Football, dimanches et « plats » spirituels
    Notes de bas de page

    Football, dimanches et « plats » spirituels

    Pour Will, le choix de ne pas jouer au football le dimanche pouvait signifier choisir de ne pas jouer dans l’une des meilleures équipes.

    Will

    Lorsque j’étais enfant, mes copains et moi jouions à un jeu qui s’appelait « Saute ou plonge ». En gros, tout ce qu’il faut, c’est une piscine profonde ou un lac, et un plongeoir. Pour jouer, il faut se lancer du plongeoir. Au moment où on le fait, quelqu’un crie « saute », ce qui signifie qu’il faut entrer dans l’eau les pieds en premier, ou « plonge », ce qui signifie qu’il faut entrer dans l’eau les mains en premier, en plongeant.

    Si l’on essaie de réagir dans les airs, on ressemble en général à un moulin à vent ou on fait un « plat » très douloureux.

    Il n’est pas nécessaire que la vie soit une partie de « Saute ou plonge ». Tu peux prendre de nombreuses décisions bien plus tôt et éviter beaucoup de « plats » spirituels. Le prophète de l’Ancien Testament, Josué, n’a pas dit : « Choisissez avant qu’il ne soit trop tard. » Il a dit : « Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir » (Josué 24:15 ; italiques ajoutés).

    Will W., quatorze ans, de San Francisco (Californie, États-Unis), ne fait probablement pas beaucoup de « plats » spirituels parce qu’il croit qu’il faut faire ses choix avant la dernière minute.

    Il dit : « Si tu prends la décision de faire ou de ne pas faire quelque chose avant que le cas ne se présente, cela simplifie beaucoup les choses. Par exemple, tu vas à une fête où quelqu’un t’offre à boire. Si tu dois choisir à ce moment-là de prendre le verre ou pas, tu peux être tenté de le prendre. Mais si tu as décidé longtemps auparavant de dire non si quelqu’un t’offre à boire, tu te sentiras beaucoup plus sûr de toi. Tu n’auras même pas le temps d’être tenté. Tu diras non parce que tu l’as déjà décidé il y a longtemps. »

    Le thème des activités d’échange de 2018 dit : « Apprends de moi et écoute mes paroles ; marche dans l’humilité de mon Esprit, et tu auras la paix en moi » (D&A 19:23). Pour Will, être en paix signifie être confiant en choisissant le bien, et ne pas se soucier des réflexions des autres. Cette paix lui vient de la décision qu’il a prise d’avance d’écouter les paroles de Jésus-Christ et d’y obéir.

    Il dit : « Parfois, les jeunes m’embêtent à cause de ce que je fais ou ne fais pas, mais cela ne m’ennuie pas vraiment parce que j’ai décidé il y a longtemps que c’est ainsi que je mènerais ma vie. »

    Une décision que Will et sa famille ont prise il y a longtemps est de sanctifier le jour du sabbat. Cela est devenu un peu délicat lorsque Will a été accepté dans la meilleure équipe de football. Mais, comme Néphi, sa famille croit que « le Seigneur ne donne pas de commandement aux enfants des hommes sans leur préparer la voie pour qu’ils puissent accomplir ce qu’il leur commande » (1 Néphi 3:7).

    Pour Will, le football est presque tout ce qui compte. Comme dit sa mère, « il mange, il boit, il dort, et il adore, adore le football. C’est sa passion et il est très bon. »

    Will playing football

    Alors, lorsqu’il a été accepté dans l’une des équipes les mieux classées de la région, il était très heureux. Le seul problème était que beaucoup de matches se disputaient le dimanche. La plupart des équipes n’accepteraient pas un joueur qui manquerait tous les matches du dimanche. Le choix de ne pas jouer ce jour-là pouvait signifier perdre sa place dans l’équipe.

    Mais Will avait pris cette décision il y a longtemps. Il allait sanctifier le jour du sabbat.

    Will et sa famille ont prié ensemble. Ils ont dit à notre Père céleste leur désir de respecter ses commandements et lui ont demandé son aide. Ensuite, Will et sa mère ont exposé leurs croyances aux entraîneurs de l’équipe. À leur grande surprise, ils voulaient quand même prendre Will dans l’équipe même s’il ne jouait pas le dimanche !

    Will dit : « Je sais que, lorsque j’honore le sabbat, je suis béni. Je ne vais peut-être pas jouer autant de matches que les autres, mais j’ai vu des bénédictions, comme des matches du dimanche reportés à un autre jour de la semaine. Je pense aussi que je joue mieux parce que j’ai un jour de repos. »

    La situation s’arrange. Will a vite découvert que l’un de ses coéquipiers était aussi membre de l’Église. Après avoir joué ensemble pendant quelques mois, l’autre garçon a suivi l’exemple de Will et a cessé aussi de jouer le dimanche.

    Si tu as le sentiment de ne pas recevoir les bénédictions de l’obéissance, cela peut être parce que tu ne peux pas voir tout ce que notre Père céleste a en réserve pour toi. La décision d’écouter les paroles du Christ et de servir le Seigneur est toujours la bonne, alors prends-la maintenant !

    Will and family

    Le président Monson a dit : « Je vous supplie de prendre la décision, dès maintenant, de ne pas dévier du chemin qui nous mènera à notre but : la vie éternelle avec notre Père céleste. » (« Les trois principes du choix », Le Liahona, novembre 2010, p. 68).

    Ne fais pas de ta vie une partie de « Saute ou plonge ». Ne prends pas le risque de faire un « plat », spirituel ou autre. Décide dès maintenant de suivre Jésus-Christ et savoure la paix qu’il apporte dans ta vie.