Le Liahona
La contribution des jeunes adultes à la poursuite du Rétablissement
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

Jeunes adultes

La contribution des jeunes adultes au Rétablissement en cours

Les jeunes adultes ont toujours joué un rôle important dans l’œuvre du salut.

Youth

Chaque fois que vous entendez un dirigeant de l’Église vous inviter à participer au Rétablissement en cours ou au rassemblement d’Israël, vous arrive-t-il de vous dire : « Que puis-je faire ? Je suis tout seul, je suis trop jeune, je ne suis pas encore marié(e), ou mes connaissances sont limitées. En quoi vais-je faire une différence ? »

Ce genre de pensées traverse l’esprit de chacun de nous de temps en temps. Mais, en lisant les phrases suivantes, essayez d’ignorer tout ce qui peut vous faire douter de vous-même :

  • Joseph Smith n’avait que vingt-deux ans quand il a commencé à traduire le Livre de Mormon.

  • Oliver Cowdery avait aussi vingt-deux ans, et John Whitmer vingt-six (tous deux étaient célibataires) quand ils ont commencé à travailler comme secrétaires de Joseph.

  • En 1835, lorsqu’ils ont été appelés, les membres du Collège des douze apôtres avaient entre vingt-trois et trente-cinq ans.

  • Beaucoup des premiers saints qui sont devenus membres de l’Église et ont prêché l’Évangile étaient des jeunes adultes.

Dans l’ensemble, Dieu a agi à travers des jeunes adultes dans les premiers temps du rétablissement de l’Évangile de Jésus-Christ. Des gens exactement comme vous.

Réfléchissez-y bien.

L’Église ne serait pas présente dans le monde entier aujourd’hui si chacun avait pensé qu’il ne ferait aucune différence. Et vous, oui, vous, vous faites partie d’une génération choisie pour continuer à rétablir et diriger l’Église de Jésus-Christ aujourd’hui.

Vous avez été envoyés ici-bas. Maintenant. Il y a une raison à cela.

Parlant de votre génération, le président Nelson a dit : « Vous vivez à la ‘onzième heure’. Le Seigneur a déclaré que c’est la dernière fois qu’il appellera des ouvriers dans sa vigne pour rassembler les élus des quatre coins de la terre. (Voir D&A : 33:3-6.) Et vous avez été envoyé pour participer à ce rassemblement1. »

Réfléchissez à cette force de 65 000 missionnaires à plein temps qui proclament l’Évangile toute la journée, chaque jour, partout dans le monde. Pensez à tous les jeunes adultes qui contractent des alliances dans le temple, qui profitent de la prêtrise rétablie et des bénédictions du temple, et qui font alliance d’être fidèles, de fortifier leur famille et d’édifier le royaume de Dieu sur la terre. Pensez aux jeunes adultes qui sont des dirigeants de l’Église partout dans le monde. Pensez à ceux qui vont résolument de l’avant pour suivre Jésus-Christ en dépit de toutes les difficultés. Depuis le début, les jeunes adultes jouent un rôle essentiel dans le Rétablissement. Et le Rétablissement en cours a été une partie essentielle de la vie d’un grand nombre de jeunes adultes de l’Église.

Ce que le Rétablissement signifie pour nous

Pour beaucoup d’entre nous, notre participation au Rétablissement découle des enseignements que nous en avons tirés. Vennela Vakapalli, jeune adulte convertie d’Andhra Pradesh (Inde), explique : « Le Rétablissement concerne la recherche de la révélation. Joseph Smith est allé chercher la révélation dans les bois. Il a parlé avec le Seigneur, il a attendu la réponse, il a été patient. C’est ce que j’aime. » Elle ajoute : « Avant de savoir qu’il y avait un Rétablissement, je ne savais pas grand-chose de la recherche de la révélation. L’une des choses les plus impressionnantes pour moi est de voir le temps que Joseph a passé pour obtenir la révélation de Dieu. C’est ce que m’a appris le Rétablissement. »

