6 : Comment acquérir les vertus chrétiennes ?
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

6 : Comment acquérir les vertus chrétiennes ? Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire, 2018, p. [125-138]

« 6 Techniques d’enseignement », Prêchez mon Évangile, p. [125-138]

6

Comment acquérir les vertus chrétiennes ?

Christ calling Peter and Andrew

Réfléchissez à ceci

  • Comment acquérir les vertus qui feront de moi un ministre plus puissant et plus efficace de l’Évangile de Jésus-Christ ?

  • En quoi l’acquisition des vertus chrétiennes m’aidera-t-elle à atteindre mon objectif de missionnaire ?

  • Quelle est la vertu que j’ai le plus besoin d’acquérir ?

Au commencement de son ministère sur la terre, Jésus-Christ marchait le long du bord du lac de Galilée et appela deux pêcheurs, Pierre et André. « Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes » (Matthieu 4:19 ; voir aussi Marc 1:17). Le Seigneur vous a appelé, vous aussi, à son œuvre et il vous invite à le suivre. L’invitation à suivre le Christ est une invitation à suivre son exemple et à devenir comme lui, ce qui ne peut se faire que par l’expiation de Jésus-Christ (voir Mosiah 3:19).

Certains chapitres de Prêchez mon Évangile portent sur ce que vous devez faire comme missionnaire : comment étudier, comment enseigner, comment employer judicieusement votre temps. Cependant, ce que vous êtes et ce que vous devenez est aussi essentiel que ce que vous faites. Cela fait partie de ce que signifie persévérer jusqu’à la fin en faisant grandir votre foi en Christ, vous repentant continuellement de vos péchés en vous reposant sur le Christ, renouvelant vos alliances avec le Père et le Fils en prenant la Sainte-Cène régulièrement et en suivant les incitations du Saint-Esprit en toutes choses.

L’Évangile rétabli vous permet de devenir comme notre Père céleste et Jésus-Christ. Le Sauveur a montré le chemin. Il a donné l’exemple parfait et il nous commande de devenir comme lui (voir 3 Néphi 27:27). Apprenez de lui et cherchez à intégrer ses vertus à votre vie. Grâce au pouvoir de son expiation, vous pouvez atteindre ce but et amener d’autres personnes à l’atteindre aussi.

Les Écritures décrivent les vertus chrétiennes qu’il vous est essentiel d’acquérir comme missionnaire et pendant toute votre vie. Étudiez les passages d’Écritures de ce chapitre et cherchez, lors de votre étude d’autres passages, d’autres exemples de vertus chrétiennes.

Les vertus chrétiennes sont des dons de Dieu. Vous les acquerrez en faisant bon usage de votre libre arbitre. Demandez à votre Père céleste de vous accorder ces vertus ; vous ne pouvez pas les acquérir sans son aide. Avec le désir de plaire à Dieu, reconnaissez vos faiblesses et soyez vivement désireux de vous améliorer.

Étude des Écritures

Qu’est-ce que ces passages d’Écritures disent sur la nécessité de suivre l’exemple de Jésus-Christ ?

Quel rapport y a-t-il entre les premiers principes de l’Évangile et les vertus chrétiennes ?

Idées pour étudier ce chapitre

Il y a différentes manières d’aborder l’étude de ce chapitre. Essayez l’une des idées suivantes :

  • En faisant « l’activité concernant les vertus » à la fin de ce chapitre, décidez de la vertu que vous avez le plus besoin d’acquérir ou que vous souhaitez le plus acquérir. Étudiez la section relative à cette vertu et fixez-vous des buts pour l’acquérir.

  • Lisez d’un bout à l’autre le chapitre sans étudier les passages d’Écritures et décidez de la vertu que vous voulez étudier plus en profondeur. Étudiez ensuite les passages d’Écritures indiqués pour cette vertu. Recherchez d’autres passages d’Écritures qui ne se trouvent pas dans le chapitre et qui en parlent. Notez dans votre journal d’étude des idées pour acquérir cette vertu.

  • Décidez d’une vertu que vous souhaitez étudier. Suivez le modèle donné sous la rubrique « Acquérir les vertus chrétiennes », qui se trouve à la fin du chapitre.

