2018
Vous, les jeunes et le thème des activités d’échange

Vous, les jeunes et le thème des activités d’échange

Comment le thème des activités d’échange peut-il nous unir ?

Paris Stock Trip - New Era

Chaque année, les présidences générales des Jeunes Gens et des Jeunes Filles invitent les jeunes à étudier, apprendre et mettre en pratique un thème scripturaire approuvé par la Première Présidence. Le fait d’apprendre et d’appliquer les enseignements du thème des activités d’échange peut fortifier la foi et le témoignage, et unir les collèges, les classes et les familles.

Thème pour 2018

Le thème de cette année enseigne aux jeunes comment trouver la paix qui émane de Jésus-Christ. Dans Doctrine et Alliances 19:23, le Seigneur lance cette invitation : « Apprends de moi et écoute mes paroles ; marche dans l’humilité de mon Esprit, et tu auras la paix en moi. » Dans un monde qui peut être plein d’incertitude et de peur, c’est une promesse forte.

Ce passage d’Écriture donne aux parents, aux dirigeants, aux guides spirituels et aux instructeurs l’occasion d’enseigner des façons d’agir qui peuvent fortifier les jeunes dans les moments difficiles.

Comment puis-je utiliser le thème ?

Les présidences générales des Jeunes Gens et des Jeunes Filles nous ont exhortés à mémoriser le passage d’Écriture, à en étudier le fondement doctrinal et à en appliquer les principes. Cela peut se faire individuellement mais, s’ils le font ensemble, cela peut aider à unir et fortifier les jeunes et leur famille.

Les occasions d’intégrer le thème dans la vie de nos jeunes sont nombreuses. On peut l’utiliser pour la soirée familiale, les leçons à l’église et au séminaire, comme sujet de discours lors de la réunion de Sainte-Cène des jeunes, pour la période d’ouverture de l’activité d’échange et pour donner une orientation aux activités des jeunes, notamment les camps, les conférences de jeunesse, les activités mixtes, la Rentrée des Jeunes Filles et les réunions spirituelles.

Quelques idées d’activités

Voici quelques idées d’activités pour utiliser le thème des activités d’échange tout au long de l’année. Vous trouverez d’autres idées sur le site youth.lds.org.

« Apprends de moi »

Paris Stock Trip - New Era

Pour trouver la paix en Jésus-Christ, il est important d’apprendre de lui. Le fait de savoir comment il est, d’apprendre comment il a vécu et de comprendre ce qu’il fait pour nous est source de paix et d’assurance.

Quelqu’un a demandé à Spencer W. Kimball (1895-1985), quand il avait quatorze ans, s’il avait lu la Bible d’un bout à l’autre. « J’avais déjà lu beaucoup de livres, les bandes dessinées publiées dans les journaux, et des livres légers, mais mon cœur accusateur m’a dit : ‘Spencer Kimball, toi, tu n’as jamais lu ce livre sacré. Pourquoi ?1 » À partir de ce moment-là, le président Kimball s’est fait un point d’honneur à se « fai[re] un festin des paroles du Christ » (2 Néphi 32:3).

  • Vous pourriez demander aux jeunes d’avoir un carnet d’étude dans lequel ils noteront ce qu’ils apprennent sur Jésus-Christ et son Évangile.

  • Vous pourriez exhorter les jeunes à s’engager à relever le défi lancé par Russell M. Nelson de « consacrer, chaque semaine, une partie de leur temps à l’étude de tout ce que Jésus a dit et fait, tel que cela est rapporté dans les [Écritures]2 ». En cours ou pendant la soirée familiale, vous pourriez leur demander de donner un compte rendu de ce qu’ils apprennent ou de la façon dont ils l’appliquent dans leur vie.

Documentation

  • Jacques 1:22 ; Moïse 1.

  • « Le Christ vivant : le témoignage des apôtres », Le Liahona, avril 2000, p. 2.

  • Russell M. Nelson, « Attirer le pouvoir de Jésus-Christ dans notre vie », Le Liahona, mai 2017, p. 39-42.

  • David A. Bednar, « Une personnalité chrétienne », Le Liahona, octobre 2017, p. 50-53.

« Écoute mes paroles »

Paris Stock Trip - New Era

Écouter les paroles du Sauveur, ce n’est pas seulement entendre mais c’est prêter attention (ou obéir). Quand nous savons que nous vivons en harmonie avec ses enseignements, nous pouvons recevoir une grande paix et une grande assurance.

