Conférence générale
Que cette maison soit bâtie à mon nom
Téléchargements
Cette page (mp3)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Que cette maison soit bâtie à mon nom

(Doctrine et Alliances 124:40)

Les alliances que nous recevons et les ordonnances que nous accomplissons dans les temples sont essentielles à la sanctification de notre cœur et à l’exaltation ultime des fils et des filles de Dieu.

Il y a deux cents ans, dans le Bosquet sacré, le jeune Joseph Smith a vu Dieu, le Père éternel, et son Fils, Jésus-Christ, et a parlé avec eux. Il a appris d’eux la véritable nature de la Divinité et de la révélation continue tandis que cette vision céleste inaugurait la « dispensation de la plénitude des temps1 » dans les derniers jours.

Environ trois ans plus tard, le soir du 21 septembre 1823, en réponse à une prière fervente, une lumière a rempli la chambre de Joseph jusqu’à ce qu’elle soit « plus claire qu’à l’heure de midi2 ». Un personnage est apparu à son chevet, a appelé le jeune homme par son nom et a déclaré « qu’il était un messager envoyé de la présence de Dieu […] et que son nom était Moroni3 ». Il a alors donné à Joseph des instructions sur la parution du Livre de Mormon.

Ensuite Moroni a cité des passages du livre de Malachie, dans l’Ancien Testament, avec une légère variante de ce qui se trouve dans la version de la Bible du Roi Jacques :

« Voici, je vous révélerai la prêtrise par la main d’Élie, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable.

« Et il implantera dans le cœur des enfants les promesses faites aux pères, et le cœur des enfants se tournera vers leurs pères ; s’il n’en était pas ainsi, la terre serait entièrement dévastée à sa venue4. »

Il est important de noter que les instructions que Moroni a données à Joseph Smith concernant la mission d’Élie ont marqué le point de départ de l’œuvre du temple et de l’histoire familiale dans les derniers jours et ont constitué un élément clé du rétablissement de « toutes [les] choses dont Dieu [avait] parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes5 ».

Je prie pour que nous recevions l’aide du Saint-Esprit pendant que nous étudions ensemble les alliances, les ordonnances et les bénédictions auxquelles nous avons accès dans les temples de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Le retour d’Élie

Je commencerai par poser cette question fondamentale : Pourquoi le retour d’Élie était-il important ?

Dans la révélation moderne, nous apprenons « qu’Élie détenait le pouvoir de scellement de la Prêtrise de Melchisédek6 » et qu’il fut le dernier prophète à le détenir jusqu’à l’époque de Jésus-Christ7.

Joseph Smith a expliqué : « L’esprit, le pouvoir et l’appel d’Élie, c’est que vous avez le pouvoir de détenir la clé de la […] plénitude de la Prêtrise de Melchisédek […] et d’obtenir […] toutes les ordonnances appartenant au royaume de Dieu, pour tourner le cœur des pères vers les enfants et le cœur des enfants vers les pères, même ceux qui sont au ciel8. »

Cette autorité de scellement sacrée est nécessaire afin que « ce que tu lieras sur la terre [soit] lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre [soit] délié dans les cieux 9 ».

Joseph a expliqué encore : « Comment Dieu viendra-t-il au secours de notre génération ? Il enverra Élie, le prophète. […] Élie révélera les alliances pour sceller le cœur des pères aux enfants et des enfants aux pères10. »

Élie est apparu avec Moïse sur le mont de la Transfiguration et a conféré cette autorité à Pierre, Jacques et Jean11. Le 3 avril 1836, Élie est encore apparu avec Moïse et Élias dans le temple de Kirtland et a conféré les mêmes clés de la prêtrise à Joseph Smith et Oliver Cowdery12.

Le rétablissement de l’autorité de scellement par Élie en 1836 était nécessaire pour préparer le monde à la seconde venue du Sauveur et cela a suscité et considérablement accru l’intérêt mondial pour la recherche dans le domaine de l’histoire familiale.

Changer, tourner et purifier le cœur

Le mot cœur est employé plus de mille fois dans le canon des Écritures. Ce terme simple mais chargé de sens désigne souvent les sentiments intimes d’une personne. Notre cœur, qui englobe nos désirs, nos affections, nos intentions, nos motivations et nos attitudes, définit qui nous sommes et détermine ce que nous deviendrons. L’essence de l’œuvre du Seigneur consiste à changer, à tourner et à purifier les cœurs grâce aux alliances et aux ordonnances de la prêtrise.