Foi en Jésus-Christ

Gentle Healer

© 1989 Conceptions Unlimited Investments, Inc. Reproduction interdite.

Quand vous avez foi au Christ, vous croyez qu’il est le Fils de Dieu, le Fils unique du Père dans la chair. Vous l’acceptez comme votre Sauveur et votre Rédempteur et vous suivez ses enseignements. Vous croyez que vos péchés peuvent vous être pardonnés grâce à son expiation. Avoir foi en lui signifie que vous avez confiance en lui et que vous avez la certitude qu’il vous aime.

La foi mène à l’action, notamment au repentir, à l’obéissance et au service dévoué. Quand vous avez foi en Jésus-Christ, vous avez suffisamment confiance au Seigneur pour suivre ses commandements, même quand vous n’en comprenez pas tout à fait les raisons. Vous accomplissez ce que le Seigneur veut que vous accomplissiez. Vous contribuez à faire se produire de bonnes choses dans votre vie et dans la vie d’autres personnes. Vous êtes capable de faire des miracles selon la volonté du Seigneur. Votre foi se manifestera par votre diligence et votre travail.

La foi est un principe de pouvoir. Dieu agit par le pouvoir, mais celui-ci s’exerce habituellement en réponse à la foi (voir Moroni 10:7). Dieu agit selon la foi de ses enfants. Le doute et la peur sont l’opposé de la foi.

Votre foi grandira par l’étude diligente, la prière, le service dévoué et l’obéissance à l’inspiration du Saint-Esprit et aux commandements.

Mieux vous connaissez Jésus-Christ et ses enseignements, plus votre foi en lui grandit. En sondant les Écritures, vous apprenez ses voies, son amour pour tous les hommes et ses commandements.

La foi comprend la confiance en la mission du Saint-Esprit et en son pouvoir. Par la foi, vous recevez la réponse à vos prières et l’inspiration personnelle pour vous guider dans l’œuvre du Seigneur.

Étude des Écritures

Qu’est-ce que la foi ?

Comment obtient-on la foi et que peut-on faire grâce à la foi ?

Quelles bénédictions s’obtiennent par la foi ?

L’espérance

L’espérance est la confiance permanente que le Seigneur tient les promesses qu’il vous a faites. Elle se manifeste dans votre assurance, votre optimisme, votre enthousiasme et votre persévérance patiente. Elle consiste à croire avec certitude que quelque chose va se produire. Quand vous avez l’espérance, vous travaillez au milieu des épreuves et des difficultés avec la confiance et l’assurance que tout contribuera à votre bien. L’espérance vous aide à surmonter le découragement. Les Écritures décrivent souvent l’espérance en Jésus-Christ comme étant l’assurance que vous hériterez la vie éternelle dans le royaume céleste.

James E. Faust a enseigné :

« L’espérance est l’ancre de notre âme. […]

« L’espérance, c’est la confiance aux promesses de Dieu, la foi que, si nous agissons maintenant, les bénédictions désirées se réaliseront à l’avenir. […]

« La source sûre de notre espérance réside dans le fait que nous sommes fils et filles de Dieu et que son Fils, le Seigneur Jésus-Christ, nous a sauvés de la mort » (« L’espérance, une ancre pour l’âme », Le Liahona, janvier 2000, p. 70).

Étude des Écritures

Qu’est-ce que l’espérance et qu’espérons-nous ?

La charité et l’amour

O My Father

© 2001 Simon Dewey. Reproduction interdite.

Un homme a demandé un jour à Jésus : « Quel est le plus grand commandement de la loi ? » Jésus a répondu : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22:36-39).

La charité est « l’amour pur du Christ » (Moroni 7:47). Elle comprend l’amour éternel de Dieu pour tous ses enfants. Nous devons chercher à acquérir ce genre d’amour. Quand vous êtes rempli de charité, vous obéissez aux commandements de Dieu et vous faites tout ce que vous pouvez pour servir les autres et les aider à recevoir l’Évangile rétabli.

