Conférence générale
Un témoignage vivant du Christ vivant
Téléchargements
Cette page (mp3)
Notes de bas de page
Thème

Un témoignage vivant du Christ vivant

Le message central du Livre de Mormon est de rétablir la connaissance véritable du rôle essentiel de Jésus-Christ dans le salut et l’exaltation de l’humanité.

Par une belle journée ensoleillée du printemps 2017, les journées de visites guidées du temple de Paris battaient leur plein, quand une hôtesse d’accueil a vu un homme s’approcher d’elle, avec un air profondément désolé. Il a dit qu’il habitait à côté du temple et a reconnu qu’il avait été un opposant virulent à sa construction. Il a raconté qu’un jour, alors qu’il regardait par la fenêtre de son appartement, il avait vu une immense grue descendre une statue de Jésus du ciel et la déposer délicatement sur le terrain du temple. L’homme a déclaré que cette expérience avait complètement changé ses sentiments concernant notre Église. Il savait maintenant que nous étions des disciples de Jésus-Christ et implorait notre pardon pour le mal qu’il avait pu faire dans le passé.

Christus

La statue du Christus, qui orne les jardins du temple de Paris comme d’autres propriétés de l’Église, témoigne de l’amour que nous avons pour le Sauveur. L’original en marbre de la statue est l’œuvre du sculpteur danois Bertel Thorvaldsen, qui l’a conçue en 1820, soit l’année même de la Première Vision. La statue contraste avec la plupart des représentations artistiques de l’époque, qui, le plus souvent, montrent les souffrances de Jésus sur la croix. L’œuvre de Thorvaldsen représente le Christ vivant, victorieux de la mort, qui ouvre des bras remplis d’amour pour nous inviter tous à venir à lui. Seules la marque des clous dans ses mains et dans ses pieds, et la blessure dans son côté attestent de l’agonie indescriptible qu’il a endurée pour sauver l’humanité tout entière.

Christus Statue

Peut-être qu’une des raisons pour lesquelles, en tant que membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, nous aimons cette statue est qu’elle nous rappelle la description faite par le Livre de Mormon de l’apparition du Sauveur sur le continent américain :

Jesus Christ Visits the Americas

« Et voici ils virent un Homme descendre du ciel : et il était vêtu d’une robe blanche, et il descendit et se tint au milieu d’eux. […]

« Et il arriva qu’il étendit la main et parla au peuple, disant :

« Voici, je suis Jésus-Christ, […]

« […] J’ai bu à cette coupe amère que le Père m’a donnée, et j’ai glorifié le Père en prenant sur moi les péchés du monde1. »

Puis, il a invité chaque homme, femme et enfant à venir jusqu’à lui pour mettre la main dans son côté, et toucher la marque des clous dans ses mains et dans ses pieds, afin de recevoir un témoignage personnel qu’il était bien le Messie attendu depuis longtemps2.

Cette scène sublime est l’apogée du Livre de Mormon. Toute la « bonne nouvelle » de l’Évangile est contenue dans cette image du Sauveur, qui étend tendrement les « bras de la miséricorde3 » pour inviter chaque personne à venir à lui et recevoir les bénédictions de son expiation.

Le message central du Livre de Mormon est de rétablir la connaissance véritable du rôle essentiel de Jésus-Christ dans le salut et l’exaltation de l’humanité. Ce thème parcourt le livre depuis la page d’introduction jusqu’aux derniers mots du dernier chapitre. Pendant des siècles d’apostasie et de confusion spirituelle, la signification profonde de ce que le Christ a fait à Gethsémané et à Golgotha avait été perdue ou corrompue. J’imagine à peine l’excitation de Joseph Smith, quand, en traduisant le premier livre de Néphi, il a découvert cette merveilleuse promesse : « Ces dernières annales [le Livre de Mormon] […] confirmeront la vérité des premières [la Bible], […] et feront connaître les choses claires et précieuses qui en ont été ôtées ; et feront connaître à toutes les tribus, langues, et peuples que l’Agneau de Dieu est le Fils du Père éternel et le Sauveur du monde, et que tous les hommes doivent venir à lui sinon ils ne peuvent être sauvés4. »

Le Livre de Mormon résonne des vérités claires et précieuses concernant l’expiation du Sauveur. Pendant que j’énonce plusieurs de ces vérités, je vous invite à réfléchir à la façon dont elles ont changé ou pourraient changer votre vie.

  1. L’expiation de Jésus-Christ est un don inconditionnel offert à tous ceux qui ont vécu, vivent actuellement, et vivront sur la terre5.

