Pensées édifiantes
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Message de la Première Présidence

Pensées édifiantes

Une œuvre merveilleuse et prodigieuse

« Quelle œuvre merveilleuse et prodigieuse… quand vous pensez à tous les efforts qui y sont consacrés et à tout ce qui est attendu de vous !… Nous sommes dans l’Église et dans le royaume de Dieu. C’est l’œuvre pour laquelle le Sauveur a donné sa vie. Nous servons avec lui dans la grande œuvre du Père qui est de réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme [voir Moïse 1:39]. Comme il est important et glorieux de voir ce qui est en train de se passer, de voir cette œuvre se répandre sur la terre ! » (réunion, Worcester, Massachusetts, États-Unis, 23 mars 2002).

La seule Église vraie

« Le Seigneur a dit que l’Église était la seule Église vraie et vivante sur toute la surface de la terre en laquelle il se complait [voir D&A 1:30]. Ce n’est pas moi qui le dis. Ce sont les paroles du Seigneur. Il a été dit à Joseph Smith que les autres confessions étaient dans l’erreur [voir Joseph Smith, Histoire 1:19]. Ce ne sont pas mes paroles. Ce sont les paroles du Seigneur. Mais ce sont des paroles dures pour les membres d’autres confessions. Nous n’avons pas besoin d’exploiter ces paroles. Nous avons juste besoin d’être gentils, bons et aimables envers les autres, en montrant par notre exemple la grande vérité de ce que en quoi nous croyons et en guidant les gens dans la direction que nous aimerions les voir prendre » (conférence régionale, Ogden Nord, Utah, États-Unis, 3 mai 1998).

Le miracle du mormonisme

« Quelle chose merveilleuse nous avons dans l’Évangile du Seigneur Jésus-Christ pour changer la vie des gens, les rendre meilleurs, les aider à s’élever, à regarder vers les étoiles et à faire de leur vie quelque chose de bon ! Il se produit des miracles quand les gens acceptent l’Évangile. Nous voyons des personnes qui traînent leur indolence. L’Évangile touche leur vie, et elles prennent vie. Il se produit quelque chose de merveilleux. J’appelle cela le miracle du mormonisme, cette transformation merveilleuse qui se produit dans la vie des gens » (réunion, Boston, Massachusetts, 16 octobre 1998).

L’Église va de l’avant

« L’Église va de l’avant. De toute son histoire, l’Église n’est jamais allée de l’avant avec autant de vitalité qu’aujourd’hui. Comme nous avons de la chance de faire partie de ce grand mouvement qui se répand sur la terre pour changer la vie des gens, pour leur donner le désir de vivre mieux, de faire mieux, pour leur donner la connaissance du plan de salut, pour les amener à la connaissance de la signification de la grande expiation du Sauveur, pour leur apporter des bénédictions, partout où ils se trouvent ! » (conférence régionale, Houston, Texas, 19 septembre 1998).

Ajoutez au mérite et à l’honneur à l’Église

« Que tout ce que vous faites ajoute au mérite et à l’honneur de l’Église, dont vous êtes membres, et le Seigneur vous bénira et vous élèvera. Qu’il n’y ait pas d’animosité entre vous, mais seulement de l’amour sans préoccupation de race ni de situation sociale. Aimons-nous les uns les autres comme le Seigneur voudrait que nous le fassions » (réunion, Nadi, Fidji, 21 mai 2001).

Nous sommes à l’époque du Rétablissement

« Pierre a dit : ‘Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes’ (Actes 3:19-21). Nous sommes à l’époque du Rétablissement. Nous sommes aux temps du rétablissement dont l’apôtre Pierre et Paul ont parlé clairement et avec force dans la Sainte Bible. Je le répète, vous et moi faisons partie de l’accomplissement de la prophétie, faisons partie du plan du Dieu des cieux ; il était dit qu’il y aurait une apostasie et qu’il devait y avoir un rétablissement » (réunion, Hamilton, Ontario, Canada, 8 août 1998).

Une famille grande et merveilleuse

« Vous faites partie d’une famille grande et merveilleuse (plus de onze millions de personnes réparties dans plus de 160 pays) qui a dans le cœur la conviction profonde de la réalité de Dieu, notre Père éternel, de la réalité du Seigneur Jésus-Christ, et de la réalité du Saint-Esprit qui a le pouvoir de nous influencer et de nous toucher. Nous savons que Dieu s’est manifesté de nouveau dans notre dispensation pour rétablir son œuvre et réaliser ses desseins éternels maintenant, dans la plénitude des temps, période glorieuse et merveilleuse de l’histoire de la terre où il a réuni toutes les choses merveilleuses de toutes les dispensations précédentes, pour la grande dispensation finale, celle de la plénitude des temps » (réunion, New York, État de New York, États-Unis, 24 mars 2002).