La charité est un don de Dieu. Le prophète Mormon a dit que nous devons prier le Père de toute l’énergie de notre cœur, afin d’être remplis de cet amour (voir Moroni 7:48). Si vous suivez ce conseil et vous efforcez d’accomplir des œuvres de justice, votre amour pour tous les hommes grandira, en particulier celui pour les personnes parmi lesquelles vous œuvrez. Vous aurez le souci sincère du bien-être et du bonheur éternels d’autres personnes. Vous verrez en elles des enfants de Dieu ayant le potentiel de devenir semblables à notre Père céleste et vous travaillerez pour elles. Vous éviterez les sentiments négatifs tels que la colère, l’envie, la luxure et la convoitise. Vous éviterez de juger les autres, de les critiquer, de dire des choses négatives à leur sujet. Vous essayerez de les comprendre, eux et leur point de vue. Vous serez patient avec eux et vous essayerez de les aider quand ils ont des difficultés ou qu’ils se découragent. La charité, comme la foi, conduit à l’action. Vous acquerrez la charité en recherchant des occasions de servir les autres et de donner de vous-même.

Étude des Écritures

Qu’est-ce que la charité ?

Comment Jésus-Christ a-t-il fait preuve de charité ?

Qu’est-ce que ces versets vous enseignent sur la charité ?

La vertu

La vertu trouve sa source dans vos pensées et vos désirs les plus intimes. C’est un mode de pensée et de conduite fondé sur des principes moraux élevés. Étant donné que le Saint-Esprit ne demeure pas dans des tabernacles impurs, la vertu est une condition préalable pour être dirigé par l’Esprit. Ce que vous décidez de penser et de faire quand vous êtes seul et que vous croyez que personne ne vous voit donne une idée précise de votre vertu.

Les personnes vertueuses sont spirituellement propres et pures. Elles se concentrent sur des pensées justes et édifiantes et chassent de leur esprit les pensées indignes qui mènent à des comportements inconvenants. Elles obéissent aux commandements de Dieu et suivent les conseils des dirigeants de l’Église. Elles prient pour avoir la force de résister à la tentation et de faire ce qui est juste. Elles se repentent rapidement de tout péché et de toute mauvaise action. Elles vivent de manière à être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple.

Votre esprit est comme une scène de théâtre ; mais dans le théâtre de votre esprit, il n’y a qu’un seul acteur à la fois qui peut être sur scène. Si la scène reste vide, des pensées de ténèbres et de péché y entrent souvent pour tenter. Mais ces pensées n’ont pas de pouvoir si la scène de votre esprit est occupée par des pensées saines, comme un cantique ou un verset d’Écritures appris par cœur auquel vous pouvez faire appel lorsque survient la tentation. En maîtrisant la scène de votre esprit, vous réussirez à résister à l’envie persistante de céder à la tentation et de vous laisser aller au péché. Vous pouvez devenir pur et vertueux.

Étude des Écritures

Que signifie être vertueux ?

La connaissance

Le Seigneur a commandé : « Cherchez la connaissance par l’étude et aussi par la foi » (Doctrine et Alliances 88:118). Il a aussi donné cet avertissement : « Il est impossible à un homme d’être sauvé dans l’ignorance » (Doctrine et Alliances 131:6). Recherchez la connaissance, en particulier la connaissance spirituelle. Étudiez tous les jours les Écritures ainsi que les paroles des prophètes actuels. Par l’étude et la prière, cherchez de l’aide pour les questions, les difficultés et les possibilités qui se présentent à vous. Faites particulièrement attention aux passages d’Écritures que vous pouvez utiliser pendant que vous enseignez et pour répondre aux questions concernant l’Évangile rétabli.

Pensez à la façon dont vous pouvez appliquer les principes de l’Évangile dans votre vie. Si vous étudiez diligemment, en vous aidant de la prière et avec une intention pure, le Saint-Esprit vous éclairera l’esprit, vous instruira et vous aidera à comprendre la signification des Écritures et les enseignements des prophètes actuels. Vous pouvez aussi acquérir de la connaissance en observant et en écoutant d’autres personnes, particulièrement les dirigeants de l’Église. Vous pouvez dire, comme Néphi : « Mon âme fait ses délices des Écritures, et mon cœur les médite […] Voici, mon âme fait ses délices des choses du Seigneur, et mon cœur médite continuellement les choses que j’ai vues et entendues » (2 Néphi 4:15-16).

