Le Livre de Mormon : Que serait votre vie sans lui ?
    Notes de bas de page

    Le Livre de Mormon : Que serait votre vie sans lui ?

    « Je témoigne de toute mon âme que, d’une manière on ne peut plus miraculeuse et singulière, le Livre de Mormon nous fait connaître Jésus-Christ et son Évangile. »

    En 1986, j’ai été invité à donner une conférence spéciale à l’université d’Accra, au Ghana. J’y ai rencontré un certain nombre de dignitaires, notamment un roi tribal africain. Lors de notre conversation précédant la conférence, le roi me parlait uniquement par l’intermédiaire de son linguiste, qui interprétait ensuite pour moi. Je répondais au linguiste et ce dernier interprétait ma réponse au roi.

    Après ma conférence, le roi s’est dirigé directement vers moi, mais cette fois-ci sans son linguiste. À ma grande surprise, il parlait un anglais parfait ; l’anglais de la reine, si vous permettez !

    Il semblait perplexe. Il m’a demandé : « Qui êtes-vous exactement ? »

    J’ai répondu : « Je suis un apôtre ordonné de Jésus-Christ. »

    Le roi a demandé : « Que pouvez-vous m’enseigner à son sujet ? »

    J’ai répondu par une question : « Puis-je vous demander ce que vous savez déjà ? »

    Sa réponse révélait qu’il était un étudiant sérieux de la Bible et quelqu’un qui aimait le Seigneur.

    Je lui ai alors demandé s’il était au courant du ministère de Jésus-Christ auprès du peuple de l’Amérique ancienne ?

    Comme je m’y attendais, il ne l’était pas.

    Je lui ai expliqué qu’après sa crucifixion et sa résurrection, le Sauveur s’était rendu auprès du peuple de l’Amérique ancienne où il avait enseigné son Évangile. Il avait organisé son Église et avait demandé à ses disciples de tenir des annales de son ministère parmi eux.

    J’ai ajouté : « Ces annales sont ce qu’on appelle le Livre de Mormon. Elles sont un autre témoignage de Jésus-Christ. Elles vont de pair avec la Sainte Bible. »

    À ce stade le roi était très intéressé. Je me suis tourné vers le président de mission qui m’accompagnait et lui ai demandé s’il avait un exemplaire du Livre de Mormon sur lui. Il en a sorti un de sa mallette.

    Je l’ai ouvert à 3 Néphi chapitre 11 et, ensemble, le roi et moi, avons lu le sermon du Sauveur aux Néphites. Je lui ai offert ensuite l’exemplaire du Livre de Mormon. Sa réaction s’est gravée dans mon esprit et dans mon cœur à tout jamais : « Vous auriez pu m’offrir des diamants ou des rubis, mais rien n’est plus précieux à mes yeux que cette connaissance supplémentaire au sujet du Seigneur Jésus-Christ. »

    Après avoir ressenti la puissance des paroles du Sauveur dans 3 Néphi, le roi a proclamé : « Si je suis converti et deviens membre de l’Église, j’amènerai toute ma tribu avec moi. »

    J’ai répliqué : « Oh, Roi, ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. La conversion est une affaire individuelle. Le Sauveur a servi les Néphites un par un. Chaque personne a reçu un témoignage de l’Évangile de Jésus-Christ1. »

    Jésus-Christ apparaît aux Néphites

    Mes frères et sœurs, à quel point le Livre de Mormon est-il précieux à vos yeux ? Si l’on vous offrait des diamants ou des rubis, ou le Livre de Mormon, que choisiriez-vous ? Honnêtement, qu’est-ce qui aurait le plus de valeur à vos yeux ?

    Lors de la session du dimanche matin de la conférence générale d’avril 2017, le président Monson a exhorté « chacun d’entre nous [à] étudier et [à] méditer le Livre de Mormon chaque jour, à l’aide de la prière2 ». De nombreuses personnes ont donné suite à l’exhortation de notre prophète.

