La plus grande force de motivation
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Viens écouter la voix d’un prophète

La plus grande force de motivation

Extraits d’un discours de la conférence générale d’octobre 2006

President Dieter F. Uchtdorf

Nos motivations et nos pensées finissent par avoir une influence sur nos actes. Je vais vous faire part d’une expérience que j’ai eue dans ma jeunesse, qui illustre la force des motivations justes.

Après la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, ma famille s’est retrouvée en Allemagne de l’Est, sous occupation russe. Quand j’étais en quatrième année d’école primaire, j’ai dû apprendre le russe ; c’était la première langue étrangère que j’apprenais à l’école. Je trouvais cela très difficile en raison de l’alphabet cyrillique, mais, avec le temps, j’ai commencé à me débrouiller.

Quand j’avais onze ans, nous avons dû quitter l’Allemagne de l’Est du jour au lendemain, en raison des convictions politiques de mon père. J’allais maintenant à l’école en Allemagne de l’Ouest, qui, à cette époque, était sous occupation américaine. Là-bas, tous les enfants devaient apprendre l’anglais. Apprendre le russe avait été difficile, mais l’anglais me semblait impossible. Je pensais que ma bouche n’était pas faite pour parler anglais. Mes professeurs avaient du mal. Mes parents avaient du mal. Et je savais que l’anglais n’était absolument pas une langue pour moi.

Mais quelque chose a changé dans ma jeune vie. Presque tous les jours, j’allais à vélo à l’aéroport et je regardais les avions décoller et atterrir. Je lisais, j’étudiais, j’apprenais tout ce que je pouvais trouver sur l’aviation. J’avais l’ardent désir de devenir pilote. Je me voyais déjà dans la cabine de pilotage d’un avion de ligne ou de chasse. Je ressentais au plus profond de mon cœur que j’étais fait pour ça !

Puis j’ai appris que, pour devenir pilote, il me fallait parler anglais. Du jour au lendemain, à la surprise de tous, on aurait dit que ma bouche avait changé. J’ai été capable d’apprendre l’anglais. Il m’a fallu beaucoup de travail, de constance et de patience, mais je suis arrivé à apprendre l’anglais !

Pourquoi ? Parce que j’avais une motivation forte et juste !

Le témoignage de la véracité de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ est la plus grande force de motivation de notre vie. Jésus a mis l’accent à maintes reprises sur le pouvoir des bonnes pensées et des motifs justes : « Tournez-vous vers moi dans chacune de vos pensées, ne doutez pas, ne craignez pas » (D&A 6 :36).

Le témoignage de Jésus-Christ et de l’Évangile rétabli nous aidera à comprendre le plan précis de Dieu pour nous et à agir en conséquence. Il nous donne l’assurance de l’existence, de la vérité et de la bonté de Dieu, des enseignements et du sacrifice de Jésus-Christ, et de l’appel divin des prophètes des derniers jours. Notre témoignage nous motive à mener une vie juste et le fait de mener une vie juste fera grandir notre témoignage.