Je sais qu’il est vrai
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Brefs messages

Je sais qu’il est vrai

Depuis mon enfance j’entends les membres de l’Église témoigner du Livre de Mormon. Je pensais que les paroles « Je sais qu’il est vrai » n’étaient qu’une expression traditionnelle que tous les membres récitaient. Ce n’est que lorsque je suis entré dans le champ de ma mission, au Nigeria, que j’ai appris la vérité que recèlent ces paroles.

Un soir, je rentrais chez nous avec mon collègue. Nous étions à bicyclette dans le noir sur une route non goudronnée que la pluie avait détériorée. À cause de l’eau et de l’état de la route, mon collègue a glissé et est tombé de son vélo. Ses vêtements, ses Écritures—tout ce qu’il avait—étaient tachés et mouillés.

Lorsque nous sommes enfin arrivés à notre appartement, nous avons soigneusement nettoyé et séché tout ce qui avait été abîmé dans l’accident—à part les deux exemplaires du Livre de Mormon qui étaient restés dans son sac après notre journée de prosélytisme. J’ai pensé que nous n’avions pas besoin de nous soucier de ces deux exemplaires car nous en avions beaucoup d’autres dans notre appartement.

Plusieurs mois après cet incident, je cherchais le moyen de réparer la couverture déchirée de mon recueil de cantiques. J’ai aperçu les exemplaires tachés du Livre de Mormon que nous avions abandonnés sur une étagère et j’ai vu que leurs couvertures pourraient servir à réparer mon recueil de cantiques. Mais, au moment d’arracher la couverture des livres, cela m’a fait mal au cœur : « N’est-ce pas le livre que tu prêches ? Est-ce la façon de le traiter ? Que penseraient tes amis de l’Église ? » Je me suis assis et j’ai médité pendant un long moment. Puis, au lieu de couper les couvertures, je les ai nettoyées à l’eau savonneuse, les ai séchées et les ai soigneusement replacées sur notre étagère.

Grâce à cette expérience, je me suis rendu compte que depuis longtemps, je m’appuyais sur le témoignage du Livre de Mormon rendu par d’autres bien que j’aie suivi le séminaire et l’institut. Depuis, je me suis rapproché de ce livre et je l’apprécie beaucoup plus. Je me rends compte que nous acquérons notre conviction de la nature sacrée du Livre de Mormon quand nous apprenons à le connaître par les expériences du cœur. Par la lecture, la méditation et l’application des enseignements du Livre de Mormon j’ai découvert qu’il est vrai.

Illustration Gregg Thorkelson