Le Liahona
L’ancre de ma vie et de ma foi
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

L’ancre de ma vie et de ma foi

Plus je lisais le Livre de Mormon, plus je croyais que c’était la parole de Dieu.

Image du Livre de Mormon fournie par l’auteur ; autres images : Getty Images

Enfant, je n’étais pas du tout heureux mais tout a changé quand deux jeunes Américains ont frappé à notre porte.

J’avais quatorze ans et j’étais curieux de voir ces deux Américains qui parlaient japonais et se présentaient comme des missionnaires. Quand ils sont partis, mon père m’a tendu le livre qu’ils venaient de lui donner et qui s’appelle le Livre de Mormon. J’ai commencé à le lire et j’ai ressenti quelque chose de spécial, mais ne savais pas ce que c’était. Un mois plus tard, je l’ai terminé et rangé dans ma bibliothèque.

Trois ans plus tard, j’ai rencontré deux missionnaires à la gare de Tokyo. Ils m’ont invité à écouter leur message. J’ai apporté mon exemplaire du Livre de Mormon à notre rendez-vous suivant.

Ils ont commencé la discussion en disant : « Nous aimerions vous parler d’un livre important. »

J’ai sorti le Livre de Mormon de mon sac et j’ai demandé : « Est-ce ce livre ? Je l’ai déjà lu. »

Ils étaient interloqués. Finalement, j’ai découvert l’Évangile et les missionnaires m’ont encouragé à demander à Dieu d’un cœur sincère si le Livre de Mormon était vrai (voir Moroni 10:4-5).

Un soir, je réfléchissais à Dieu, à l’Église, au Livre de Mormon, à comment être heureux et j’ai ressenti une chaleur en moi. J’ai alors décidé de me faire baptiser.

Après être devenu membre de l’Église, j’ai continué à lire le Livre de Mormon. Un jour, pendant que je lisais, une pensée nette m’est venue à l’esprit concernant le traitement que mon père prenait pour soigner son hypertension. Je me suis renseigné et j’ai découvert que cette médication avait pour effets secondaires de provoquer de graves dépressions. Sur mon conseil, mon père a demandé à son médecin de changer son médicament. Depuis, il est sorti de dépression.

Plus je lis, plus je crois que le Livre de Mormon est la parole de Dieu. Je suis devenu plus heureux et j’ai eu envie de faire connaître la vérité aux autres.

Mes parents se sont opposés à mon départ en mission et ont fini par me demander de quitter leur maison, mais j’étais déterminé. J’ai servi au Tennessee (États-Unis). J’étais un missionnaire saint des derniers jours originaire d’un pays bouddhiste en mission dans la « ceinture de la Bible » des États-Unis et l’on me demandait souvent comment je pouvais croire au Livre de Mormon. J’ai témoigné que j’avais prié au sujet de sa véracité et que j’avais reçu une réponse m’indiquant qu’il était vrai.

Après ma mission, j’ai terminé mes études et j’ai été embauché par une grande compagnie au Japon qui m’a muté dans plusieurs endroits du monde, notamment en Birmanie, en Angleterre et en Irlande. Partout où je suis allé, j’ai rendu témoignage du Livre de Mormon à autant de personnes que j’ai pu, allant du chauffeur de taxi à un ministre d’État.

Le Livre de Mormon a été et sera pour toujours l’ancre de ma vie et de ma foi en Jésus-Christ. Chaque fois que je suis submergé par l’adversité, je lis le Livre de Mormon et surmonte mes difficultés avec le soutien spirituel de notre Père céleste et de notre Sauveur. Le Livre de Mormon est une source de bénédictions quotidiennes.