Le Liahona
Huit vérités enseignées par la Première Vision
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Huit vérités enseignées par la Première Vision

First Vision Eight Truths

Illustrations Christopher Wormell

Il y a deux cents ans, par un beau matin de printemps, Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, sont apparus au jeune Joseph Smith dans un bosquet paisible de la campagne du nord de l’État de New York. Cet événement miraculeux a mis un terme à des siècles d’incertitude et de spéculations concernant la nature de Dieu, a répondu au besoin de révélation continue et a apporté d’autres vérités éternelles tombées depuis longtemps dans l’oubli ou dissimulées par des ténèbres spirituelles.

James E. Faust (1920-2007), ancien deuxième conseiller dans la Première Présidence, qui a dit que la Première Vision était « probablement l’événement le plus singulier qui [se soit] passé sur la terre depuis la Résurrection », a souligné huit vérités rétablies sur terre grâce à cet événement remarquable1. Alors que nous célébrons le bicentenaire de la Première Vision, réfléchissez aux vérités suivantes et aux nombreux témoignages de prophètes modernes qui ont non seulement témoigné de la réalité de la Première Vision mais aussi des vérités qu’elle recèle.

1. Dieu notre Père est une personne et les hommes et les femmes ont été créés à son image.

« Au cours de ces minutes [de la Première Vision] – longues ou brèves – Joseph Smith en apprit davantage au sujet de la nature de Dieu que tous les théologiens érudits de tous les temps. » — Gordon B. Hinckley (1910-2008)2

« Dieu, notre Père, a des oreilles pour entendre nos prières. Il a des yeux pour voir nos actes. Il a une bouche pour parler avec nous. Il a un cœur pour ressentir la compassion et l’amour. Il est réel. Il vit. Nous sommes ses enfants, faits à son image. » — Thomas S. Monson (1927-2018)3

2. Jésus est une personne, séparée et distincte du Père.

« Dans sa première vision, Joseph Smith a vu deux personnages distincts, deux êtres, ce qui montrait clairement que les croyances alors prédominantes concernant Dieu et la Divinité n’étaient pas vraies.

Contrairement au credo selon lequel Dieu est un mystère incompréhensible et impossible à connaître, il est possible de connaître la vérité au sujet de sa nature et de notre relation avec lui et qu’elle est la clé de tout le reste de notre doctrine. » — Dallin H. Oaks, premier conseiller dans la Première Présidence4

First Vision Sun Rays

3. Le Père a déclaré que Jésus-Christ est son Fils.

« Nous, ses apôtres dûment ordonnés, nous témoignons que Jésus est le Christ vivant, le Fils immortel de Dieu. Il est le grand roi Emmanuel qui se tient aujourd’hui à la droite de son Père. Il est la lumière, la vie et l’espoir du monde. Ses voies mènent au bonheur dans cette vie et à la vie éternelle dans le monde à venir. » — « Le Christ vivant : Le témoignage des apôtres 5 »

4. Jésus était porteur de la révélation comme l’enseigne la Bible.

« Toute la révélation donnée depuis la Chute est venue par Jésus-Christ, qui est le Jéhovah de l’Ancien Testament. […] Le Père [Élohim] n’a jamais traité directement et personnellement avec l’homme depuis la Chute, et il n’est jamais apparu autrement que pour présenter le Fils et rendre témoignage de lui. » — Joseph Fielding Smith (1876-1972)6

5. La promesse de Jacques selon laquelle Dieu accorde la sagesse à celui qui la demande a été accomplie.

« Joseph Smith, le prophète, nous a montré un modèle à suivre pour trouver la réponse à nos questions. Poussé par la promesse de Jacques selon laquelle, si nous manquons de sagesse, nous pouvons la demander à Dieu, le jeune Joseph a présenté sa question directement à notre Père céleste. […]

« De la même manière, que va vous ouvrir votre quête personnelle ? De quelle sagesse manquez-vous ? Qu’avez-vous besoin de savoir ou de comprendre de manière urgente ? Suivez l’exemple de Joseph, le prophète. Trouvez un endroit tranquille où vous rendre régulièrement. Humiliez-vous devant Dieu. Épanchez votre cœur à votre Père céleste. Tournez-vous vers lui pour trouver des réponses et du réconfort. » — Russell M. Nelson7

King James Bible

6. Joseph a appris l’existence d’un être réel du monde invisible qui a tenté de le détruire.

« Satan, Lucifer ou le père du mensonge, appelez-le comme vous voulez, est réel, il est la personnification même du mal. Ses intentions sont toujours malveillantes et il est pris de convulsions à l’apparition de la lumière rédemptrice, à l’idée même de la vérité. Il est éternellement opposé à l’amour de Dieu, à l’expiation de Jésus-Christ et à l’œuvre de paix et de salut. Il les combat quand et où il le peut. » — Jeffrey R. Holland du Collège des douze apôtres8

7. Il y a eu une apostasie de l’Église établie par Jésus-Christ. Il a été dit à Joseph de ne se joindre à aucune église car elles enseignaient des doctrines d’hommes.

« L’Apostasie, ou la disparition de l’Église primitive organisée par le Seigneur, […] avait été prophétisée par les personnes qui avaient aidé à établir cette Église primitive. Paul a écrit aux chrétiens de Thessalonique qui attendaient avec impatience la seconde venue du Sauveur : ‘Il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant’ (2 Thessaloniciens 2:3). » — M. Russell Ballard, président suppléant du Collège des douze apôtres9

8. Joseph Smith est devenu témoin de Dieu et de son Fils, Jésus-Christ.

« Le témoignage de Joseph Smith sur Jésus est qu’il est vivant, car il le vit, ‘et ce, à la droite de Dieu ; et [il] entend[it] la voix rendre témoignage qu’il est le Fils unique du Père’ (D&A 76:23 ; voir aussi le verset 22). Je prie tous ceux qui entendent ou qui lisent ce message de rechercher par la prière et l’étude des Écritures le même témoignage de la nature divine, de l’expiation et de la résurrection de Jésus-Christ. » — D. Todd Christofferson10