Conférence générale
Les meilleurs foyers
Téléchargements
Cette page (mp3)
Notes de bas de page
Thème

Les meilleurs foyers

Le Sauveur est l’ingénieur, le constructeur et le décorateur d’intérieur parfait. Son projet est la perfection et la joie éternelle de notre âme.

Récemment, un panneau d’affichage à Salt Lake City a retenu mon attention. Il faisait la publicité d’une entreprise de mobilier et de décoration intérieure. Il indiquait simplement : « Au service des meilleurs foyers de Salt Lake City ».

Le message était accrocheur. Que sont les « meilleurs foyers » ? J’y ai réfléchi en pensant particulièrement aux enfants que ma femme, Kathy, et moi avons élevés et à ceux qu’ils élèvent à leur tour aujourd’hui. Comme les parents du monde entier, nous nous sommes souciés d’eux et avons prié pour eux. Nous le faisons encore. Nous voulons sincèrement ce qu’il y a de mieux pour eux. Comment peuvent-ils, eux et leurs enfants, vivre dans les meilleurs foyers ? J’ai pensé au foyer des membres de l’Église que Kathy et moi avons eu le privilège de visiter. Nous avons été invités dans des foyers en Corée, au Kenya, aux Philippines, au Pérou, au Laos et en Lettonie. Je vais faire quatre observations sur les meilleurs foyers.

D’abord, du point de vue du Seigneur, les meilleurs foyers reposent entièrement sur les qualités de chacune des personnes qui y demeurent. Le mobilier, le revenu ou le statut social des personnes qui le possèdent n’influent pas de manière importante ou durable sur la qualité du foyer. La plus belle caractéristique d’un foyer est l’image du Christ qui se reflète dans les personnes qui y résident. Le plus important est la décoration intérieure de l’âme des habitants, pas le bâtiment lui-même.

Ces qualités du Christ s’acquièrent « dans la suite des temps1 » par des progrès intentionnels sur le chemin des alliances. Les vertus chrétiennes ornent la vie des personnes qui s’efforcent d’être bonnes. Elles emplissent le foyer de la lumière de l’Évangile, que le sol soit en terre battue ou en marbre. Même si vous êtes la seule personne du foyer à suivre l’injonction de rechercher tout ceci2, vous pouvez contribuer à l’ameublement spirituel de votre foyer.

Nous suivons le conseil du Seigneur de nous organiser, préparer tout ce qui est nécessaire et établir une maison de prière en organisant, préparant et établissant notre vie spirituelle, pas nos biens immobiliers. Si nous suivons patiemment le chemin des alliances du Sauveur, notre foyer deviendra une « maison de gloire, une maison d’ordre [et] une maison de Dieu3 ».

Deuxièmement, les habitants des meilleurs foyers prennent le temps d’étudier chaque jour les Écritures et les paroles des prophètes vivants. Le président Nelson nous a invités à « transformer » notre foyer par l’étude de l’Évangile4. Son invitation tient compte du fait que les meilleurs foyers abritent le travail délicat et vital de la progression personnelle et de la transformation de nos faiblesses. Le repentir quotidien est un outil de changement qui nous permet de devenir un peu plus gentils, aimants et compréhensifs. L’étude des Écritures nous rapproche du Sauveur, dont l’amour généreux et la grâce nous soutiennent dans notre développement.

La Bible et le Livre de Mormon racontent l’histoire de familles. Il n’est donc pas surprenant que ces ouvrages divins soient des manuels d’une valeur incomparable pour l’édification des meilleurs foyers. Ils rapportent les inquiétudes de parents, les dangers de la tentation, le triomphe de la justice, les épreuves de la famine et de l’abondance, les horreurs de la guerre et les récompenses de la paix. Dans les Écritures, nous voyons continuellement des familles réussir grâce à leur droiture et échouer en prenant d’autres chemins.

Troisièmement, les meilleurs foyers suivent le plan élaboré par le Seigneur pour son meilleur foyer, le temple. La construction d’un temple commence par des étapes simples : le débroussaillage et le nivellement du terrain. Ces premiers efforts pour préparer le sol peuvent être comparés au respect des commandements fondamentaux. Les commandements sont les fondations sur lesquelles s’édifie une vie de disciple. Une vie droite de disciple rend ferme, constant et inébranlable5 comme la structure en acier d’un temple. Cette structure stable permet au Seigneur d’envoyer son Esprit pour changer notre cœur6. Connaître un grand changement de cœur c’est comme ajouter de beaux éléments à l’intérieur du temple.

Lorsque nous avançons avec foi, le Seigneur nous transforme petit à petit. Nous recevons son image sur notre visage et commençons à refléter l’amour et la beauté de sa personnalité7. En devenant comme lui, nous nous sentirons chez nous dans sa maison, et il se sentira chez lui dans la nôtre.

Nous pouvons maintenir un lien fort entre notre maison et la sienne en nous qualifiant pour recevoir une recommandation à l’usage du temple et en l’utilisant le plus souvent possible. Si nous le faisons, la sainteté de la maison du Seigneur reposera aussi sur la nôtre.

Le magnifique temple de Salt Lake City se dresse près d’ici. Il a été construit entre 1853 et 1893 par les pionniers avec des outils rudimentaires, des matériaux locaux et un travail acharné. En faisant don de leurs meilleures compétences en ingénierie, en architecture et en décoration intérieure, les premiers membres de l’Église ont créé un chef-d’œuvre reconnu par des millions de personnes.

