Éclipse spirituelle
    Notes de bas de page

    Éclipse spirituelle

    « Ne laissez pas les distractions de la vie éclipser la lumière céleste. »

    Le 21 août de cette année, deux événements rares ont attiré l’attention des gens du monde entier. Le premier était le 90e anniversaire de notre prophète bien-aimé, Thomas S. Monson. Ce jour-là, j’étais dans l’interrégion d’Océanie pour les affaires de l’Église et j’ai été ravi de voir que les saints d’Australie, du Vanuatu, de Nouvelle-Zélande et de Polynésie française étaient non seulement au courant de cet événement marquant dans la vie de notre prophète, mais qu’ils se réjouissaient aussi de le fêter. J’ai eu la chance de me joindre à eux pour exprimer ma foi et mon amour sincères pour ce grand homme. Quelle inspiration de voir la relation que les saints des derniers jours ont avec leur prophète !

    Le président Monson, conscient qu’il y avait des personnes qui désiraient lui souhaiter un joyeux anniversaire, a décrit le cadeau d’anniversaire idéal : « Trouvez quelqu’un qui a des difficultés, qui est malade ou qui est seul, et faites quelque chose pour lui. C’est tout ce que je demanderais1. » Frère Monson, nous vous aimons et nous vous soutenons.

    Éclipse solaire

    L’autre événement rare et céleste qui s’est produit le même jour et qui a fasciné des millions de personnes dans le monde entier, a été une éclipse solaire totale. C’était la première fois depuis 99 ans qu’une telle éclipse se produisait au-dessus de tout le territoire des États-Unis2. Avez-vous déjà vu une éclipse solaire ? Je pourrais peut-être décrire ce phénomène plus en détails.

    Une éclipse solaire totale se produit lorsque la lune se place entre la terre et le soleil, occultant pratiquement toute lumière qui pourrait provenir du soleil3. Je trouve merveilleux qu’une telle chose puisse se produire. Imaginez un peu : si le soleil devait faire la taille d’une roue de vélo, la lune, en comparaison, ferait à peine la taille d’un petit caillou.

    Roue de vélo et petit caillou

    Comment est-il possible que la source même de notre chaleur, de notre lumière et de notre vie puisse être complètement obscurcie par quelque chose de comparativement si petit.

    Bien qu’il soit quatre cents fois plus grand que la lune, le soleil est aussi quatre cents fois plus éloigné de la terre4. Du fait de cette disposition, on a l’impression que le soleil et la lune font la même taille quand on les regarde depuis la terre. Quand les deux sont parfaitement alignés, la lune semble cacher le soleil tout entier. Mes amis et ma famille qui se trouvaient dans la zone de l’éclipse, ont décrit comment la lumière a été remplacée par les ténèbres, les étoiles sont apparues et les oiseaux ont cessé de chanter. La température de l’air s’est refroidie, car, lors d’une éclipse, celle-ci peut perdre jusqu’à six degrés Celsius, voire plus5.

    Foule de gens portant des lunettes spéciales éclipse

    Ils ont décrit leur émerveillement, leur étonnement, et aussi leur crainte, sachant qu’une éclipse peut être dangereuse. Cependant, ils avaient tous pris des précautions afin de se prémunir contre les risques de lésions permanentes aux yeux, et même contre la cécité que l’éclipse pouvait entraîner. Ils ne craignaient rien car leurs yeux étaient protégés par des lunettes dont les verres étaient recouverts de filtres spéciaux, les protégeant ainsi de tout dommage éventuel.

    L’analogie

    De même que la petite lune peut masquer le magnifique soleil, éteignant sa lumière et sa chaleur, de même une éclipse spirituelle peut se produire lorsque nous laissons des obstructions mineures, comme nous en rencontrons au quotidien, s’approcher de nous au point de masquer la grandeur, l’éclat et la chaleur de la lumière de Jésus-Christ et de son Évangile.

    Neal A. Maxwell a poussé cette analogie un peu plus loin lorsqu’il a dit : « Lorsqu’on le porte tout près de son œil, même un pouce, aussi petit soit-il, peut empêcher un homme de voir le soleil. Pourtant le soleil est toujours là. L’homme s’attire sa propre cécité. Lorsque nous laissons certaines choses se rapprocher trop près de nous en leur accordant la priorité, nous occultons notre vision des cieux6. »

    Il est clair qu’aucun de nous ne veut occulter volontairement sa vision des cieux, ou permettre qu’une éclipse spirituelle se produise dans sa vie. Je vais vous faire part de certaines idées qui nous aideront à empêcher les éclipses spirituelles de nous causer un dommage spirituel permanent.

