Histoires et témoignages de feu de camp
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Histoires et témoignages de feu de camp

« C’est pourquoi, annoncez ce que vous avez entendu et que vous croyez certainement, et que vous savez être vrai » (D&A 80:4).

Dring ! C’était la sonnette de la fin de la journée d’école, vendredi après-midi. J’ai sauté de mon banc et je me suis précipité vers la porte. Mon ami, Kévin, nous avait invités, deux autres garçons et moi, à camper cette nuit-là près de chez lui. Cela faisait deux semaines que j’attendais cela.

En rentrant chez moi après l’école, j’ai pris mon sac de couchage, mon oreiller, ma lampe torche, des bandes dessinées et un sac d’en-cas. Quand je suis arrivé chez Kévin, son père et lui étaient justement en train de déplier la tente. À tour de rôle, nous avons planté avec un marteau les sardines qui fixaient la tente au sol.

Ensuite le père de Kévin a fait griller des steaks hachés au barbecue et nous avons joué à cache-cache dans les bois. Dès le coucher du soleil, nous avons allumé nos lampes torches et sommes partis à la découverte.

Au bout d’un certain temps, la mère de Kévin nous a appelés pour que nous revenions des bois et nous a dit que c’était l’heure de s’installer pour dormir. Nous avons couru vers la tente, déroulé nos sacs de couchage et nous sommes installés confortablement. Peu après, nous mangions ensemble nos en-cas et écoutions quelques-unes des histoires d’aventure étonnantes de Kévin. Il faisait toujours de nous les héros de ses histoires. Nous pouvions toujours voler et nous arrangions toujours les choses.

Comme il se faisait tard, tout le monde était fatigué et a commencé à s’endormir. J’entendais les criquets dans l’air nocturne et un train qui passait au loin. Je me suis mis à penser aux histoires de Kévin. Je me suis rendu compte qu’il m’avait raconté beaucoup de belles histoires, mais qu’il y en avait une importante qu’il ignorait. C’était la véritable histoire de Joseph Smith et du rétablissement de l’Évangile. Plus je pensais à cette histoire spéciale, plus je sentais que je devais la raconter à mon ami.

« Kévin, tu ne dors pas encore ?

– Non. Qu’est-ce qu’il y a ? »

Mon cœur s’est mis à battre un peu plus fort et j’étais inquiet mais j’ai continué à parler.

« Je me demandais. Tu crois en Dieu ?

– Oui, bien sûr, a-t-il répondu.

– Tu crois aux prophètes de la Bible ?

– Oui, a-t-il répondu en se relevant dans son sac de couchage.

– Bon, et si je te disais que nous avons un prophète vivant sur terre aujourd’hui, comme dans la Bible ?

– Tu veux dire quoi : un prophète comme Moïse ?

– Oui, c’est tout à fait ce que je veux dire. »

Il a dit : « Eh bien, voilà du nouveau. Raconte-moi ça. »

Mon inquiétude a commencé à se dissiper pour faire place à de l’excitation. J’ai parlé à Kévin de Joseph Smith, le prophète, et du rétablissement de l’Évangile sur la terre. Je lui ai parlé du prophète et des apôtres actuels qui sont sur la terre.

À la fin, je lui ai demandé ce qu’il en pensait.

Il n’a rien dit pendant quelques instants. « Je trouve que c’est une histoire stupéfiante et qu’il faut que j’y réfléchisse. Tu y crois vraiment ?

– Oui, réellement. » J’ai senti une chaleur dans ma poitrine et j’ai compris que j’avais dit ce que notre Père céleste voulait que je dise. J’ai fait une prière silencieuse pour demander que Kévin découvre personnellement que ce que je lui avais dit était vrai.

J’ai appris plus tard que Kévin avait effectivement prié pour trouver sa réponse. Il a aussi parlé à ses parents de ce qu’il avait appris. Peu après, la famille de Kévin étudiait l’Évangile et recevait les missionnaires. Il n’a pas fallu longtemps pour que toute la famille de Kévin se fasse baptiser et confirmer membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Beaucoup d’années se sont écoulées depuis, mais Kévin et moi sommes toujours de bons amis. Nous avons tous les deux fait une mission et avons fait ensemble nos études à l’université Brigham Young. Je suis si content d’avoir pris le temps de parler de l’Évangile à mon ami !

Illustration Richard Hull