    Permettez-moi de dire que ni moi ni Riley, huit ans, ne savions que quelqu’un prenait notre photo. Notez que Riley est en train de lire son Livre de Mormon à l’aide d’un marque-page « Je suis enfant de Dieu ».

    Frère Nelson et Riley étudient les Écritures

    Il se passe quelque chose de puissant lorsqu’un enfant de Dieu cherche à mieux le connaître, lui et son Fils bien-aimé. C’est dans le Livre de Mormon que ces vérités sont enseignées le plus clairement et le plus puissamment.

    Depuis l’invitation du président Monson il y a six mois, j’ai essayé de suivre sa recommandation. Entre autres choses, j’ai fait des listes de ce que le Livre de Mormon est, de ce qu’il affirme, de ce qu’il réfute, de ce qu’il accomplit, de ce qu’il clarifie, et de ce qu’il révèle. Regarder le Livre de Mormon à travers ces prismes a été un exercice révélateur et inspirant. Je le recommande à chacun de vous.

    Pendant ces six mois, j’ai aussi invité divers groupes, notamment mes frères du Collège des Douze, des missionnaires au Chili et des présidents de mission et leur femme rassemblés en Argentine, à réfléchir à trois questions en rapport avec ce sujet auxquelles je vous exhorte de réfléchir aujourd’hui :

    Premièrement, que serait votre vie sans le Livre de Mormon ? Deuxièmement, qu’est-ce que vous ne sauriez pas ? Et troisièmement, qu’est-ce que vous n’auriez pas ?

    Les réponses enthousiastes de ces groupes venaient du fond de leur cœur. En voici quelques-unes :

    « Sans le Livre de Mormon, je serais désorienté par les enseignements et les opinions contradictoires sur tant de sujets. Je serais exactement comme je l’étais avant de trouver l’Église, lorsque je recherchais la connaissance, la foi et l’espérance. »

    Quelqu’un d’autre a dit : « Je ne connaîtrais pas le rôle que le Saint-Esprit peut jouer dans ma vie. »

    Un autre : « Je ne comprendrais pas clairement l’objectif de ma présence sur terre ! »

    Une autre personne a répondu : « Je ne saurais pas que la progression se poursuit après cette vie. Grâce au Livre de Mormon, je sais qu’il y a vraiment une vie après la mort. C’est l’objectif suprême pour lequel nous travaillons. »

    Ce dernier commentaire m’a ramené à ma vie de jeune interne en chirurgie il y a des décennies. L’une des responsabilités peu réjouissantes qui incombent à un chirurgien, de temps en temps, est d’informer la famille du décès d’un être cher. Dans l’un des hôpitaux où j’ai travaillé, une pièce spéciale avait été aménagée avec des murs capitonnés où les familles pouvaient apprendre cette nouvelle. Là, certaines personnes manifestaient leur chagrin en se frappant la tête contre ces murs capitonnés. Combien j’aurais voulu leur enseigner que la mort, bien que difficile pour les êtres chers survivants, est une étape nécessaire de notre existence immortelle ! La mort nous permet d’avancer jusqu’au monde suivant3.

    Une autre personne interrogée a dit : « Ma vie était sans intérêt avant que je ne lise le Livre de Mormon. Toute ma vie, j’avais prié et j’étais allé à l’église mais le Livre de Mormon m’a aidé à réellement communiquer avec notre Père céleste pour la première fois. »

    Une autre a dit : « Sans le Livre de Mormon, je ne comprendrais pas que le Sauveur a non seulement souffert pour mes péchés mais qu’il peut également guérir mes douleurs et mes chagrins4. »

    Et une autre encore : « Je ne saurais pas que nous avons des prophètes pour nous guider. »

    L’immersion régulière dans les vérités du Livre de Mormon peut changer notre vie. L’une de nos petites-filles missionnaires, Olivia Nelson, a promis à un ami de l’Église que, s’il lisait quotidiennement le Livre de Mormon, il aurait de meilleures notes à ses examens universitaires. Il l’a fait et ça a été le cas.