    Les lunettes de l’Évangile : gardez une perspective fondée sur l’Évangile

    Vous souvenez-vous de ma description des lunettes spéciales que les observateurs d’éclipses solaires utilisent pour se protéger contre les lésions oculaires ou même la cécité qu’une éclipse peut entraîner ? Lorsque nous regardons une éclipse spirituelle au moyen des lunettes protectrices et atténuantes de l’Esprit, nous obtenons une perspective fondée sur l’Évangile, nous protégeant ainsi de la cécité spirituelle.

    Examinons quelques exemples. Avec les paroles des prophètes dans le cœur et les conseils du Saint-Esprit, nous pouvons contempler la lumière céleste partiellement occultée au moyen des « lunettes de l’Évangile », évitant ainsi le mal que pourrait causer une éclipse spirituelle.

    Alors, comment mettre ces lunettes de l’Évangile ? Voici certains exemples : Nos lunettes de l’Évangile nous informent que le Seigneur veut que nous prenions la Sainte-Cène chaque semaine, et qu’il veut que nous étudiions les Écritures et que nous priions quotidiennement. Elles nous informent aussi que Satan nous tentera de ne pas le faire. Il a un objectif très différent et il cherche à nous enlever notre libre arbitre par des distractions et les tentations du monde. Même à l’époque de Job, certaines personnes vivaient peut-être des éclipses spirituelles, décrites en ces termes : elles « rencontrent les ténèbres au milieu du jour et tâtonnent en plein midi comme dans la nuit7 ».

    Frères et sœurs, quand je parle de voir au travers des lunettes de l’Évangile, sachez que je ne suggère pas que nous refusions de reconnaître ou de discuter des difficultés que nous rencontrons, ou que nous marchions en ignorant complètement les pièges et les maux que l’ennemi a placés devant nous. Je ne parle pas de porter des œillères, bien au contraire. Je suggère que nous regardions les épreuves à travers les lunettes de l’Évangile. Dallin H. Oaks a déclaré : « La perspective est la capacité de voir toutes les informations pertinentes dans une relation importante8. » Une perspective de l’Évangile élargit notre vision et la rend éternelle.

    Quand vous portez les lunettes de l’Évangile, vous découvrez une perspective, une attention et une vision améliorées de vos priorités, de vos problèmes, de vos tentations et même de vos erreurs. Vous voyez une lumière plus brillante, que vous ne pourriez voir autrement.

    Lunettes de l’Évangile

    Paradoxalement, les choses négatives ne sont pas les seules à pouvoir causer des éclipses spirituelles dans notre vie. Ce sont souvent des activités admirables et positives auxquelles nous nous consacrons qui nous attirent au point qu’elles occultent la lumière de l’Évangile et apportent l’obscurité. Ces dangers et distractions peuvent inclure l’instruction et la prospérité, le pouvoir et l’influence, l’ambition, et même les talents et les dons.

    Dieter F. Uchtdorf a enseigné :« Toute vertu poussée à l’extrême peut devenir un vice. […] Il arrive un moment où les accomplissements deviennent des fardeaux et les ambitions des boulets à traîner9. »

    Je vais donner des exemples plus précis de choses susceptibles de nous aider à éviter des éclipses spirituelles dans notre vie.

    Médias sociaux

    Il y a quelques mois, j’ai prononcé un discours à l’université Brigham Young, lors de la conférence des femmes10. J’ai décrit comment la technologie, notamment les médias sociaux, facilite la propagation de « la connaissance d’un Sauveur […] parmi toutes les nations, tribus, langues et peuples11 ». Ces technologies comprennent les sites Internet de l’Église, tels que LDS.org et Mormon.org, les applications pour appareils mobiles, telles que « Bibliothèque de l’Évangile », « Mormon Channel », « Outils SDJ » et « Arbre Familial », et les plateformes de réseaux sociaux telles que Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest. Ces plateformes ont engendré des centaines de millions de « J’aime », de publications, de vues, de retweets et d’épingles, et sont devenues des outils efficaces pour faire connaître l’Évangile aux membres de la famille, aux amis et aux personnes que l’on côtoie.

    Malgré toutes les vertus et les utilisations correctes de ces technologies, il y a un risque d’éclipse spirituelle qui pourrait occulter la clarté et la chaleur de l’Évangile, lorsqu’on leur accorde une place trop importante.

