2018
Une réponse pour Lucia

Une réponse pour Lucia

L’auteur vit en Californie (États-Unis).

Lucia est troublée par ce que son institutrice a dit. Qui pourrait l’aider ?

« Quand je lis l’Écriture sainte, je sens naître en mon cœur, la chaleur de l’Esprit qui doucement me dit : L’Évangile est vrai » (Chants pour les enfants, p. 66)

Liahona Magazines, 2018/01 Jan

Lucia essuie une larme. Elle ne veut pas que les autres enfants la voient. Elle quitte la cour de l’école et se dépêche de rentrer chez elle.

Lucia habite une jolie petite île. Elle est la seule membre de l’Église à l’école. Tous les autres élèves vont à la même église. Ils taquinent Lucia et ne veulent pas jouer avec elle parce qu’elle est différente.

Ce n’est pas le seul problème. Parfois les instituteurs ignorent Lucia lorsqu’elle lève la main.

Lucia se dit : « Mais aujourd’hui, c’était la pire journée ! » Elle donne un coup de pied à un caillou sur la route. Pendant les cours, l’institutrice a lu des versets de la Bible que Lucia n’a pas compris. Ils semblent dire que notre Père céleste, Jésus et le Saint-Esprit sont la même personne. Ensuite, elle a dit que certaines Églises ne croient pas ce que la Bible enseigne. Elle a regardé Lucia droit dans les yeux. Tous les élèves ont ri.

Lucia est troublée. Est-ce que notre Père céleste, Jésus, et le Saint-Esprit ne sont pas des êtres séparés ? Que se passe-t-il ?

Tout à coup elle a une pensée heureuse. Elle pourrait poser la question aux sœurs missionnaires ! Elles viennent tous les jours au village de Lucia. Elle se dit : « Elles sauront m’aider ! »

Lorsque Lucia arrive chez elle, elle voit sœur Brown et sœur Ruiz. Elles aident à pomper de l’eau jusqu’au réservoir sur le toit.

Lucia pose immédiatement sa question. « Pourquoi est-ce que la Bible dit que notre Père céleste et Jésus sont la même personne ? »

Sœur Brown sourit. « C’est une bonne question. Après déjeuner, nous allons chercher quelques Écritures pour y répondre. »

Lucia touche à peine au délicieux ragoût ropa vieja que sa maman a préparé. Tout ce qu’elle veut, c’est la réponse !

Enfin le déjeuner est terminé. Lucia et les missionnaires ouvrent leurs Écritures. Elles lisent le récit de la vision qu’a eue Joseph Smith. Ensuite, elles lisent celui du baptême de Jésus. Ces deux Écritures montrent que notre Père céleste, Jésus et le Saint-Esprit sont des êtres séparés.

Lucia demande : « Alors pourquoi ces autres Écritures disent-elles qu’ils sont la même personne ? »

Sœur Brown commence à tourner les pages. « Lisons Jean 17. C’est là que Jésus prie notre Père céleste au sujet de ses apôtres. »

Elles lisent toutes à tour de rôle. Dans les Écritures, Jésus prie pour que ses apôtres « soient un » comme lui et notre Père céleste sont un. Lucia compte ; il le dit trois fois.

Sœur Ruiz dit : « Les apôtres ne peuvent pas tous devenir une seule et même personne. Mais ils peuvent devenir un dans la manière dont ils croient et agissent. C’est de cette façon que notre Père céleste, Jésus et le Saint-Esprit sont un. »

Lucia commence à éprouver un sentiment de chaleur. Elle sait que c’est le Saint-Esprit. Il lui dit que les paroles de sœur Ruiz sont vraies.

Notre Père céleste et Jésus ne sont pas la même personne. Mais ils sont les mêmes dans ce qu’ils disent et font. Et Lucia sait que tous les deux l’aiment.