    Sœur Nelson

    Mes chers frères et sœurs, je témoigne que le Livre de Mormon est véritablement la parole de Dieu. Il contient la réponse aux questions les plus pressantes de la vie. Il enseigne la doctrine du Christ5. Il développe et élucide nombre des vérités « claires et précieuses6 » qui avaient été perdues au fil des siècles et des nombreuses traductions de la Bible.

    Le livre de Mormon offre la compréhension la plus complète et la plus fiable de l’expiation de Jésus-Christ que l’on puisse trouver. Il enseigne ce que signifie réellement naître de nouveau. Nous y apprenons le rassemblement d’Israël dispersé. Nous savons pourquoi nous sommes ici-bas. Ces vérités et d’autres sont enseignées avec plus de puissance et de persuasion dans le Livre de Mormon que dans n’importe quel autre livre. La pleine puissance de l’Évangile de Jésus-Christ est contenue dans le Livre de Mormon .

    Le livre de Mormon met en relief les enseignements du Maître et dénonce les tactiques de l’adversaire7. Le Livre de Mormon enseigne la véritable doctrine pour dissiper les traditions religieuses fausses, telle que la pratique erronée du baptême des petits enfants8. Le Livre de Mormon donne un sens à la vie en nous incitant à réfléchir à la vie éternelle et au « bonheur sans fin » possibles9. Le livre de Mormon fait voler en éclats les croyances erronées selon lesquelles le bonheur peut se trouver dans la méchanceté10 et la bonté personnelle est tout ce qui est exigé pour retourner vivre dans la présence de Dieu11. Il abolit à tout jamais les idées fausses selon lesquelles la révélation a cessé avec la Bible et les cieux sont scellés aujourd’hui.

    Lorsque je pense au Livre de Mormon, c’est le mot pouvoir qui me vient à l’esprit. Les vérités contenues dans le Livre de Mormon ont le pouvoir de guérir, réconforter, rétablir, secourir, fortifier, consoler et réjouir notre âme.

    Mes chers frères et sœurs, je vous promets que, si vous étudiez tous les jours le Livre de Mormon en vous aidant de la prière, vous prendrez tous les jours de meilleures décisions. Je vous promets que, si vous méditez sur ce que vous étudiez, les écluses des cieux s’ouvriront et vous recevrez des réponses à vos questions et des indications pour guider votre vie. Je vous promets qu’en vous immergeant quotidiennement dans le Livre de Mormon, vous pouvez être immunisés contre les maux actuels, notamment le fléau tenace de la pornographie et d’autres dépendances qui engourdissent l’esprit.

    Chaque fois que j’entends quelqu’un, dont moi, dire : « Je sais que le Livre de Mormon est vrai », j’ai envie de m’exclamer : « C’est bien, mais c’est insuffisant ! » Nous avons besoin de ressentir « au plus profond de notre cœur12 » que le Livre de Mormon est, sans équivoque, la parole de Dieu. Nous devons le ressentir au point de ne pas vouloir vivre un seul jour sans le lire. Je pourrais paraphraser le président Brigham Young (1801–1877) quand il a dit : « J’aimerais avoir la voix de sept tonnerres pour éveiller le peuple13 » à la véracité et au pouvoir du Livre de Mormon.

    Nous devons ressembler à ce jeune missionnaire en Europe qui était si convaincu de la véracité du Livre de Mormon qu’il est littéralement accouru avec un exemplaire de ces annales sacrées vers l’homme que son collègue et lui venaient de trouver dans un parc.

    Un missionnaire en train de courir

    Je témoigne que Joseph Smith était et est le prophète de cette dernière dispensation. C’est lui qui, par le don et le pouvoir de Dieu, a traduit ce livre sacré. C’est le livre qui va permettre de préparer le monde à la Seconde Venue du Seigneur.

