Des vérités essentielles et la nécessité d’agir
    Notes de bas de page

    Des vérités essentielles et la nécessité d’agir

    « La Première vision et Joseph Smith, le prophète, ont apporté des connaissances et des vérités essentielles à notre bonheur dans cette vie et pour notre exaltation. »

    Lorsque j’avais environ sept ans, j’ai demandé à ma mère : « Quand tu mourras et que tu iras au ciel, resteras-tu ma mère ? » Elle ne s’attendait pas à une telle question. Mais, s’efforçant de me répondre au mieux de ses connaissances, elle m’a expliqué : « Non, aux cieux nous serons des frères et des sœurs. Je ne serai plus ta mère. » Ce n’était pas la réponse que j’espérais.

    Quelque temps après ce court échange, deux jeunes hommes se sont présentés à la porte de notre maison. De façon assez miraculeuse, mon père les a laissé entrer. Ils ont dit qu’ils étaient missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

    Ces frères missionnaires ont commencé à enseigner notre famille. Je me souviens parfaitement de la joie et de l’excitation que nous ressentions à chacune de leur visite. Il nous ont raconté qu’un jeune garçon s’était rendu dans un bosquet pour demander à Dieu quelle Église était vraie et qu’il avait vu Dieu et Jésus-Christ1. Les frères missionnaires nous ont montré une image de cette vision, et lorsque je l’ai vue, j’ai su que Joseph Smith avait effectivement vu Dieu le Père et Jésus-Christ. Ils ont dit que grâce à cette vision, la véritable Église de Jésus-Christ était à nouveau sur terre2.

    La Première Vision

    Les missionnaires nous ont également enseigné le plan du bonheur de Dieu et ont répondu aux questions de ma famille concernant la religion. Ils nous ont enseigné que les familles pouvaient véritablement être ensemble après cette vie en tant que père, mère, fils et filles.

    Notre famille s’est faite baptiser. Le chemin pour changer nos vieilles habitudes, abandonner nos traditions et devenir des membres de l’Église fut parfois cahoteux, mais grâce à la miséricorde et à l’amour de Dieu, ainsi qu’à l’aide de nombreux membres et dirigeants, nous avons réussi à traverser ces premières années difficiles.

    Les millions de personnes qui se sont déjà jointes à l’Église, et beaucoup d’autres qui, chaque semaine, sont converties et baptisées, ont acquis un témoignage de la Première vision. Le Saint-Esprit peut en témoigner fréquemment à chacun d’entre nous tandis que nous nous efforçons de vivre les vérités simples de l’Évangile de Jésus-Christ.

    La Première vision et Joseph Smith, le prophète, ont apporté des connaissances et des vérités supplémentaires qui sont essentielles à notre bonheur dans cette vie, et pour notre exaltation dans la présence de Dieu. Je mentionnerai trois de ces vérités que nous avons reçues grâce à la prière sincère d’un jeune garçon, et qu’il nous faut mettre en pratique.

    Dieu appelle des prophètes pour nous diriger et nous guider

    L’une des vérités essentielles que nous enseignent la Première vision et le prophète Joseph Smith, est que Dieu appelle des prophètes3, voyants, et révélateurs pour nous instruire, nous guider, nous avertir et nous diriger4. Ces hommes sont les porte-paroles de Dieu sur terre5, et détiennent l’autorité de parler et d’agir au nom du Seigneur6. En suivant leurs conseils avec exactitude, nous serons protégés et recevrons de grandes bénédictions tout au long de notre voyage sur terre.

    Alors que je venais de rentrer de mission, que j’étais étudiantà l’Université Brigham Young et célibataire, j’ai assisté à une session de prêtrise de la conférence générale dans le Tabernacle de Temple Square. Ezra Taft Benson, alors président de l’Église, a exhorté tous les missionnaires récemment rentrés à prendre le mariage au sérieux et à en faire une priorité dans leur vie7. À l’issue de la session, je savais que j’avais été appelé au repentir et qu’il me fallait mettre les conseils du prophète en pratique.