Emma et Jacob Roberts, jeune couple d’Utah, s’accordent pour dire que le Rétablissement est une question de « révélation continue, pour nous-mêmes et pour le monde », c’est savoir que nous avons un prophète, c’est être sûrs que, quelles que soient les difficultés du monde, nous avons quelqu’un qui travaille, prie et converse avec Dieu afin que nous soyons prêts et capables d’affronter toutes les difficultés qui accompagnent les changements du monde. »

Jacob explique : « Toute la connaissance qui accompagne le Rétablissement rend ma vie plus facile et moins stressante. » Emma dit qu’à cela s’ajoute la certitude « qu’il y a un Dieu qui nous aime et qui veille sur nous ». Elle poursuit : « Son but est notre bonheur. En tant que jeunes adultes, nous pouvons lui faire totalement confiance et le suivre parce que nous savons que son but est notre bonheur. Nous savons que nous sommes des êtres éternels et c’est pour moi une grande source d’espérance et de foi, que quoi que je fasse maintenant, quelles que soient mes erreurs, je peux toujours me repentir et tirer parti de ce temps pour progresser et apprendre. »

Ces réflexions rassurantes ont aussi aidé Ramona Morris, jeune adulte de la Barbade, quand elle a appris qu’il y avait un Rétablissement. Entre autres choses, elle a obtenu le témoignage que notre Père céleste est là pour nous. Elle précise : « Le Rétablissement est tout simplement une source de paix pour ceux qui se posent des questions sur leur vie et sur le plan de Dieu à leur égard. »

La compréhension du Rétablissement a apporté de la clarté dans sa vie, mais elle admet également que du fait de son éloignement du siège de l’Église, il lui est difficile d’être connectée avec l’Évangile. Cependant, grâce à la force de son témoignage de l’Évangile rétabli, elle sait que quel que soit l’éloignement, elle peut toujours sentir qu’elle fait partie du Rétablissement et qu’elle n’est pas seule.

Et elle ne l’est pas. Les jeunes adultes du monde entier participent au Rétablissement à travers le culte au temple, l’histoire familiale et l’œuvre missionnaire. Grâce à la compréhension de la révélation personnelle que nous acquérons en étudiant la première vision de Joseph Smith et le Rétablissement, nous pouvons tous continuer à chercher à connaître la volonté de Dieu et le rôle que nous pouvons jouer dans le Rétablissement en cours.

World Map Watercolor

Carte Getty Images

Des jeunes adultes sont des dirigeants dans l’Église

Nous sommes des jeunes adultes mais nous pouvons être des dirigeants dans l’Église. Janka Toronyi, de Győr, en Hongrie, est le seul membre de l’Église de sa famille mais elle se sent plus forte grâce à ce que font ses amis jeunes adultes qui participent à différents aspects du Rétablissement : « Beaucoup de mes amis ont fait une mission et c’est merveilleux de les voir progresser puis, une fois rentrés, de voir à quel point leurs expériences les font grandir. C’est magnifique pour nous tous. C’est toujours merveilleux de voir mes amis jeunes adultes seuls remplir leurs appels et, parfois même, se créer eux-mêmes des occasions de servir, comme lorsqu’ils se portent volontaires pour être conseillers dans des conférences FSY. Je pense que le Rétablissement ne consiste pas seulement à enseigner l’Évangile aux gens mais aussi à fortifier les membres que nous avons. »

En Hongrie, les jeunes adultes comprennent qu’ils sont les futurs dirigeants de l’Église. Janka reconnaît : « On a besoin de nous et nous devons être à la hauteur de la tâche, ce qui est parfois écrasant. Le Seigneur hâte son œuvre et nous en faisons partie. Parfois nous nous demandons : ’Comment est-ce que je suis censée le faire ?’ Mais c’est super de voir que nos dirigeants ont tant confiance en nous. C’est motivant pour ceux qui aiment l’Église et ont un témoignage fort parce que nous savons qu’un jour, nous serons responsables. C’est à nous qu’incombe la responsabilité de notre progression spirituelle. »