Nous ne bâtissons pas des saints temples et n’y allons pas dans le seul but d’y vivre une expérience mémorable individuellement ou en famille. En fait, les alliances que nous recevons et les ordonnances que nous accomplissons dans les temples sont essentielles à la sanctification de notre cœur et à l’exaltation ultime des fils et des filles de Dieu.

Les efforts pour implanter dans le cœur des enfants les promesses faites aux pères (à savoir Abraham, Isaac et Jacob), pour tourner le cœur des enfants vers leurs pères, pour mener des recherches en histoire familiale et pour accomplir des ordonnances par procuration dans les temples apportent des bénédictions aux personnes des deux côtés du voile. En nous engageant diligemment dans cette œuvre sacrée, nous obéissons au commandement d’aimer et de servir Dieu et notre prochain13. Et ce service altruiste nous permet de vraiment écouter le Sauveur14 et de venir à lui15.

Les alliances et les ordonnances de la prêtrise les plus sacrées ne sont reçues que dans le temple, la maison du Seigneur. Tout ce que l’on apprend et tout ce que l’on fait dans le temple met l’accent sur la divinité de Jésus-Christ et sur son rôle dans le grand plan du bonheur de notre Père céleste.

De l’intérieur vers l’extérieur

Ezra Taft Benson a décrit une importante méthode que le Rédempteur emploie pour « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme16 ». Il a dit : « Le Seigneur travaille de l’intérieur vers l’extérieur. Le monde travaille de l’extérieur vers l’intérieur. Le monde voudrait faire sortir les gens des taudis. Le Christ fait sortir des gens ce qu’il y a de sordide en eux ; ensuite ils se sortent eux-mêmes des taudis. Le monde veut façonner les hommes en changeant leur environnement. Le Christ change les hommes, qui à leur tour changent leur environnement. Le monde voudrait façonner le comportement humain, mais le Christ peut changer la nature humaine17. »

Les alliances et les ordonnances de la prêtrise occupent une place centrale dans le processus continu de renaissance et de transformation spirituelles ; elles sont les moyens par lesquels le Seigneur travaille avec chacun de nous de l’intérieur vers l’extérieur. Les alliances que nous honorons rigoureusement, dont nous nous souvenons toujours et qui sont gravées « avec l’Esprit du Dieu vivant […] sur des tables de chair, sur les cœurs18 » nous donnent un but et l’assurance de recevoir des bénédictions ici-bas et dans l’éternité. Les ordonnances que nous recevons dignement et dont nous nous souvenons continuellement ouvrent les canaux célestes par lesquels le pouvoir de la divinité peut se déverser dans notre vie.

Nous n’allons pas au temple pour nous cacher des maux du monde ou pour leur échapper. En réalité, nous nous rendons au temple pour vaincre le monde de l’iniquité. Lorsque nous invitons le « pouvoir de la divinité19 » dans notre vie en recevant les ordonnances de la prêtrise et en contractant et respectant des alliances sacrées, nous recevons une force20 supérieure à la nôtre pour surmonter les tentations et les difficultés de la condition mortelle ainsi que pour faire le bien et devenir bons.

La renommée de cette maison se répandra

Le premier temple de cette dispensation a été construit à Kirtland, en Ohio, et consacré le 27 mars 1836.

Dans une révélation adressée à Joseph Smith, le prophète, une semaine après la consécration, le Seigneur a déclaré :

« Que le cœur de tout mon peuple se réjouisse, mon peuple qui a bâti de toutes ses forces cette maison à mon nom. […]

« Oui, le cœur de milliers et de dizaines de milliers sera dans une grande allégresse à cause des bénédictions qui seront déversées et de la dotation que mes serviteurs ont reçue dans cette maison.

« Et la renommée de cette maison se répandra dans les pays étrangers, et c’est là le commencement de la bénédiction qui sera déversée sur la tête de mon peuple21. »

Notez les expressions le cœur de milliers et de dizaines de milliers sera dans une grande allégresse et la renommée de cette maison se répandra dans les pays étrangers. C’étaient là des déclarations stupéfiantes en avril 1836, quand l’Église ne comptait qu’une poignée de membres et un seul temple.

Aujourd’hui, en 2020, nous avons cent soixante-huit temples en activité. Quarante-neuf autres sont en construction, ou ont été annoncés. Des maisons du Seigneur se construisent dans les « îles de la mer22 » et dans des pays et des lieux considérés autrefois par beaucoup comme ne pouvant vraisemblablement pas justifier la présence d’un temple.