Étude des Écritures

Comment la connaissance nous aide-t-elle à accomplir l’œuvre du Seigneur ?

Comment pouvez-vous obtenir de la connaissance ?

La patience

La patience est la capacité d’endurer les retards, les ennuis, l’opposition ou la souffrance sans se mettre en colère, sans être contrarié ni anxieux. C’est la capacité de faire la volonté de Dieu et d’accepter que les choses se fassent au moment qu’il a choisi. Lorsque vous êtes patient, vous supportez les pressions et vous êtes capable d’affronter l’adversité dans le calme et l’espérance. La patience est apparentée à l’espérance et à la foi : il faut attendre que les bénédictions que le Seigneur a promises s’accomplissent.

Vous avez besoin de patience dans votre expérience et vos relations quotidiennes, surtout avec votre collègue. Vous devez être patient avec tout le monde, notamment avec vous-même tandis que vous travaillez à surmonter vos défauts et vos faiblesses.

Activité : Étude personnelle

  • Étudiez Mosiah 28:1-9. Quels étaient les désirs des fils de Mosiah ?

  • Qu’est-ce que le Seigneur a recommandé à ces missionnaires ? (Voir Alma 17:10-11 et 26:27.)

  • Quels ont été les résultats de leur patience et de leur diligence ? (Voir Alma 26.)

  • Écrivez vos réponses dans votre journal d’étude.

Étude des Écritures

Pourquoi la patience est-elle importante ? Quelle relation y a-t-il entre la patience et la foi ?

L’humilité

The Greatest of All

Avoir de l’humilité, c’est être disposé à se soumettre à la volonté du Seigneur et à lui attribuer l’honneur de ce que l’on accomplit. L’humilité comprend la gratitude pour ses bénédictions et le fait de reconnaître que l’on a constamment besoin de son aide divine. L’humilité n’est pas un signe de faiblesse, c’est un signe de force spirituelle. Lorsque vous faites humblement confiance au Seigneur et que vous reconnaissez son pouvoir et sa miséricorde, vous pouvez avoir l’assurance que ses commandements sont conçus pour votre bien. Vous avez l’assurance que vous pouvez faire tout ce que le Seigneur exige de vous si vous vous reposez sur lui. Vous êtes également disposé à faire confiance aux serviteurs qu’il s’est choisis et à suivre leurs recommandations. L’humilité vous aidera dans vos efforts pour être obéissant, pour travailler dur et pour servir avec désintéressement.

L’inverse de l’humilité est l’orgueil, que l’Écriture condamne. Être orgueilleux, cela signifie avoir davantage confiance en soi-même que dans les serviteurs du Seigneur. Cela signifie aussi mettre les choses du monde au-dessus des choses de Dieu. Les orgueilleux s’attribuent l’honneur au lieu de donner la gloire à Dieu. L’orgueil pousse à la concurrence ; les orgueilleux cherchent à avoir davantage et se croient meilleurs que les autres. L’orgueil a habituellement pour résultat des sentiments de colère et de haine et c’est une grande pierre d’achoppement.

Étude des Écritures

Que signifie être humble ?

Quelles bénédictions recevez-vous lorsque vous vous humiliez ?

Comment pouvez-vous reconnaître l’orgueil en vous-même ?

La diligence

La diligence est un effort constant, fervent et énergique pour accomplir l’œuvre du Seigneur. Le Seigneur attend de vous que vous travailliez diligemment, de manière persistante et avec beaucoup d’efforts et de soin. Le missionnaire diligent travaille efficacement. La diligence dans l’œuvre missionnaire est une expression de l’amour que vous avez pour le Seigneur et pour son œuvre. Quand vous êtes diligent, vous trouvez de la joie et de la satisfaction dans votre travail.