Près de cent trente ans se sont écoulés depuis la consécration du temple. Comme Gary E. Stevenson l’a fait remarquer hier, les principes d’ingénierie utilisés pour la conception du temple ont été remplacés par de nouvelles normes, plus sûres. Ne pas améliorer l’ingénierie du temple et ne pas remédier aux fragilités de la structure équivaudrait à trahir la confiance des pionniers, qui ont fait de leur mieux avant de laisser aux générations suivantes le devoir d’en prendre soin.

L’Église a entrepris un projet de restauration de quatre ans pour améliorer la structure du temple et renforcer sa résistance aux séismes8. Les fondations, les sols et les murs seront renforcés. Les meilleures connaissances disponibles aujourd’hui en matière d’ingénierie conformeront le temple aux normes actuelles. Les changements apportés à la structure ne seront pas visibles mais leurs effets seront réels et importants. Malgré tous ces travaux, le bel aménagement intérieur sera préservé.

Nous devrions suivre l’exemple de la rénovation du temple de Salt Lake City et prendre le temps d’évaluer notre ingénierie spirituelle personnelle pour nous assurer qu’elle est aux normes. Une auto-évaluation ponctuelle, accompagnée de la question « que me manque-t-il encore9 ? » nous aidera à participer à l’édification du meilleur foyer.

Quatrièmement, les meilleurs foyers sont des refuges contre les tempêtes de la vie. Le Seigneur a promis que les personnes qui respecteront ses commandements prospéreront dans le pays10. La prospérité qu’offre Dieu est la force d’aller de l’avant malgré les problèmes de la vie.

En 2002, j’ai appris une grande leçon au sujet des problèmes. À Asunción, au Paraguay, j’ai rencontré les présidents de pieu de la ville. À cette époque, le pays faisait face à une crise financière terrible et beaucoup de membres de l’Église souffraient et n’arrivaient pas à joindre les deux bouts. Je n’étais pas retourné en Amérique du Sud depuis ma mission et je n’étais jamais allé au Paraguay. Je ne servais dans cette présidence d’interrégion que depuis quelques semaines. Craignant de ne pas être capable de guider ces présidents de pieu, je leur ai demandé de ne me dire que ce qui allait bien dans leur pieu. Le premier président de pieu m’a parlé des choses positives. Le suivant aussi puis il a mentionné quelques difficultés. Lorsque nous sommes arrivés au dernier président de pieu, il a uniquement exposé une série de problèmes épineux. En écoutant les présidents de pieu expliquer l’ampleur de la situation, j’étais de plus en plus inquiet, presque désespéré, ne sachant que dire.

Alors que le dernier président de pieu terminait son intervention, une pensée m’est venue à l’esprit : « Frère Clayton, pose-leur cette question : ‘Présidents, parmi les membres de votre pieu qui paient une dîme complète, font des offrandes de jeûne généreuses, remplissent leurs appels dans l’Église, visitent chaque mois les familles en tant qu’instructeurs au foyer ou instructrices visiteuses11, font la soirée familiale, étudient les Écritures, prient en famille quotidiennement, combien ont des difficultés auxquelles ils ne peuvent faire face sans l’intervention de l’Église pour résoudre leurs problèmes ?’ »

Conformément à cette impression, je leur ai posé la question.

Ils m’ont regardé dans un silence étonné et ont dit : « Pues, ninguno », c’est-à-dire « Eh bien, aucun ». Ils m’ont dit alors qu’aucun des membres qui faisaient toutes ces choses ne rencontrait de difficultés qu’il ne pouvait surmonter seul. Pourquoi ? Parce qu’ils vivaient dans les meilleurs foyers. Leur vie fidèle leur donnait la force, la vision et l’aide divine nécessaires pour endurer et survivre malgré le tumulte économique qui les entourait.

Cela ne signifie pas que les justes ne tomberont pas malades, n’auront pas d’accidents, de revers professionnels ni d’autres difficultés. La condition mortelle amène toujours des difficultés mais j’ai constaté maintes et maintes fois que les personnes qui s’efforcent d’obéir aux commandements sont bénies et réussissent à avancer dans la paix et l’espérance. Ces bénédictions sont accessibles à tout le monde12.

David a déclaré : « Si l’Éternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain13. » Où que vous viviez, quels que soient l’aspect de votre maison et votre situation familiale, vous pouvez édifier le meilleur foyer pour votre famille. L’Évangile rétabli de Jésus-Christ fournit les plans de ce foyer. Le Sauveur est l’ingénieur, le constructeur et le décorateur d’intérieur parfait. Son projet est la perfection et la joie éternelle de notre âme. Avec son aide aimante, votre âme peut totalement devenir ce qu’il veut qu’elle soit et vous pouvez être la meilleure version de vous-même, préparé à établir le meilleur foyer et à y vivre.

Avec gratitude, je témoigne que notre Dieu et Père à tous vit. Son Fils, le Seigneur Jésus-Christ, est le Sauveur et le Rédempteur de toute l’humanité. Ils nous aiment parfaitement. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est le royaume de Dieu sur la terre. Des prophètes et des apôtres vivants la guident aujourd’hui. Le Livre de Mormon est vrai. L’Évangile rétabli de Jésus-Christ fournit les plans parfaits pour fonder les meilleurs foyers. Au nom de Jésus-Christ. Amen.