Le Liahona
« Vous voyez ce qu’un peu de foi peut faire ? »
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page
Thème

« Vous voyez ce qu’un peu de foi peut faire ? »

Godfrey J. Ellis

Washington (États-Unis)

Storm Castles

Illustration © Gary Alphonso, i2iart.com

Il y a quelque temps, ma femme et moi avons emmené nos deux plus jeunes fils en voyage en France dans les endroits où j’avais été missionnaire à plein temps. Nous avons visité des branches de l’Église où j’avais servi et avons pris plaisir à voir les membres que j’avais instruits. Nous avons aussi visité des sites historiques.

L’un d’eux était les ruines du château de Châlucet. Cette forteresse médiévale imposante a été attaquée et en grande partie détruite il y a plusieurs siècles. La végétation avait envahi les ruines, et le chemin qui y menait était étroit et escarpé. La montée a été difficile mais, une fois que nous sommes arrivés en haut, cela en valait la peine.

Les garçons ont beaucoup aimé descendre dans ce qui était autrefois le cachot et grimper tout en haut des quelques vestiges de la muraille. Le château a captivé leur imagination tout comme il l’avait fait pour moi vingt-quatre ans auparavant.

Pendant notre visite, un orage d’été est apparu au loin. Il avançait vite. Des nuages noirs et des éclairs emplissaient le ciel. Ils ont été suivis de grands coups de tonnerre.

Nous avons dévalé le chemin et avons couru vers la voiture tandis que l’orage arrivait à toute allure sur nous. Peu de temps après, nous avons été trempés par une pluie torrentielle et battante, et le chemin de terre est devenu boueux. Nous avions peur de perdre l’équilibre et de tomber sur ce chemin escarpé et rocailleux.

Nous avons remarqué une sorte d’abri au milieu des arbres sur le bord du chemin. Nous nous sommes blottis dessous en nous demandant combien de temps il faudrait attendre avant de redescendre.

Le plus jeune de nos fils a dit : « Faisons une prière. »

Il s’est proposé de la faire et a demandé que la pluie s’arrête le temps que nous descendions la colline en toute sécurité. Il nous a regardés et a ajouté : « Maintenant, tout ce qu’il nous faut, c’est suffisamment de foi. »

J’ai expliqué que les prières ne fonctionnent pas toujours comme cela.

Il a répondu : « Non ! Ça va s’arrêter dans dix minutes ! »

Dix minutes plus tard, la pluie s’est arrêtée.

Il a dit : « Bon, allons-y ! »

Son frère a dit : « Si nous partons maintenant, la pluie va recommencer et nous serons coincés. »

« Pas du tout », a rétorqué le plus jeune. « Allons-y ! »

Nous sommes repartis en passant sur les parties les plus sèches du chemin et en écartant les buissons et les branches. Une fois arrivés à la voiture, nous avons prié pour exprimer notre reconnaissance. Peu après, la pluie s’est remise à tomber.

Humblement, notre fils a dit : « Vous voyez ce qu’un peu de foi peut faire ? »

Il nous a enseigné une grande leçon ce jour-là.