Faites beaucoup de bonnes choses de votre plein gré (voir Doctrine et Alliances 58:27). N’attendez pas que vos dirigeants vous disent ce que vous devez faire. Continuez jusqu’à ce que vous ayez fait tout ce que vous pouvez, même quand vous êtes fatigué. Concentrez-vous sur les choses les plus importantes et évitez de gaspiller du temps. Priez pour être guidé et avoir de la force. Planifiez votre temps avec régularité et efficacité. Évitez tout ce qui distrait vos pensées et vos actes.

Étude des Écritures

Que signifie être diligent ?

Pourquoi le Seigneur attend-il de vous que vous soyez diligent ?

Quel rapport y a-t-il entre la diligence et le libre arbitre ?

L’obéissance

Il est attendu de vous, missionnaire, que vous respectiez de bon cœur les commandements, que vous obéissiez aux règles de la mission et que vous suiviez les recommandations de vos dirigeants. L’obéissance est la première loi des cieux. C’est un acte de foi. Il se peut que l’on vous demande de temps en temps de faire des choses que vous ne comprenez pas tout à fait. En obéissant, vous progressez en foi, en connaissance, en sagesse, en témoignage, en protection et en liberté. Efforcez-vous d’obéir au Seigneur, au prophète actuel et à votre président de mission.

Étude des Écritures

Que signifie être obéissant ?

Qu’est-ce que ces Écritures peuvent vous apprendre sur l’obéissance ?

Pourquoi les jeunes guerriers de l’armée d’Hélaman ont-ils obéi avec exactitude ? Quelles bénédictions ont-ils reçues ?

Acquérir les vertus chrétiennes

Le schéma suivant peut vous être utile dans vos efforts pour étudier et chercher à acquérir les vertus décrites dans ce chapitre et d’autres vertus qui se trouvent dans les Écritures :

  • Décidez de la vertu que vous souhaitez acquérir.

  • Écrivez la définition et la description de cette vertu.

  • Au cours de votre étude, notez les questions qui demandent une réponse.

  • Notez et étudiez à fond les passages des Écritures qui parlent de la vertu en question.

  • Notez vos sentiments et vos impressions.

  • Fixez-vous des buts et faites des plans pour appliquer la vertu à votre vie.

  • Priez pour que le Seigneur vous aide à acquérir cette vertu.

  • Évaluez périodiquement les progrès que vous faites pour acquérir chacune des vertus.

Activité : Étude personnelle

Choisissez une vertu mentionnée dans ce chapitre ou dans les Écritures. Suivez le schéma ci-dessus pour mieux comprendre et faire vos plans pour acquérir cette vertu.

Missionaries

Regardez l’image du badge. Quelle différence y a-t-il entre votre badge et celui que porte l’employé d’une société ? Notez que les deux parties principales sont votre nom et celui du Sauveur. Comment pouvez-vous vous assurer que vous représentez le Sauveur en tant que l’un de ses disciples ? Pourquoi est-il important que les gens associent d’une manière positive votre nom à celui du Sauveur ? Notez vos réflexions dans votre journal d’étude.

Étude des Écritures

Quelles sont les vertus mentionnées dans les Écritures ?

N’oubliez pas ceci

  • Vous devez être un missionnaire doté de vertus chrétiennes, pas simplement faire des choses missionnaires.

  • Apprendre à être comme le Christ demande toute une vie d’efforts.

  • Vous suivez l’exemple du Christ – vous acquérez ses vertus – action par action et décision par décision.

  • Pour changer de manière à avoir des vertus chrétiennes, il faut faire preuve de foi, se repentir, respecter les alliances, recevoir une mesure accrue du Saint-Esprit et persévérer jusqu’à la fin.

Idées à étudier et à appliquer

Étude personnelle

  • Préparez un discours de cinq minutes sur l’une des vertus traitées dans ce chapitre.

  • À l’aide du Guide des Écritures, recherchez de quelles façons le Sauveur a donné l’exemple des vertus décrites dans ce chapitre. Écrivez dans votre journal d’étude ce que vous apprenez.

  • Remplissez périodiquement l’« Activité concernant les vertus » qui se trouve à la fin de ce chapitre.

