Prière sur le toit
    Notes de bas de page

    Les saints des derniers jours nous parlent

    Prière sur le toit

    man on the roof

    Illustration Carolyn Vibbert

    Un jour pluvieux d’automne, je suis monté dans mon grenier et j’ai remarqué une fuite. De l’eau gouttait de bouts de clous de toiture entre deux chevrons. Plusieurs années auparavant, j’avais fait de nombreuses réparations dans ma maison, à une époque où je n’avais pas peur de me lancer dans de nouveaux projets. Mais, à présent, j’avais des difficultés personnelles et je manquais de confiance. J’avais l’impression de ne pas avoir la force émotionnelle de réparer la fuite, tout en sachant qu’il fallait malgré tout faire quelque chose avant l’arrivée de l’hiver.

    Une semaine ou deux plus tard, j’étais sur mon toit avec un couteau à lame rétractable, un couteau à mastiquer et un pistolet à mastic muni d’une cartouche de bitume pour toitures. Je me disais que je n’avais qu’à trouver la source de la fuite et la boucher avec le bitume gluant. Mais je ne savais pas du tout où elle se trouvait. J’étais découragé. Je me suis arrêté et j’ai fait une prière pour demander au Seigneur de m’aider à trouver la fuite afin que je puisse la réparer. Je m’attendais à ce qu’il me montre directement l’endroit. Au lieu de cela, un mot m’est venu à l’esprit : cherche.

    Ce n’était pas la réponse que je voulais, mais j’ai commencé à chercher. Mon regard s’est arrêté sur une bouche d’aération. J’ai arraché deux petits bardeaux d’asphalte près de la bouche et j’ai vu ce qui semblait être la source de la fuite. J’ai découpé le vieil asphalte sec et j’ai appliqué généreusement une couche de goudron neuf. J’ai remplacé les bardeaux et, en moins d’une heure, j’avais terminé le travail. J’avais retrouvé un bon moral et j’étais satisfait de moi grâce à ce que j’avais fait pour résoudre le problème. Lorsqu’il a plu de nouveau, j’ai cherché s’il y avait des fuites dans le grenier et tout était sec !

    J’ai pensé à Oliver Cowdery dont le « seul souci [avait été de] demander » (D&A 9:7). Comme lui, je m’étais attendu à ce que le Seigneur me donne simplement une réponse rapide sans autre effort de ma part. Puis je me suis souvenu à quel point mon moral s’était amélioré quand j’avais fait l’effort « d’étudier » (D&A 9:8), ou de chercher. J’ai appris que le Seigneur ne fera pas tout pour nous. Il nous aidera et nous guidera mais nous sommes aussi censés faire notre possible seuls parce que cela produit notre progression personnelle.