L’Église au Royaume-Uni
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

L’Église au Royaume-Uni

Les premiers missionnaires à aller outre-mer ont été envoyés en Angleterre en 1837, sept ans seulement après la fondation de l’Église. Un groupe de sept missionnaires est arrivé en Angleterre le 19 juillet 1837. Ils ont prêché l’Évangile à Preston et ont baptisé neuf nouveaux convertis le 30 juillet. La semaine suivante, quarante-et-un autres convertis étaient baptisés.

Entre 1837 et 1900, jusqu’à cent mille convertis ont émigré pour rejoindre le gros de l’Église aux États-Unis. En fait, en 1870, près de la moitié de la population d’Utah était constituée d’immigrants britanniques. Dans les années 1950, le nombre de membres au Royaume-Uni (qui incluait l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord) a augmenté du fait que les dirigeants de l’Église encourageaient les membres à rester et à édifier l’Église dans leur pays natal.

En 1958, un temple a été consacré à Londres. En 1998, un autre temple a été consacré à Preston, endroit où l’Évangile avait été prêché pour la première fois, plus de cent soixante-dix ans auparavant. C’est à Preston que se trouve la plus ancienne branche de l’Église au monde qui ait existé sans interruption, puisqu’elle remonte à 1837.

Voici quelques faits concernant l’Église d’aujourd’hui au Royaume-Uni :

Nombre de membres

181 756

Missions

7

temples

2

Paroisses et branches

347

Centres d’histoire familiale

120