  • Choisissez une vertu dans ce chapitre. Demandez-vous :

    • Comment acquérir cette vertu ?

    • Qu’est-ce qui doit changer dans mon cœur, dans mon esprit et dans mes actes pour que je puisse acquérir cette vertu ?

    • En quoi le respect des alliances m’aide-t-il à acquérir cette vertu ?

    • En quoi le fait d’acquérir cette vertu va-t-il m’aider à me qualifier pour avoir le Saint-Esprit et devenir un ministre plus puissant de l’Évangile de Jésus-Christ ?

  • Trouvez des exemples de vertus chrétiennes dans la vie d’hommes et de femmes des Écritures. Écrivez vos impressions dans votre journal d’étude.

Étude en équipe

  • Étudiez les mentions de vertus chrétiennes que vous trouverez dans la Bibliothèque de l’Évangile ou dans d’autres documents approuvés.

  • Traitez des rapports existant entre différentes vertus. Par exemple :

    • Quel rapport y a-t-il entre la foi et la diligence ?

    • Quel rapport y a-t-il entre l’humilité et l’amour ?

    • Comment la connaissance fortifie-t-elle la patience ?

Conseil de district, conférences de zone, et conseil des dirigeants de la mission

  • Plusieurs jours avant le conseil de district, la conférence de zone ou le conseil des dirigeants de la mission, demandez à chaque missionnaire de choisir l’une des vertus de ce chapitre ou des Écritures et de préparer un discours de cinq minutes sur cette vertu, avec les Écritures qui l’ont aidé.

    Prévoyez du temps au cours de la réunion pour que quelques missionnaires puissent faire leur discours.

  • Répartissez les missionnaires en trois groupes et donnez-leur la tâche suivante :

    Groupe 1 : Lisez 1 Néphi 17:7-16 et répondez aux questions suivantes :

    • Comment Néphi a-t-il exercé sa foi ?

    • Qu’est-ce que Néphi a fait de chrétien ?

    • Qu’est-ce que le Seigneur promet à Néphi s’il est fidèle et respecte les commandements ?

    • Comment ce récit s’applique-t-il à l’œuvre missionnaire ?

    Groupe 2 : Lisez Jacob 7:1-15 et répondez aux questions suivantes :

    • Pourquoi la foi de Jacob est-elle suffisamment forte pour lui permettre de résister à l’attaque de Shérem ?

    • Comment Jacob fait-il preuve de foi lorsqu’il parle avec Shérem ?

    • En quoi les actes de Jacob sont-ils chrétiens ?

    • Que pouvons-nous faire pour acquérir une foi comme celle de Jacob ?

    Groupe 3 : Lisez Joseph Smith, Histoire 1:8-18, et répondez aux questions suivantes :

    • De quelle façon Joseph Smith a-t-il fait preuve de foi en Jésus-Christ ?

    • Comment sa foi a-t-elle été mise à l’épreuve ?

    • Qu’a-t-il fait de chrétien ?

    • Que pouvons-nous faire pour suivre l’exemple de Joseph Smith ?

    Lorsque les groupes ont terminé, réunissez les missionnaires et demandez-leur de parler de ce dont ils ont discuté.

  • Racontez un incident dans lequel vous avez été béni ou inspiré par la foi de quelqu’un d’autre.

  • Demandez aux missionnaires de consulter l’« Activité concernant les vertus ». Donnez à chaque missionnaire une feuille de papier sur laquelle il écrira ses réponses.

    Quand ils ont rempli la feuille de travail, invitez-les à se fixer des buts personnels.

    Demandez à quelques missionnaires de dire ce qu’ils ont appris et ressenti en remplissant la feuille de travail.

    Rendez votre témoignage de l’importance d’acquérir les vertus chrétiennes.

Président de mission, son épouse et ses conseillers

  • Demandez aux missionnaires de lire l’un des quatre évangiles du Nouveau Testament ou 3 Néphi 11-28. Demandez-leur de souligner les choses que le Sauveur a faites, qu’ils peuvent faire aussi.