    L’utilisation des médias sociaux, des applications pour appareils mobiles et des jeux peut nous prendre énormément de temps et diminuer les moments que l’on peut passer avec quelqu’un en face à face. Ce manque de dialogue personnel peut affecter le mariage, étouffer le développement de la sociabilité et prendre la place de pratiques spirituelles importantes, en particulier chez les jeunes.

    Deux autres risques en relation avec les médias sociaux sont l’idéalisation de la réalité et les comparaisons qui amoindrissent.

    Beaucoup d’images (voire la plupart) que l’on publie sur les médias sociaux ont tendance à donner une image très flatteuse, souvent irréaliste de la vie. Nous avons tous vu de magnifiques photos de décoration intérieure, de lieux de vacances exceptionnels, des selfies avec des visages souriants et des images corporelles de toute évidence inaccessibles.

    Voici, par exemple, une photo que vous pourriez voir sur les réseaux sociaux. Cependant, elle ne représente pas entièrement ce qui se passe réellement dans la vraie vie.

    Dans les coulisses de la prise de vue

    Lorsque l’on compare sa vie, apparemment moyenne, à celle bien retouchée et parfaitement menée des autres, telle qu’elle apparaît sur les médias sociaux, on peut éprouver du découragement et de l’envie, et même éprouver parfois un sentiment d’échec.

    Une personne ayant publié de nombreuses photos d’elle a dit, en ne plaisantant peut-être qu’à moitié : « À quoi bon être heureux si on ne peux pas le publier12 ? »

    Comme sœur Oscarson nous l’a rappelé ce matin, la réussite dans la vie ne se mesure pas au nombre de « J’aime » que l’on reçoit ou au nombre d’amis ou d’abonnés que l’on a sur les médias sociaux. Par contre elle a quelque chose à voir avec les liens profonds que l’on noue avec les autres et la lumière qu’on leur apporte.

    J’espère que nous pourrons apprendre à être plus authentiques, à avoir plus d’humour et à être moins découragés lorsque nous verrons des photos qui peuvent représenter une réalité idéalisée et qui nous amènent trop souvent à faire des comparaisons qui nous amoindrissent.

    La comparaison ne semble pas être seulement un problème de notre époque. C’était aussi un problème dans les temps anciens. L’apôtre Paul a averti les gens de son époque « [qu’]en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux-mêmes, ils manqu[aient] d’intelligence13 ».

    Étant donné les nombreuses utilisations convenables et inspirées de la technologie, utilisons-la pour nous instruire, nous inspirer et nous édifier ; qu’elle nous incite ainsi que d’autres personnes à devenir meilleurs, au lieu d’afficher une version idéalisée de nous-mêmes. Enseignons et montrons également à la génération montante comment bien utiliser la technologie, et mettons-la en garde contre ses dangers potentiels et contre son utilisation destructrice. En les regardant au moyen des verres de l’Évangile, nous pouvons empêcher les médias sociaux de se transformer en éclipse spirituelle dans notre vie.

    Orgueil

    Abordons à présent la pierre d’achoppement séculaire qu’est l’orgueil. L’orgueil est le contraire de l’humilité, qui est le fait d’« être disposé à se soumettre à la volonté du Seigneur14 ». Lorsque nous sommes orgueilleux, nous avons tendance à nous attribuer l’honneur plutôt que de l’attribuer aux autres, notamment au Seigneur. L’orgueil se caractérise souvent par l’esprit de compétition. C’est la tendance à chercher à obtenir davantage et à se croire meilleur que les autres. Le résultat de l’orgueil est souvent la colère et la haine. Il nous pousse à avoir de la rancœur ou à ne pas pardonner. Cependant, l’orgueil peut être englouti dans la vertu chrétienne de l’humilité.

    Les relations, en particulier celles que nous avons avec notre famille proche et avec nos êtres chers, et même celles entre mari et femme, s’épanouissent avec l’humilité et se détériorent avec l’orgueil.

