Remarques préliminaires
    Notes de bas de page

    Remarques préliminaires

    Le temps est venu pour une Église centrée sur le foyer, soutenue par ce qui se déroule dans les bâtiments de nos branches, de nos paroisses et de nos pieux.

    Mes chers frères et sœurs, nous avons attendu impatiemment de nous rassembler à nouveau à l’occasion de cette conférence générale d’octobre de l’Église. Nous souhaitons une chaleureuse bienvenue à chacun d’entre vous. Nous vous sommes profondément reconnaissants de vos prières. Nous ressentons leurs effets. Merci !

    Nous sommes reconnaissants de vos formidables efforts pour suivre les conseils donnés lors de la conférence générale d’il y a six mois. Les présidences de pieu du monde entier ont cherché la révélation nécessaire pour réorganiser les collèges d’anciens. Les frères de ces collèges et nos sœurs dévouées de la Société de Secours travaillent ensemble diligemment pour servir nos frères et sœurs d’une manière plus élevée, plus sainte. Nous sommes inspirés par votre bonté et vos efforts extraordinaires pour apporter l’amour du Sauveur à votre famille, vos voisins et vos amis, et pour les servir comme il le ferait.

    Depuis la conférence d’avril, sœur Nelson et moi avons rencontré des membres sur quatre continents et des îles de la mer. De Jérusalem à Harare, de Winnipeg à Bangkok, nous avons observé votre grande foi et la force de votre témoignage.

    Nous sommes enchantés du nombre de nos jeunes qui ont rejoint le bataillon du Seigneur1 pour aider à rassembler Israël dispersé. Nous vous remercions ! En continuant à répondre aux invitations que j’ai lancées lors de notre réunion spirituelle mondiale pour les jeunes, vous nous montrez l’exemple à tous. Et quelle contribution vous apportez, vous, les jeunes !

    Au cours des récentes années, nous, membres des conseils présidents de l’Église, nous sommes interrogés sur une question fondamentale : comment apporter l’Évangile dans sa simplicité et sa pureté ainsi que les ordonnances et leur efficacité éternelle, à tous les enfants de Dieu ?

    Nous, saints des derniers jours, nous nous sommes habitués à penser à « l’Église » comme à quelque chose qui se produit dans nos lieux de culte, soutenu par ce qui se passe dans notre foyer. Nous devons modifier cette idée. Le temps est venu pour une Église centrée sur le foyer, soutenue par ce qui se déroule dans nos branches, nos paroisses et nos pieux.

    L’Église continuant à s’étendre à travers le monde, beaucoup de membres vivent dans des endroits où il n’y a pas de lieu de culte actuellement et où il n’y en aura pas dans un avenir envisageable. Je me souviens d’une famille qui, de ce fait, devait se réunir chez elle. J’ai demandé à la mère si cela lui plaisait d’aller à l’église dans sa propre maison. Elle a répondu : « J’aime bien ! Maintenant, mon mari emploie un langage plus correct à la maison, sachant qu’il va y bénir la Sainte-Cène tous les dimanches. »

    L’objectif à long terme de l’Église est d’aider tous ses membres à faire grandir leur foi en notre Seigneur Jésus-Christ et en son expiation, à contracter et à respecter leurs alliances avec Dieu, et à fortifier et sceller leur famille. Dans ce monde complexe, ce n’est pas facile. L’adversaire intensifie ses attaques contre la foi ainsi que contre nous et nos familles à une vitesse exponentielle. Pour survivre spirituellement, il nous faut des contre-stratégies et des plans préventifs. De ce fait, nous voulons maintenant mettre en place des adaptations organisationnelles qui fortifieront nos membres et leur famille.

    Depuis de nombreuses années, les dirigeants de l’Église travaillent à un programme d’étude destiné à fortifier les personnes et les familles grâce à un plan centré sur le foyer et soutenu par l’Église pour apprendre la doctrine, fortifier la foi et encourager la pratique religieuse personnelle. Nos efforts de ces dernières années pour sanctifier le jour du sabbat (s’en faire un délice et montrer à Dieu notre amour) vont être augmentés par les adaptations que nous allons maintenant présenter.

    Ce matin, nous annoncerons un nouvel équilibre et un lien entre l’enseignement de l’Évangile au foyer et à l’église. Chacun de nous est responsable de sa progression spirituelle. Et les Écritures disent clairement que les parents ont la responsabilité principale de l’enseignement de la doctrine à leurs enfants2. La responsabilité de l’Église est d’aider chaque membre à atteindre l’objectif défini par Dieu d’accroître sa connaissance de l’Évangile.

    Quentin L. Cook va maintenant nous expliquer ces adaptations importantes. Tous les membres du Conseil de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres approuvent à l’unanimité ce message. Nous sommes reconnaissants de l’inspiration du Seigneur qui a influencé l’élaboration de ces plans et procédures que frère Cook va nous présenter.

    Mes chers frères et sœurs, je sais que Dieu vit ! Jésus est le Christ ! Cette Église est la sienne. Il la dirige par prophétie et par révélation à ses humbles serviteurs. J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen.