Le Liahona
Attendre les réponses sans douter
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Jeunes adultes

Attendre les réponses sans douter

Récolter les bénédictions du Seigneur demande de la patience mais, comme nous le savons tous, ça n’est jamais amusant d’attendre.

Quand j’étais jeune, je détestais attendre que le jour se lève. J’étais nerveuse et impatiente de découvrir ce que la nouvelle journée me réservait au point de passer de nombreuses nuits à me tourner et me retourner dans mon lit, à me réveiller de nombreuses fois et à aller regarder par la fenêtre, poussant un soupir chaque fois que je voyais qu’il faisait encore nuit dehors. Pour moi, le matin mettait une éternité à arriver.

Parfois, au milieu de la nuit, j’allais demander à mes parents quelle heure il était. Ils me rassuraient en me disant que le jour allait se lever. Je dormais toujours mieux après.

Attendre pour des bénédictions promises peut ressembler à cela. Nous prions sincèrement, nous lisons les Écritures et éprouvons une chaleur rassurante. Mais ensuite, si la situation ne change pas immédiatement, si les réponses ou les bénédictions n’arrivent pas tout de suite, il nous arrive de commencer à douter qu’elles arriveront jamais.

Douter de recevoir la réponse

J’ai appris, par expérience, que le doute est souvent le résultat de notre fixation sur les circonstances plutôt que sur le Sauveur et son amour pour nous.

Plus nous nous focalisons sur les circonstances et sur le désespoir suscité par l’impression que quelque chose ne marche pas encore pour nous, moins nous nous rendons compte que le Sauveur nous aime et est avec nous à chaque pas que nous faisons pour aller de l’avant. Satan le sait et c’est pourquoi il plante de petites incertitudes dans notre esprit afin de nous pousser à douter de l’amour du Sauveur à notre égard, de notre valeur éternelle et de l’importance que nous avons aux yeux de notre Père céleste.

Attendre sans douter

Attendre fait partie de la vie. Attendre les réponses, les bénédictions et les promesses du Seigneur peut sembler insupportable. Mais il y a certaines choses à faire pour attendre les bénédictions sans céder au doute.

Premièrement, repensons aux moments où nous avons réellement reçu des réponses ou des impressions. Souvenez-vous de ces sentiments de chaleur ou de joie qui vous faisaient ressentir une paix dans votre cœur et dans votre esprit. Ces sentiments et réponses venaient de Dieu. Le temps qui passe ne change pas ces vérités ni ces promesses. Suivons le conseil venant d’un apôtre : « Chérissez vos souvenirs sacrés. Croyez en eux. Écrivez-les. […] Soyez sûrs qu’ils vous viennent de votre Père céleste et de son Fils bien-aimé. Laissez-les vous apporter de la patience dans vos doutes et de la compréhension dans vos difficultés1. » En nous concentrant sur l’Esprit et sur les choses que nous savons être vraies, nous cessons de nous concentrer sur nos doutes. Et nous aurons la confiance nécessaire pour aller de l’avant avec espoir.

Deuxièmement, souvenons-nous que pour recevoir des révélations personnelles, nous devons être disposés à agir avec foi même si nous n’avons pas une connaissance parfaite. Tout comme je devais attendre que le jour se lève, comprenons que même lorsque nous attendons les bénédictions promises, nous devons, dans cet intervalle, nous préparer, avancer pas à pas et obtenir de la connaissance. Pendant que nous attendons, continuons à apprendre et à nous efforcer d’être dignes des bénédictions qui sont en réserve pour nous.

Pour finir, conservons une perspective éternelle, gardant à l’esprit, comme l’a enseigné Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, que « certaines bénédictions se manifestent rapidement, d’autres tard, certaines uniquement aux cieux, mais pour ceux qui embrassent l’Évangile de Jésus-Christ, elles se manifestent2 ». « Dieu attend de vous que vous ayez assez de foi, de détermination et de confiance en lui pour continuer d’avancer, de vivre, de vous réjouir3. » Les bénédictions du Seigneur arrivent toujours, comme le soleil qui se lève chaque matin. Ayez le regard fixé sur l’éternité plutôt que sur le lendemain.

Ce que l’attente nous enseigne

Dans les moments de doute où nous avons le sentiment d’être dans une pièce sombre sans lumière céleste, souvenons-nous que le Sauveur nous tend toujours les bras, attendant impatiemment que nous sollicitions son aide. Il nous donnera l’assurance de son amour, tout comme l’ont fait mes parents chaque fois que j’avais peur que le jour ne se lève pas.

Si nous nous concentrons principalement sur le Sauveur, attendre les bénédictions et réponses promises deviendra moins pénible. Ce sera l’occasion d’un apprentissage et d’une préparation utiles. Apprenons comment nous concentrer sur la volonté de notre Père céleste et non sur la nôtre. Sachons avec certitude qu’il nous aime et qu’il se manifestera à nous à chaque fois. Cette certitude vaincra tout doute et toute obscurité. Le jour arrive toujours, de même que ses promesses.