Quand il avait huit ans, Thomas S. Monson a décidé de faire un feu de camp avec son camarade Dany. Il y avait juste un problème : le champ dans lequel ils voulaient le faire était sec, recouvert de ronces et de mauvaises herbes. C’est alors que le jeune Thomas Monson a eu une idée. Il a raconté : « J’ai dit à Danny : ‘Il suffit de faire brûler ces herbes sauvages. On va juste brûlerun cercle dans l’herbe !’ Il a accepté sans hésiter et j’ai couru chez nous chercher quelques allumettes. […]

« […] Je me rappelle avoir pensé que le feu ne brûlerait que la surface que nous voulions et qu’ensuite il s’éteindrait comme par magie.

« J’ai frotté une allumette sur une pierre et j’ai mis le feu à l’herbe desséchée de juin. » Se rendant vite compte que le feu ne s’éteindrait pas tout seul, les garçons sont partis en courant chercher de l’aide et l’incendie a été éteint après plusieurs heures de travail.

Le président Monson a dit : « Danny et moi avons appris plusieurs leçons difficiles mais importantes ce jour-là, dont la moindre n’était pas l’importance de l’obéissance3. »

  • Demandez aux jeunes d’étudier la section sur l’obéissance au chapitre 6 de Prêchez mon Évangile, et de faire l’activité concernant les vertus en fin de chapitre.

  • Parlez de ce qui peut nous empêcher d’écouter les paroles du Seigneur. Par exemple, vous pourriez demander aux jeunes de remplacer dix minutes de temps passé sur des écrans par dix minutes de lecture des Écritures.

  • Prenez régulièrement le temps de demander aux jeunes ce qu’ils feront pour donner suite à ce qu’ils ont appris.

Documentation

  • Exode 20 ; Matthieu 5:1-12

  • « Obéissance », Prêchez mon Évangile : guide du service missionnaire, 2004, p. 133.

  • Hadley Griggs, « Dix minutes par jour », Le Liahona, sept. 2017, p. 58-61.

  • Robert D. Hales, « Si vous m’aimez, gardez mes commandements », Le Liahona, mai 2014, p. 35-38.

« Marche dans l’humilité de mon Esprit »

Paris Stock Trip - New Era

Ce que nous devons faire, c’est apprendre et écouter. Nous apprenons comment le faire en marchant dans l’humilité de son Esprit.

Être humble signifie « supporter tout préjudice avec patience et sans éprouver de ressentiment4 », ce qui nécessite force et humilité. En 1838, Thomas B. Marsh, le premier président du Collège des Douze, a quitté l’Église en partie à cause de ses ressentiments parce que les dirigeants de l’Église n’avaient pas soutenu sa femme dans un différend portant sur une question de lait. Dans les dernières années de sa vie, il a regretté les bénédictions perdues et est revenu à l’Église en disant : « Je me suis souvent demandé comment j’avais commencé à apostasier et j’en suis arrivé à la conclusion que j’ai dû perdre l’Esprit du Seigneur. […] « […] J’étais dirigé par la colère. Et, comme le disent les Écritures, l’Esprit du Seigneur m’ayant quitté, j’étais aveuglé5. »

  • La vie du Sauveur n’a pas été facile. Trouvez dans les Écritures des exemples de l’humilité du Seigneur face aux difficultés. Discutez de la façon dont nous pouvons appliquer l’exemple du Sauveur à des situations que nous pouvons rencontrer aujourd’hui.

  • Une façon de devenir humble consiste à servir notre prochain. Réfléchissez à différents actes de service que les jeunes peuvent faire individuellement ou en groupe.

Documentation

  • Tite 3:2-5 ; Moroni 8:26 ; Doctrine et Alliances 112:13

  • Ulisses Soares, « Être doux et humble de cœur », Le Liahona, novembre 2013, p. 9.

  • Neal A. Maxwell, « Meekness – A Dimension of True Discipleship », Ensign, mars 1983, p. 70-74.

« Tu auras la paix en moi »

2017 April General Conference

La paix peut avoir différentes significations pour différentes personnes : l’espoir d’une guérison possible, la certitude qu’il y a un moyen de sortir d’une mauvaise passe ou l’assurance d’être sur le bon chemin.

  • Trouvez des histoires de personnes qui ont trouvé la paix en Christ sur Mormon.org/easter et aux pages 60 et 63 de ce numéro. Comment avez-vous trouvé la paix ?

  • Vous pourriez regarder la vidéo de Pâques 2017, « Le Prince de la paix », sur Mormon.org/easter. Vous pourriez inviter les jeunes à faire connaître cette vidéo en ligne accompagnée d’un témoignage racontant comment ils ont trouvé la paix en Christ.

Documentation

  • Jean 14:27 ; Philippiens 4:7

  • W. Christopher Waddell , « Le chemin de la paix », Le Liahona, mai 2016, p. 90-93.

  • Quentin L. Cook, « La paix personnelle, récompense de la justice », Le Liahona, mai 2013, p. 32-36.