    Il y a de nombreuses années, un cadre d’une grande enseigne de distribution m’a appelé pour parler de sa société qui allait être rachetée par l’un de ses concurrents. Il avait peur de perdre son emploi, tout comme de nombreux membres du personnel qui se trouvaient au siège social. Sachant que je connaissais bien l’équipe de direction de la société acheteuse, il m’a demandé si je pouvais le présenter et le recommander chaudement, et même prendre un rendez-vous pour lui. Il a terminé en disant : « Vous savez ce qu’on dit ? ‘Ceux qui sont doux périront !’ »

    J’ai compris qu’il disait probablement cela pour plaisanter. J’ai saisi la blague. Mais il y avait un principe important qui, à mon avis, pouvait lui servir à terme. J’ai répondu : « En fait, ce n’est pas ce qu’on dit. C’est tout le contraire. On dit que ‘ceux qui sont doux hériteront la terre15’. »

    Au cours de mon service dans l’Église et tout au long de ma carrière professionnelle, certaines des personnes les plus exceptionnelles et les plus efficaces que j’ai rencontrées étaient les plus douces et les plus humbles.

    L’humilité et la douceur sont comme les deux doigts de la main. Puissions-nous nous souvenir que « nul n’est acceptable devant Dieu, si ce n’est ceux qui sont doux et humbles de cœur16 ».

    Je prie pour que nous nous efforcions d’éviter l’éclipse spirituelle de l’orgueil en embrassant la vertu de l’humilité.

    Conclusion

    En résumé, une éclipse solaire est vraiment un phénomène naturel remarquable au cours duquel la beauté, la chaleur et la lumière du soleil peuvent être complètement masquées par un objet relativement insignifiant, provoquant l’obscurité et le froid.

    Un phénomène semblable peut se produire d’un point de vue spirituel, lorsqu’on laisse des problèmes insignifiants s’approcher de trop près et masquer la beauté, la chaleur et la lumière divine de l’Évangile de Jésus-Christ, les remplaçant par l’obscurité froide.

    Les lunettes conçues pour protéger la vue des témoins d’une éclipse solaire totale peuvent prévenir de lésions permanentes et même de la cécité17. Les lunettes de l’Évangile qui consistent en une connaissance et un témoignage des principes et ordonnances de l’Évangile nous donnent une perspective qui peut apporter une plus grande clarté et une protection spirituelle aux personnes qui sont exposées aux dangers d’une éclipse spirituelle.

    Si vous découvrez quoi que ce soit qui semble bloquer la joie et la lumière de l’Évangile dans votre vie, je vous invite à placer cela dans la perspective de l’Évangile. Regardez à travers les verres de l’Évangile, et soyez vigilants afin de ne permettre à rien d’insignifiant ou sans importance d’obscurcir votre vision éternelle du grand plan du bonheur. En bref, ne laissez pas les distractions de la vie éclipser la lumière céleste.

    Témoignage

    Je témoigne que, quel que soit ce qui nous empêche de voir la lumière de l’Évangile, cette dernière est toujours là. L’Évangile de Jésus-Christ est la source de chaleur, de vérité et de clarté. Je témoigne de notre Père céleste aimant, de son Fils, Jésus-Christ, et de son rôle de Sauveur et Rédempteur. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

    Notes

    1. Thomas S. Monson, dans Sarah Jane Weaver, « What Gift Does President Monson Want for His 90th Birthday ? » Deseret News, 17 août 2017, deseretnews.com.

    2. Voir Christina Zdanowicz et Judson Jones, « An Eclipse Will Cross the US for the First Time in 99 Years », 24 juillet 2017, cnn.com.

    3. Voir « Eclipse : Who ? What ? Where ? When ? and How ? » eclipse2017.nasa.gov.

    4. Voir EarthSky in Space, « Coincidence That Sun and Moon Seem Same Size ? » earthsky.org.

    5. Voir Brian Lada, « 5 Surprising Effects the Total Solar Eclipse Will Have besides Darkness », accuweather.com.

    6. Neal A. Maxwell, Of One Heart: The Glory of the City of Enoch, 1975, p. 19.

    7. Job 5:14.

    8. Voir Dallin H. Oaks, discours prononcé lors de la veillée spirituelle pour les jeunes adultes de Salt Lake Bonneville, Salt Lake City, Utah, 8 février 2015.

    9. Dieter F. Uchtdorf, « Concernant les choses qui ont le plus d’importance », Le Liahona, novembre 2010, p. 20.

    10. Voir Gary E. Stevenson, « The Knowledge of a Savior », conférence des femmes à l’université Brigham Young, 5 mai 2017.

    11. Mosiah 3:20.

    12. Jade, « The Obsession of Creating a Picture-Perfect Life on Social Media »

    13. 2 Corinthiens 10:12.

    14. Voir Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire 2004, p. 131.

    15. Matthieu 5:5 ; 3 Néphi 12:5

    16. Moroni 7:44.

    17. Voir « Solar Eclipse and Your Eyes », preventblindness.org.