La cérémonie de la dotation est actuellement présentée en quatre-vingt-huit langues et deviendra accessible en de nombreuses autres au fur et à mesure que des temples seront construits pour bénir davantage d’enfants de Dieu. Dans les quinze prochaines années, le nombre de langues dans lesquelles les ordonnances du temple seront disponibles devrait doubler.

Cette année débuteront les chantiers de construction de dix-huit temples. En comparaison, il a fallu cent cinquante ans pour bâtir les dix-huit premiers, entre l’organisation de l’Église en 1830 et la consécration de celui de Tokyo en 1980, au Japon, par le président Kimball.

Temples in 1924

Réfléchissez à l’accélération de l’œuvre du temple survenue simplement durant la vie du président Nelson. Quand Russell M. Nelson est né le 9 septembre 1924, l’Église possédait six temples en activité.

Temple Sequence: 1984

Lorsqu’il a été ordonné apôtre soixante ans plus tard, le 7 avril 1984, il y en avait vingt-six, soit vingt de plus en soixante ans.

Temple Sequence: 2018

Quand le président Nelson a été soutenu président de l’Église, il y avait cent cinquante-neuf temples en activité, soit une augmentation de cent trente-trois pendant les trente-quatre ans où il a été membre du Collège des Douze.

Temple Sequence: 2019

Depuis qu’il est devenu président de l’Église, le 14 janvier 2018, le président Nelson a annoncé trente-cinq nouveaux temples.

Quatre-vingt-seize pour cent des temples existants ont été consacrés pendant la vie du président Nelson, et quatre-vingt-quatre pour cent depuis qu’il a été ordonné apôtre.

Concentrez-vous toujours sur les choses les plus importantes

En tant que membres de l’Église rétablie du Seigneur, nous sommes tous frappés par l’allure à laquelle son œuvre ne cesse de s’accélérer dans les derniers jours. Et d’autres temples sont encore prévus.

Brigham Young a prophétisé : « Pour accomplir cette œuvre, il ne faudra pas seulement un temple, mais des milliers. Et des milliers, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes entreront dans ces temples et officieront pour des gens qui ont vécu en des temps aussi reculés que le leur révélera le Seigneur23. »

Naturellement, chaque annonce d’un nouveau temple constitue une source de grande joie et une raison de remercier le Seigneur. Cependant, nous devrions nous concentrer avant tout sur les alliances et les ordonnances qui peuvent changer notre cœur et approfondir notre dévotion pour le Sauveur, pas seulement sur le lieu et la beauté du bâtiment.

Les obligations fondamentales qui reposent sur nous, membres de l’Église rétablie du Seigneur, sont (1) de l’écouter24 et de permettre que notre cœur soit changé grâce aux alliances et aux ordonnances, et (2) de nous acquitter joyeusement de la responsabilité que nous a confiée Dieu d’offrir les bénédictions du temple à toute la famille humaine des deux côtés du voile. Avec sa direction et son aide, nous remplirons effectivement ces devoirs sacrés.

L’édification de Sion

Joseph Smith, le prophète, a déclaré :

« L’édification de Sion est une cause qui a intéressé le peuple de Dieu à toutes les époques, c’est un thème sur lequel les prophètes, les prêtres et les rois se sont étendus avec de grands délices. Ils ont espéré dans une joyeuse attente le jour où nous vivons et, enflammés d’une espérance céleste et joyeuse, ils ont chanté, écrit et prophétisé au sujet de ce jour qui est le nôtre, mais ils sont morts sans le voir. […] C’est à nous qu’il appartient de voir la gloire des derniers jours, d’y participer et de la faire avancer […]25. »

« La prêtrise céleste s’unira à la terrestre pour réaliser ses grands desseins, […] [une] œuvre que Dieu et les anges ont envisagée avec joie pendant des générations, qui a enflammé l’âme des patriarches et prophètes d’autrefois, œuvre qui est destinée à provoquer la destruction des puissances des ténèbres, le renouvellement de la terre, la gloire de Dieu et le salut de la famille humaine26. »

Je témoigne solennellement que le Père et le Fils sont apparus à Joseph Smith, et qu’Élie a rétabli l’autorité de scellement. Les alliances et les ordonnances sacrées du temple nous fortifieront et purifieront notre cœur si nous écoutons27 le Seigneur et recevons le pouvoir de la divinité dans notre vie. Et je témoigne que cette œuvre des derniers jours détruira les puissances des ténèbres et réalisera le salut de la famille humaine. Je rends joyeusement témoignage de ces vérités, au nom sacré de Jésus-Christ. Amen.