  • À l’aide de la définition de buts et de la planification, enseignez aux missionnaires ce qu’est la diligence. Montrez que le fait de se concentrer avec diligence sur les gens est une expression d’amour.

  • Au cours d’entretiens ou de conversations, demandez aux missionnaires de parler d’une vertu qu’ils essayent d’acquérir.

  • Lors d’une conférence de zone ou d’un conseil des dirigeants de la mission, invitez les missionnaires à parler des vertus chrétiennes qu’ils admirent chez leurs collègues.

ACTIVITÉ CONCERNANT LES VERTUS

Lisez soigneusement chacun des points ci-dessous. Décidez de la mesure dans laquelle ils s’appliquent à vous et choisissez, dans l’échelle d’évaluation, le niveau qui s’applique le mieux. Écrivez dans votre journal d’étude où vous vous situez par rapport à chacun des points. La progression spirituelle est un processus graduel et personne n’est parfait ; vous devez donc vous attendre à avoir une meilleure évaluation de vous-même pour certains points que pour d’autres.

Échelle d’évaluation

1

= jamais

2

= parfois

3

= souvent

4

= presque toujours

5

= toujours

La foi

  1. ___ Je crois au Christ et je l’accepte comme mon Sauveur. (2 Néphi 25:29)

  2. ___ J’ai la certitude que Dieu m’aime. (1 Néphi 11:17)

  3. ___ J’ai suffisamment confiance au Sauveur pour accepter sa volonté et faire tout ce qu’il demande. (1 Néphi 3:7)

  4. ___ Je crois fermement que, grâce à l’expiation de Jésus-Christ, tous mes péchés peuvent m’être pardonnés. (Énos 1:5-8)

  5. ___ J’ai suffisamment foi au Christ pour recevoir une réponse à mes prières. (Mosiah 27:14)

  6. ___ Je pense au Sauveur pendant la journée et je me souviens de ce qu’il a fait pour moi. (Doctrine et Alliances 20:77, 79)

  7. ___ J’ai la foi nécessaire pour faire que de bonnes choses se produisent dans ma vie ou dans la vie d’autres personnes. (Éther 12:12)

  8. ___ Je sais par le pouvoir du Saint-Esprit que le Livre de Mormon est vrai. (Moroni 10:3-5)

  9. ___ J’ai suffisamment foi au Christ pour accomplir tout ce qu’il me demande de faire, même des miracles si c’est nécessaire. (Moroni 7:33)

L’espérance

  1. ___ L’un de mes plus grands désirs est d’hériter la vie éternelle dans le royaume céleste de Dieu. (Moroni 7:41)

  2. ___ J’ai la certitude que je vais faire une mission heureuse et réussie. (Doctrine et Alliances 31:3-5)

  3. ___ Je suis en paix et optimiste pour l’avenir. (Doctrine et Alliances 59:23)

  4. ___ Je crois fermement que je demeurerai un jour avec Dieu et que je deviendrai comme lui. (Éther 12:4)

La charité et l’amour

  1. ___ Je désire sincèrement le bien-être et le bonheur éternels d’autrui. (Mosiah 28:3)

  2. ____ Quand je prie, je demande à avoir la charité, l’amour pur du Christ. (Moroni 7:47-48)

  3. ___ J’essaye de comprendre les sentiments des autres et de voir leur point de vue. (Jude 1:22)

  4. ___ Je pardonne aux personnes qui m’ont offensé ou qui m’ont fait du tort. (Éphésiens 4:32)

  5. ___ J’essaye d’aider les gens quand ils ont des difficultés ou se découragent. (Mosiah 18:9)

  6. ___ Lorsque c’est convenable, je dis aux gens que je les aime et que je me soucie d’eux. (Luc 7:12-15)

  7. ___ Je recherche les occasions de servir les gens. (Mosiah 2:17)

  8. ___ Je dis des choses positives sur les gens. (Doctrine et Alliances 42:27)

  9. ___ Je suis gentil et patient avec les gens, même quand il m’est difficile de m’entendre avec eux. (Moroni 7:45)

  10. ___ Je me réjouis des réalisations des autres. (Alma 17:2-4)