Sean et Stefany Joseph, d’Australie-Occidentale, participent au Rétablissement en guidant les jeunes de leur paroisse. Stefany explique : « Pour moi, participer au Rétablissement, c’est aider les jeunes de la génération montante à comprendre ce qu’est l’Évangile et comment il peut les aider, eux et les autres, dans leur vie. Nous pouvons aider à créer une fondation plus solide pour l’Église dans notre pays à l’avenir. »

Sean ajoute : « Nous voulons aider les jeunes à obtenir un témoignage du Livre de Mormon et de Joseph Smith, et à comprendre par eux-mêmes qu’ils sont réellement des enfants de Dieu. Nous ne voulons pas que ce soit juste quelque chose qu’ils chantent à la Primaire, nous voulons qu’ils sachent véritablement que c’est vrai. »

Quant à Vennella, il n’est pas toujours facile de vivre l’Évangile en Inde mais elle sait que la force des jeunes adultes membres de son pays sera une inspiration pour les autres et contribuera à la progression du Rétablissement. Elle dit : « Ici, tous les jeunes adultes sont très fidèles. Ils cherchent des occasions de rendre témoignage. Nous sommes comme des pionniers en Inde. Nous venons d’endroits différents et certains quittent même leur famille. Parfois, la vie est difficile ici mais nous choisissons quand même de vivre l’Évangile. Les Écritures me donnent beaucoup d’espoir, de force et de courage. »

Où que nous nous trouvions, nous, les jeunes adultes, pouvons continuer à avoir une grande influence sur le Rétablissement en cours par notre foi et notre engagement vis-à-vis de l’Évangile.

L’avenir de l’Église : C’est à nous de le forger

Nous sommes l’avenir de l’Église. Nous sommes dans la bataille finale. Notre Père céleste compte sur nous pour l’aider à faire son œuvre, une œuvre qui change la vie pour l’éternité. Il sait que nous sommes suffisamment forts pour continuer à aller résolument de l’avant et à combattre toutes les tentatives de l’adversaire. Et Satan commence à désespérer. Il sait que la cause pour laquelle il se bat est perdue parce que l’œuvre du Seigneur l’emportera.

Janka dit : « Nous savons que le Seigneur hâte son œuvre et que personne ne peut l’arrêter. Nous savons que cela va se produire, quoi qu’il advienne. Mais il nous appartient de décider d’en faire partie et d’aider à la faire avancer ou d’observer passivement depuis la ligne de touche. Nous avons le libre arbitre pour faire ce choix et nous avons le témoignage que nous sommes capables de bien choisir et de suivre le Christ. Nous devons en faire partie. »

Il nous appartient donc de choisir dans quel camp nous sommes.

Il nous appartient d’avoir le courage de défendre nos convictions.

Il nous appartient de rechercher la révélation personnelle.

Il nous appartient de permettre aux épreuves difficiles que nous rencontrons de fortifier notre foi au Sauveur.

Il nous appartient de le suivre et de faire tout notre possible pour lui amener des âmes.

Il nous appartient de persévérer de notre mieux jusqu’à la fin.

Nous sommes réellement dans les derniers jours. Diriger l’Église dans ce que le président Nelson qualifie de « dispensation la plus fascinante de l’histoire de ce monde2 » semble être une responsabilité véritablement intimidante. Mais réfléchissez-y : Notre Père céleste nous fait suffisamment confiance et a fait que nous venions sur la terre à ce moment précis de l’histoire, à une époque où nous rencontrons d’innombrables tentations, distractions et opinions contradictoires.

En nous envoyant ici-bas dans la dispensation la plus décisive, notre Père céleste ne nous mettait pas en situation d’échec. Il connaît notre potentiel, notre force, notre courage et, surtout, il sait que nous pouvons jouer un rôle décisif dans le rétablissement de l’Église, quel que soit notre âge ou notre situation familiale. Aussi impossibles à affronter que puissent être nos épreuves, ou aussi impossible qu’il semble être de diriger et de faire connaître l’Évangile partout dans le monde, avec lui à nos côtés, qui peut vouloir se battre contre nous ? Il nous aidera à accomplir l’impossible.