2020
Je devais construire un bateau
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Je devais construire un bateau

L’expérience de Néphi m’a aidé à voir comment aborder les difficultés de ma propre vie.

Landscape Ocean of Money

Illustrations Axel Rangel

Quand j’ai dit à mes parents que je voulais faire une mission, ils n’étaient pas heureux. Mon frère aîné, Ivan, et moi étions les seuls membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours dans notre famille. Je me suis fait baptiser à dix-huit ans et un an plus tard, j’ai décidé de faire une mission à plein temps. Mes parents ont fini par accepter de me laisser partir mais mon père m’a prévenu qu’à mon retour, il ne garantissait pas qu’il continuerait à payer mes études.

Je savais cependant que si je servais, le Seigneur m’aiderait.

Tout au long de ma mission, j’ai eu la joie de voir des gens embrasser l’Évangile de Jésus-Christ et progresser vers le salut. Quand je suis rentré chez moi, j’ai repris mes études. Mais peu de temps après, mon père m’a dit, comme il l’avait annoncé : « Je ne peux plus payer. »

Je me suis dit : « Comment est-ce possible ? J’ai fait une mission, j’ai fait ce que le Seigneur voulait que je fasse. Pourquoi cela m’arrive-t-il ? »

Étudier et travailler

Je me suis alors souvenu de ce que j’avais lu dans le Livre de Mormon. Néphi, qui avait respecté tous les commandements, avait reçu l’ordre de construire un bateau, chose qu’il n’avait jamais faite auparavant (voir 1 Néphi 17:8, 49-51). J’ai eu le sentiment que je devais « construire » un bateau. C’était un problème majeur que je ne savais pas comment résoudre, donc j’ai prié pour recevoir l’inspiration.

Peu après, Ivan m’a parlé. Il m’a dit : « Juan Pablo, j’ai entendu dire que notre père ne va pas payer tes études. »

J’ai répondu : « C’est vrai. Je crois que tout est fini pour moi ! »

La réponse d’Ivan était simple mais elle m’a inspiré. Il a dit : « Sais-tu que tu peux étudier et travailler ? De cette façon, tu pourrais payer tes frais de scolarité. » C’était la première fois que je comprenais que je pouvais faire les deux ! Peu de temps après, j’ai trouvé un travail à mi-temps qui m’a permis de continuer mes études.

Je me suis encore souvenu de Néphi et du bateau : « Or, moi, Néphi, je ne […] construisis pas […] le bateau à la manière des hommes, mais je le construisis de la manière que le Seigneur m’avait montrée » (1 Néphi 18:2).

Si je m’étais écouté, j’aurais abandonné mes études. Mais le Seigneur m’a inspiré par l’intermédiaire des paroles de mon frère, et il continue de le faire. Parfois, quand nous rencontrons des problèmes, nous pensons que le Seigneur ne nous bénit pas. Mais maintenant, je vois clairement qu’il m’a béni en me donnant l’occasion de me développer et de grandir.

Ne renoncez pas !

Je me suis aussi marié pendant que j’étais étudiant. Peu avant d’obtenir mon diplôme, je me suis rendu compte que je n’aimais pas ce que j’étudiais. J’ai eu envie d’abandonner. Mais ma femme m’a dit : « Tu ne peux pas t’arrêter là. Tu ne sais pas ce que le Seigneur a préparé pour toi donc tu dois terminer. »

J’ai repensé à Néphi. Bien que maltraité par ses frères aînés, il n’a pas baissé les bras. Au lieu de cela, il s’est tourné vers Dieu et lui a rendu grâces. Il a dit : « Je ne murmurais pas contre le Seigneur à cause de mes afflictions. » Il a été libéré et a ajouté : « Il arriva que moi, Néphi, je guidai le bateau, de sorte que nous naviguâmes de nouveau vers la terre promise.

« Et il arriva que lorsque nous eûmes navigué pendant de nombreux jours, nous arrivâmes à la terre promise » (1 Néphi 18:16, 22-23).

Écoutant le conseil de ma femme, j’ai terminé mes études. Mais j’ai commencé à travailler dans un domaine professionnel différent.

Deux ans plus tard, j’ai ressenti fortement que je devais aller plus loin dans mes études et faire une maîtrise. Quand j’ai rempli mon dossier d’inscription, l’une des premières choses que l’on me demandait était si j’avais un diplôme universitaire. À ce moment précis, les paroles de ma femme me sont revenues comme un flash : « Tu ne sais pas ce que le Seigneur a préparé pour toi donc tu dois terminer. » Si je n’avais pas obtenu ma licence, il aurait été impossible pour moi de faire une maîtrise.

Graduate with Ocean of Money

Les prophètes nous guident

Chaque fois que je lis le Livre de Mormon, je me pose la question suivante : « Qu’est-ce que ce prophète qui a vécu il y a des milliers d’années veut que je sache et applique dans ma vie et dans celle de ma famille ? » Par exemple, Néphi m’a appris que nous devons être préparés lorsque le Seigneur nous appelle, lui faire confiance et le servir fidèlement.

Je sais sans l’ombre d’un doute que lorsque le Seigneur vous appelle, il prépare la voie, tout comme il l’a fait pour Néphi (voir 1 Néphi 3:7).