La vertu

  1. ___ J’ai le cœur pur. (Psaumes 24:3-4)

  2. ___ Je n’ai pas le désir de faire le mal, mais de faire le bien. (Mosiah 5:2)

  3. ___ On peut compter sur moi : je tiens parole. (Alma 53:20)

  4. ___ Je me concentre sur des pensées justes et édifiantes et je chasse les pensées malsaines de mon esprit. (Doctrine et Alliances 121:45)

  5. ____ Je me repens de mes péchés et m’efforce de surmonter mes faiblesses. (Doctrine et Alliances 49:26-28)

  6. ___ Je ressens l’influence du Saint-Esprit dans ma vie. (Doctrine et Alliances 11:12-13)

La connaissance

  1. ___ Je me sens sûr de ma compréhension de la doctrine et des principes de l’Évangile. (Éther 3:19-20)

  2. ____ J’étudie les Écritures tous les jours. (Jean 5:39)

  3. ___ Je cherche avec ferveur à comprendre la vérité et à trouver la réponse à mes questions. (Doctrine et Alliances 6:7)

  4. ___ Je reçois la connaissance et je suis guidé par le Saint-Esprit. (1 Néphi 4:6)

  5. ___ J’aime et je chéris la doctrine et les principes de l’Évangile. (2 Néphi 4:15)

La patience

  1. ___ J’attends patiemment que les bénédictions et les promesses du Seigneur s’accomplissent. (2 Néphi 10:17)

  2. ___ Je suis capable d’attendre les choses sans m’énerver et sans être contrarié. (Romains 8:25)

  3. ___ Je suis patient devant les difficultés de la vie missionnaire. (Alma 17:11)

  4. ___ Je fais preuve de patience à l’égard des défauts et des faiblesses des autres. (Romains 15:1)

  5. ___ Je suis patient envers moi-même et je m’appuie sur le Seigneur dans mes efforts pour surmonter mes faiblesses. (Éther 12:27)

  6. ___ J’affronte l’adversité et les afflictions avec calme et espérance. (Alma 34:40-41)

L’humilité

  1. ___ Je suis doux et humble de cœur. (Matthieu 11:29)

  2. ___ Je m’appuie sur l’aide du Seigneur. (Alma 26:12)

  3. ___ Je suis sincèrement reconnaissant des bénédictions que j’ai reçues du Seigneur. (Alma 7:23).

  4. ___ Mes prières sont ferventes et sincères. (Énos 1:4)

  5. ___ J’apprécie les instructions de mes dirigeants et de mes instructeurs. (2 Néphi 9:28)

  6. ___ Je m’efforce de me soumettre à la volonté du Seigneur quelle qu’elle soit. (Mosiah 24:15)

La diligence

  1. ___ Je travaille efficacement, même lorsque je ne suis pas sous pression ni surveillé de près. (Doctrine et Alliances 58:26-27)

  2. ___ Je concentre mes efforts sur ce qui est le plus important. (Matthieu 23:23)

  3. ___ Je fais ma prière personnelle au moins deux fois par jour. (Alma 34:18-27)

  4. ___ Je concentre mes pensées sur mon appel de missionnaire. (Doctrine et Alliances 4:2, 5)

  5. ___ Je me fixe des buts et fais des plans de manière régulière. (Doctrine et Alliances 88:119)

  6. ___ Je travaille dur jusqu’à ce que la tâche soit menée à bien. (Doctrine et Alliances 10:4)

  7. ___ Je trouve de la joie et de la satisfaction dans mon travail. (Alma 36:24-25)

L’obéissance

  1. ___ Quand je prie, je demande à avoir la force de résister à la tentation et de faire ce qui est bien. (3 Néphi 18:15)

  2. ___ Je respecte les commandements requis pour être digne d’une recommandation à l’usage du temple. (Doctrine et Alliances 97:8)

  3. ___ J’obéis de bon cœur aux règles missionnaires et je suis les recommandations de mes dirigeants. (Hébreux 13:17)

  4. ___ Je m’efforce de vivre conformément aux lois et aux principes de l’Évangile. (Doctrine et Alliances 41:5)