  2. En plus de porter le fardeau de nos péchés, le Christ a aussi pris sur lui nos chagrins, nos infirmités, nos souffrances, nos maladies, et toutes les afflictions inhérentes à la condition mortelle de l’homme. Il n’y a aucune angoisse, aucune peine, ou tristesse qui échappe à sa souffrance6.

  3. Le sacrifice expiatoire du Sauveur nous permet de surmonter les conséquences négatives de la chute d’Adam, parmi lesquelles la mort physique. Grâce au Christ, tous les enfants de Dieu, qui sont nés sur cette terre, quelle que soit leur fidélité, pourront voir leur esprit et leur corps réunis par le pouvoir de la résurrection7, et revenir à lui pour être jugés « selon leurs œuvres8 ».

  4. En revanche, recevoir la plénitude des bénédictions de l’expiation du Sauveur dépend de notre diligence9 à vivre la « doctrine du Christ10 ». Dans son rêve, Léhi a vu le « sentier étroit et resserré11 » qui mène à l’arbre de vie. Son fruit, qui représente l’amour de Dieu exprimé à travers les bénédictions exquises de l’expiation du Christ, est « le plus précieux et le plus désirable […] et le plus grand de tous les dons de Dieu12 ». Pour pouvoir y accéder, nous devons exercer notre foi en Jésus-Christ, nous repentir, « prêter l’oreille à la parole de Dieu13 », recevoir les ordonnances essentielles, et garder nos alliances jusqu’à la fin de notre vie14.

  5. À travers son expiation, non seulement Jésus-Christ nous lave de nos péchés, mais aussi il dote ses disciples d’un pouvoir habilitant par lequel ils peuvent se « [se dépouiller] de l’homme naturel15 », devenir meilleurs « ligne sur ligne16 », et grandir en sainteté17, pour, un jour, devenir des êtres parfaits à l’image du Christ18, préparés pour vivre à nouveau avec Dieu19, et hériter de toutes les bénédictions du « royaume des cieux20 ».

Une autre vérité réconfortante, présente dans le Livre de Mormon, est le fait que, bien que sa portée soit infinie et universelle, l’expiation du Seigneur est un don remarquablement personnel et intime, qui s’adapte à chacun de nous, individuellement21. Tout comme Jésus a invité chacun de ses disciples néphites à toucher ses blessures, il est mort pour chacun de nous, personnellement, comme si vous ou moi étions la seule personne au monde. Il nous invite aussi personnellement à venir à lui et attirer sur nous les merveilleuses bénédictions de son expiation22.

La nature personnelle de l’expiation du Christ devient encore plus réelle quand nous considérons les exemples des hommes et femmes remarquables du Livre de Mormon Parmi eux se trouvent Énos, Alma, Zeezrom, le roi Lamoni et sa femme, et le peuple du roi Benjamin. L’histoire de leur conversion et leurs témoignages vibrants sont des preuves vivantes de la façon dont notre cœur peut être changé et notre vie transformée par la bonté infinie et la miséricorde du Seigneur23.

Le prophète Alma pose à son peuple cette question poignante. Il lui a dit : « […] si vous avez connu un changement de cœur, et si vous avez ressenti le désir de chanter le cantique de l’amour rédempteur, je vous le demande : pouvez-vous le ressentir maintenant24 ? » Cette question est vitale pour notre époque, car, en tant que disciples du Seigneur, son pouvoir rédempteur devrait nous accompagner, nous motiver, et nous changer chaque jour de notre vie.

La question d’Alma pourrait aussi être reformulée en ces termes : quand avez-vous ressenti la douce influence de l’expiation du Sauveur dans votre vie pour la dernière fois ? Cela se produit quand vous ressentez une joie « exquise et douce25 », qui vous enveloppe et témoigne à votre âme que vos péchés sont pardonnés ; ou quand des épreuves douloureuses deviennent soudain plus légères à porter ; ou quand votre cœur s’adoucit et que vous êtes capable de pardonner à quelqu’un qui vous a blessé. Ou ce peut être chaque fois que vous remarquez que votre capacité à aimer et servir les autres s’accroît, ou que le processus de sanctification fait de vous une personne différente, à l’image du Sauveur26.

Je témoigne que toutes ces expériences sont réelles et attestent que la foi en Jésus-Christ et en son expiation peut changer notre vie. Le Livre de Mormon clarifie et élargit notre connaissance de ce don divin. En étudiant ce livre, vous entendrez la voix du Christ vivant qui vous invite à venir à lui. Je vous promets que, si vous acceptez son invitation et suivez son exemple, son influence rédemptrice remplira votre vie. Par le pouvoir du Saint-Esprit, le Sauveur vous transformera jour après jour « jusqu’au jour parfait27 » où, selon sa parole, vous « verrez [sa] face et saurez qu’[il est]28 ». Au nom de Jésus-Christ. Amen.