L’influence d’une génération

« Je suis émerveillé de la qualité des dirigeants qui sont formés. Ce sont des hommes et des femmes forts et capables. Ils apprennent vite. Ils sont dévoués et fidèles. Ils sont devenus de meilleurs maris et pères, de meilleures femmes et mères grâce aux programmes de l’Église destinés à fortifier la famille. Ils sont un atout pour la société dont ils font partie, comme ce sera le cas pour les générations qui les suivront. C’est là la beauté de l’œuvre de l’Église. Lorsqu’on touche la vie d’un homme de cette génération, l’influence s’en ressent dans les générations qui suivent » (discours au National Press Club, Washington, D.C., États-Unis, 8 mars 2000).

Appelés à servir

« Nous sommes des gens ordinaires que le Seigneur choisit, un ici, un là et un autre là-bas, et il en fait un évêque, un président de pieu, un président de mission, un président de temple ou autre chose. Ce qui est merveilleux et prodigieux c’est que nous nous élevons au niveau de ces responsabilités grâce à l’inspiration et au pouvoir du Seigneur » (réunion, Richmond, Virginie, États-Unis, 14 novembre 1998).

Soyons des saints des derniers jours

« Vivons l’Évangile, mes frères et sœurs. Maris, traitons notre femme avec respect, honneur et dignité. Femmes, traitez votre mari avec amour et sollicitude et en l’aidant. Parents, pères et mères, traitons nos enfants, qui sont fils et filles de Dieu, avec respect et amour et aidons-les. Et en tant qu’enfants soyons obéissants à nos parents, suivons leurs conseils et efforçons-nous de marcher dans les sentiers qu’ils nous indiquent.

« Soyons fidèles dans le paiement de la dîme et des offrandes. Le Seigneur a promis que les personnes qui paient leur dîme ne seront pas brûlées [voir D&A 64:23]…

« Soyons de meilleurs voisins. Soyons gentils. Soyons courtois avec les personnes de notre entourage qui ne sont pas de notre foi. Soyons secourables, généreux et bons. Soyons des saints des derniers jours dans toute l’acception du terme » (conférence régionale, Payson, Utah, 16 septembre 2001).

Qu’est-ce que le Seigneur attend de nous ?

« Qu’est-ce que le Seigneur attend des saints des derniers jours ? Que veut-il que nous fassions ? Il nous demande d’être des gens bien, de bons pères qui aiment leur femme, qui aiment leurs enfants, qui honorent la prêtrise, qui s’efforcent de faire un peu mieux et de marcher un peu plus droit : des hommes bons, fidèles et merveilleux…

« Vous femmes, vous mères, soyez de bonnes épouses. Soutenez votre mari. Traitez-le avec gentillesse… Aidez-le dans tout ce qu’il fait. Soyez une bonne mère pour vos enfants… Élevez-les dans l’amour.

« Vous enfants, considérez vos parents comme vos meilleurs amis. Écoutez ce qu’ils disent. Faites ce qu’ils demandent, parce que c’est ce que le Seigneur a demandé à son peuple, que les enfants soient élevés dans la lumière, la vérité et l’amour » (réunion, Nouméa, Nouvelle-Calédonie, 17 juin 2000).

La grande cause du Seigneur

« Cette grande cause du Seigneur gagne en force, en puissance et en capacité partout sur la terre. Vous et moi y sommes engagés. Vous avez une aussi grande responsabilité dans la sphère de votre appel que moi dans la sphère du mien. Aucun de nous ne peut se permettre de se relâcher. Nous avons tous besoin de nous lever et de déclarer la vérité. Avancez avec foi et fidélité. Agissez bien. Aidez autrui et ajoutez à la gloire de la grande cause du Seigneur Jésus-Christ dans ces derniers jours » (veillée, Sydney, Australie, 14 mai 1997).

Idées Pour Les Instructeurs Au Foyer

Après vous être préparés à l’aide de la prière, donnez ce message en utilisant une méthode qui favorise la participation des personnes que vous instruisez. Voici quelques exemples :

  1. Lisez le paragraphe « La seule Église vraie ». Discutez avec les membres de la famille de différents moyens dont nous pouvons témoigner de la vérité sans abaisser les croyances d’autrui. Vous pourriez revoir « La parabole des deux lampes », de James E. Talmage (1862-1933), du Collège des douze apôtres (voir Le Liahona, février 2003, p. 40).

  2. Lisez le paragraphe intitulé « Ajoutez au mérite et à l’honneur à l’Église ». Demandez aux membres de la famille de réfléchir à leur manière de vivre et de voir si elle ajoute au mérite et à l’honneur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Demandez-leur d’indiquer les moyens que nous avons tous de faire honneur à l’Église.

  3. Demandez à quelqu’un de lire le dernier paragraphe. Demandez aux membres de la famille quels moyens nous avons tous de remplir notre responsabilité de faire avancer l’œuvre de l’Évangile.