    Je témoigne que Jésus-Christ est le Fils vivant et littéral de notre Dieu vivant. Il est notre Sauveur, notre Rédempteur, notre grand Exemple et notre Avocat auprès du Père. Il était le Messie promis, le Messie de la condition mortelle et sera le Messie du millénium. Je témoigne de toute mon âme que, d’une manière on ne peut plus miraculeuse et singulière, le Livre de Mormon nous fait connaître Jésus-Christ et son Évangile.

    Je sais que Thomas S. Monson est le prophète de Dieu sur la terre aujourd’hui. Je l’aime et le soutiens de tout mon cœur. J’en témoigne au nom sacré de Jésus-Christ. Amen.

    Listes établies par frère Nelson au sujet du Livre de Mormon

    Le Livre de Mormon est :

    • Un autre témoignage de Jésus-Christ. Ses auteurs principaux : Néphi, Jacob, Mormon, Moroni, et son traducteur, Joseph Smith, ont tous été témoins oculaires du Seigneur.

    • Un recueil d’annales de son ministère auprès de personnes qui vivaient dans l’Amérique ancienne.

    • Vrai, comme en témoigne le Seigneur lui-même.

    Le Livre de Mormon affirme :

    • L’identité individuelle de notre Père céleste et de son Fils bien-aimé, Jésus-Christ.

    • La nécessité de la chute d’Adam et la sagesse d’Ève, qui ont permis que les hommes soient pour avoir la joie.

    Le Livre de Mormon réfute des notions telles que :

    • La révélation a cessé avec la Bible.

    • Les petits enfants doivent se faire baptiser.

    • Le bonheur peut se trouver dans la méchanceté.

    • La bonté personnelle est suffisante pour atteindre l’exaltation (les ordonnances et les alliances sont nécessaires)

    • La chute d’Adam a souillé le genre humain avec le « péché originel ».

    Le Livre de Mormon accomplit les prophéties bibliques selon lesquelles :

    • « D’autres brebis » entendront la voix du Seigneur.

    • Dieu fera « une œuvre merveilleuse et un prodige », en parlant « de la poussière ».

    • Le « bois de Juda » et le « bois de Joseph » s’uniront.

    • Israël dispersé sera rassemblé « dans les derniers jours » et comment cela se fera.

    • Le pays d’héritage de la lignée de Joseph est le continent américain.

    Le Livre de Mormon éclaire notre compréhension des points suivants :

    • Notre existence prémortelle.

    • La mort. C’est une composante nécessaire du grand plan du bonheur de Dieu.

    • L’existence post-mortelle commence au paradis.

    • Le corps ressuscité, réuni avec son esprit, devient une âme immortelle.

    • Notre jugement, rendu par le Seigneur, dépendra de nos actions et des désirs de notre cœur.

    • Comment accomplir correctement les ordonnances : par exemple le baptême, la Sainte-Cène, le don du Saint-Esprit.

    • L’expiation de Jésus-Christ.

    • La résurrection.

    • Le rôle important des anges.

    • La nature éternelle de la prêtrise.

    • Le comportement humain est davantage influencé par la puissance de la parole que par l’épée.

    Le Livre de Mormon révèle des renseignements précédemment inconnus :

    • On accomplissait des baptêmes avant la naissance de Jésus-Christ.

    • Des temples ont été construits et utilisés par les peuples de l’Amérique ancienne.

    • Joseph, le onzième fils d’Israël, a prédit le rôle de prophète de Joseph Smith.

    • Néphi (600-592 av. J.-C.) a prédit la découverte et la colonisation de l’Amérique.

    • Des parties claires et précieuses de la Bible ont été perdues.

    • La lumière du Christ est donnée à chaque personne.

    • L’importance du libre arbitre et la nécessité de l’opposition en toutes choses.

    • Des mises en garde contre les « combinaisons secrètes ».