Les inspirations d’un prophète
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Épisodes la vie de Joseph Smith, le prophète

Les inspirations d’un prophète

Adapté des Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith (Manuel d’étude pour la Prêtrise de Melchisédek et la Société de Secours, 2007), p. 301–303, 307.

En novembre 1833, la plupart des saints du comté de Jackson (Missouri) avaient été persécutés et chassés de chez eux.

En 1834, le Seigneur commanda à Joseph Smith d’organiser un groupe de saints des derniers jours pour marcher de Kirtland (Ohio) jusqu’au comté de Jackson (Missouri). Le groupe fut appelé Camp de Sion.

J’ai besoin de tous les hommes qui veulent venir. Nous allons marcher sur le comté de Jackson et nous récupérerons les terres qui nous ont été prises.

Plus de deux cent personnes parcoururent près de 1 500 kilomètres. Elles manquaient souvent de nourriture et d’eau. Certains hommes en vinrent à se quereller et à critiquer le prophète.

Je suis fatigué d’aller si loin à pied. Nous méritons une meilleure nourriture.

Je ne pensais pas que cela serait aussi dur.

Ma femme et mes enfants me manquent.

Un jour, en traversant un marécage, l’un des chariots s’embourba.

Rien à faire.

Je ne peux plus continuer ainsi. Je retourne chez moi. 

N’abandonnez pas, les gars. Saisissez-vous de cette corde et tirez.

Quelques jours plus tard, après avoir traversé un cours d’eau à l’aide d’un bac, les hommes, fatigués, trouvèrent un endroit agréable pour camper. Pour la première fois depuis longtemps, ils étaient heureux.

J’ai le sentiment que nous devons avancer encore un peu. Suivez-moi.

Nous avons voyagé toute la journée ; nous avons faim et nous sommes fatigués.

Vous pouvez continuer mais nous, nous restons ici.

Joseph et un groupe d’hommes fidèles firent encore onze kilomètres.

Je te suivrai là où tu nous conduiras, Joseph.

Merci, Brigham.

Peut-être devrions-nous suivre Joseph.

Bon. Allons-y.

Par la suite, les hommes du camp de Sion reçurent une information.

Un groupe d’émeutiers avait prévu de nous tomber dessus cette nuit-là, à l’endroit même où nous avions décidé de camper d’abord.

Comme je suis reconnaissant d’avoir un prophète !

Illustrations Sal Velluto et Eugenio Mattozzi