    J’ai alors décidé de rentrer dans mon pays d’origine, le Brésil, pour y trouver mon épouse. Avant de m’envoler pour un stage de deux mois au Brésil, j’ai appelé ma mère et quelques amis en vue de constituer une liste d’une dizaine de jeunes filles susceptibles de devenir mon épouse.

    Une fois arrivé au Brésil, après avoir beaucoup prié et médité, j’ai rencontré et fréquenté l’une des jeunes femmes de la liste, avant de me fiancer avec elle et de convenir d’une date de mariage. Nous étions loin de battre les records de rapidité des étudiants de Provo, mais nous nous étions fiancés rapidement en comparaison des standards brésiliens.

    Quelques mois plus tard, j’ai épousé Elaine. Elle est l’amour de ma vie et une bénédiction de choix.

    Je ne suis pas en train de dire que tout le monde devrait faire ce genre de liste, mais je suggère, et peut-être même un plus que cela, que nous mettions toujours en pratique les paroles des prophètes.

    Photo de ThomasS. Monson

    Le président Monson est aujourd’hui le prophète de Dieu sur terre, et nous serons bénis si nous suivons ses conseils avec exactitude.

    La connaissance de la véritable nature de Dieu

    Une autre vérité, apprise grâce à la Première Vision et au prophète Joseph Smith, concerne la véritable nature de Dieu. Combien nous sommes bénis de savoir que Dieu possède un corps de chair et d’os tout comme le nôtre8, que nous pouvons adorer un Dieu vivant que nous pouvons comprendre, et qui s’est montré et révélé, en compagnie de son Fils, à ses prophètes, aussi bien à ses prophètes des temps anciens qu’à ceux des derniers jours9. C’est un Dieu qui entend et répond à nos prières10. un Dieu qui veille sur nous depuis les cieux11 et qui se soucie constamment de notre bien-être temporel et spirituel. Un Dieu qui nous accorde le libre-arbitre pour choisir par nous-mêmes de le suivre et d’obéir à ses commandements sans y être contraints12. Un Dieu qui nous bénit et nous permet de faire face aux épreuves afin de progresser et de devenir comme lui.

    C’est un Dieu aimant qui a prévu un plan grâce auquel nous pouvons être heureux dans cette vie et dans l’éternité.

    Jésus-Christ est notre Sauveur

    Grâce à la Première vision et au prophète Joseph Smith, nous avons reçu la connaissance de la réalité et du caractère sacré de la mission du Seigneur Jésus-Christ, qui est la pierre angulaire de notre religion.

    La mort ayant été introduite dans le monde, nous mourrons tous un jour, aussi sûrement que nous vivons maintenant. L’une des conséquences de la mort devrait être la perte définitive de notre corps physique, sans que nous ne puissions rien faire pour le reprendre. De plus, parce que nous péchons tous au cours de notre voyage sur terre, nous n’aurions jamais été en mesure de revenir dans la présence de notre Père céleste.

    Pouvez-vous imaginer le fait d’être privé de la présence de Dieu et de ne plus jamais avoir de corps ?

    Un sauveur et rédempteur était nécessaire pour nous libérer de la mort et du péché. Sous la direction de notre Père céleste, Jésus-Christ est venu sur terre, a souffert, est mort sur la croix, et est ressuscité afin que, nous aussi, nous puissions ressusciter et qu’en nous repentant sincèrement et en contractant et gardant des alliances sacrées, nous puissions revenir en la présence de Dieu.

    Jacob a enseigné : « Oh ! comme elle est grande, la bonté de notre Dieu qui prépare une voie pour que nous échappions à l’étreinte de ce monstre affreux, oui, ce monstre, la mort et l’enfer, que j’appelle la mort du corps, et aussi la mort de l’esprit13. »

    Jésus et Marie au tombeau

    Jésus est le messie promis, le législateur, le Saint d’Israël, notre Seigneur, notre Rédempteur, notre roi. Il est tout pour nous.

    Puissions-nous agir en accord avec ces vérités et connaissances essentielles en faisant don de notre obéissance à Dieu et à son Fils bien-aimé. Au nom de Jésus-Christ. Amen.