Le Liahona
Allez Josie, continue !
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Allez Josie, continue !

L’auteur vit au Colorado (États-Unis).

« Courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte » (Hébreux 12:1).

Quand elle s’arrête de courir pour marcher, Josie se met à bâiller. C’est le grand jour de la course ! Cela fait des mois qu’elle attend ce moment. Mais au lieu de se sentir enthousiaste pendant l’échauffement, Josie se sent fatiguée.

Christine, sa sœur aînée, lui demande : « Comment ça va ? » Josie et elle s’assoient sur l’herbe pour s’étirer les jambes.

En se penchant pour se toucher les orteils, Josie dit : « Je suis vraiment fatiguée aujourd’hui. »

Elle a été malade et n’est pas allée à l’école pendant plusieurs jours. Donc, la veille, elle s’est couchée tard pour rattraper ses devoirs.

Elle ajoute : « J’espère que je ne vais pas faire défaut à l’équipe. »

Christine répond : « Fais juste de ton mieux. On dirait que ça va être à notre tour ! »

Elles partent rejoindre leurs coéquipières en trottinant. En s’alignant avec les autres coureuses, Josie ferme les yeux et prend une profonde inspiration. Elle sait que son équipe compte sur elle pour courir vite, ce qu’elle fait habituellement. Le temps des cinq premiers de l’équipe déterminera si l’équipe est qualifiée pour aller en finale. Elle a à peine le temps de se mettre en position que le coup du départ de la course retentit. Bang ! Les coureuses s’élancent de la grille de départ à toute vitesse.

Josie balance ses bras en cadence et allonge la foulée. Elle sait qu’elle doit se placer devant dès le début si elle veut terminer dans le groupe de tête. Au début, Josie arrive à s’accrocher au groupe de tête. Mais quand elle essaie de forcer l’allure, elle n’y arrive pas.

Elle respire plus difficilement. Elle n’arrive pas à commander à ses jambes d’aller plus vite. Les coureuses qui sont derrière elle commencent à la dépasser. D’habitude, c’est Josie qui dépasse tout le monde ! Elle se dit : « Peut-être devrais-je abandonner.. »

Josie baisse les yeux quand elle entend une autre coureuse la dépasser. À ce moment, la coureuse dit : « Allez Josie, continue ! » Josie lève les yeux. Puis, elle sourit. C’est une de ses coéquipières.

Une autre coéquipière qui la dépasse à son tour lui dit : « Tu peux y arriver ! » L’une après l’autre, toutes ses coéquipières la dépassent et l’encouragent à continuer.

Josie sent un regain de détermination. Elle ne terminera peut-être pas dans les cinq premières, mais elle peut quand même terminer la course. Elle se concentre sur sa foulée et ne s’arrête pas avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée.

Haletante, elle dit de manière hachée : « Je suis désolée si je… n’ai pas aidé… à nous qualifier pour la prochaine course. »

« Notre équipe est qualifiée ! », annonce l’entraîneuse de Josie en courant vers les filles. Toute l’équipe pousse des cris de joie et Christine serre Josie très fort dans ses bras.

Le soir venu, quand Josie s’agenouille pour prier, elle se souvient des encouragements de ses coéquipières. Leurs paroles lui ont donné la force de continuer au moment où elle voulait abandonner.

Josie regarde l’image de Jésus au-dessus de son lit. Elle se dit alors que Jésus fait la même chose pour nous. Elle sourit en imaginant le Sauveur en train de l’encourager. « Allez Josie, continue ! Je suis là pour t’aider. »

Josie remercie notre Père céleste pour son aide dans la course de la vie. Elle a le sentiment de pouvoir tout faire avec Jésus qui l’encourage. ●

Illustrations Guy Francis