Mais, avec cet appel, j’ai l’impression que notre Père céleste a un but et une place pour moi. » Quand Chloe et sa mère ont quitté la réunion, Chloé s’est tournée vers sa mère et a dit, les larmes aux yeux : « La révélation est quelque chose de réel ! Ça marche vraiment ! »

    Présidences de classe, vous avez été appelées de Dieu et il vous fait confiance pour diriger un groupe de ses filles. « Le Seigneur vous connaît. […] Il vous a choisi[es25]. » Vous avez été mises à part par quelqu’un qui détient l’autorité de la prêtrise ; cela signifie que, quand vous vous acquittez des responsabilités de votre appel, vous exercez l’autorité de la prêtrise. Vous avez une œuvre importante à accomplir. Soyez réceptives à l’inspiration du Saint-Esprit et suivez-la. Ce faisant, vous pourrez servir avec confiance, car vous ne servirez pas seules !

    Présidentes de classe, nous avons besoin de votre sagesse, de votre voix et de votre énergie dans le nouveau conseil des jeunes de paroisse dont Quentin L. Cook a parlé aujourd’hui. Vous êtes une partie essentielle de la solution pour répondre aux besoins de vos frères et sœurs26.

    Ces ajustements dans l’organisation et la direction des classes peuvent prendre effet dès que les paroisses et les branches sont prêtes, mais elles doivent être mises en place au plus tard le 1er janvier 2020.

    Mes chères sœurs, je témoigne que ces ajustements dont j’ai parlé aujourd’hui sont la direction inspirée par le Seigneur. Tandis que nous mettons en œuvre ces ajustements, puissions-nous ne jamais perdre de vue notre objectif, qui est de renforcer notre résolution de suivre Jésus-Christ et d’aider autrui à venir à lui. Je témoigne que cette Église est la sienne. Combien je suis reconnaissante qu’il nous permette de jouer un rôle très important dans son œuvre sacrée !

    Je prie pour que l’Esprit qui a inspiré ces ajustements vous guide tandis que vous avancez sur le chemin des alliances. J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen.