Le Liahona
Comment Joseph Smith a-t-il traduit le Livre de Mormon ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Comment Joseph Smith a-t-il traduit le Livre de Mormon ?

Restoration Project: A Day for the Eternities 213

Avant de cacher les plaques d’or, Moroni, le dernier prophète du Livre de Mormon, a écrit à la page de titre que le livre serait traduit « par le don et le pouvoir de Dieu. » C’est encore la meilleure description de la traduction du Livre de Mormon.

Joseph Smith a dicté le texte de la traduction à des secrétaires, principalement Oliver Cowdery. Parce qu’il traduisait une langue totalement inconnue, Joseph a dû s’appuyer sur le Seigneur. Pour l’aider à traduire, le Seigneur lui a fourni, entre autres, des instruments physiques. Des témoins ont dit que Joseph les regardait et que les paroles lui apparaissaient en anglais. Les instruments de traduction comprenaient les « interprètes », ou « Urim et thummim », deux pierres transparentes fixées dans une monture métallique à travers lesquelles Joseph pouvait voir. Joseph les avait reçues en même temps que les plaques. Parmi les autres instruments que Joseph a utilisés se trouvait une « pierre de voyant » dans laquelle il regardait, souvent après l’avoir mise dans un chapeau. Joseph avait trouvé cette pierre plus tôt et s’en était servi pour trouver des objets cachés ou perdus. Joseph a utilisé les interprètes et la pierre de voyant pendant qu’il traduisait, s’appuyant toujours sur l’inspiration du ciel.

La traduction du Livre de Mormon a été vraiment miraculeuse et s’est faite « par le don et le pouvoir de Dieu ».