Le Liahona
Les changements inspirés concernant l’œuvre missionnaire ont été une bénédiction pour ma famille
précédent suivant

Jeunes adultes

Les changements inspirés concernant l’œuvre missionnaire ont été une bénédiction pour ma famille

Les changements dans la communication des missionnaires avec leur famille m’ont aidée à parler des vérités de l’Évangile avec ma mère.

Cela fait huit ans maintenant que je suis membre de l’Église, ainsi que mon père et mes deux sœurs. Depuis que je suis membre, j’ai vu les merveilleuses bénédictions que notre Père céleste a préparées pour ma famille et moi. L’Évangile a été une véritable bénédiction dans ma vie et m’a aidée à trouver le bonheur que je recherchais !

Quand j’ai commencé à lire le Livre de Mormon, le récit de la vision de Léhi de l’arbre de vie m’est allé droit au cœur (voir 1 Néphi 8 ; 11). Je m’y reconnaissais parce que je voulais moi aussi que toute ma famille et tous mes êtres chers goûtent au fruit de l’arbre et ressentent personnellement l’amour de Dieu.

C’est pourquoi je me suis préparée à faire une mission à plein temps et j’ai été envoyée dans la mission de Guatemala City, au Guatemala.

Pendant ma mission, j’ai vu beaucoup de gens changer en mieux grâce à l’Évangile. Cela me remplissait chaque jour le cœur de joie. Mais, chaque fois que ma collègue et moi enseignions l’Évangile à une famille, cela me rappelait ma famille, en particulier ma mère, qui n’était pas membre de l’Église. Chaque jour de préparation, j’essayais, dans mes courriels, de l’inciter à rencontrer les missionnaires. J’ai demandé à notre Père céleste de lui préparer le cœur à recevoir l’Évangile.

Une occasion inspirée

J’étais encore en mission lorsqu’est intervenu un changement inspiré dans les communications entre les missionnaires et leur famille1. Dès que j’ai appris la nouvelle, l’Esprit m’a fait comprendre que c’était l’occasion d’inviter ma mère à en apprendre plus sur l’Évangile. Ce changement et ce sentiment m’ont donné beaucoup de joie. Pendant la semaine, j’ai demandé au Seigneur de m’aider à savoir ce qu’il voulait que je dise à ma mère.

Quand le jour de préparation est arrivé et que je l’ai vue sur l’écran de mon ordinateur, j’ai fortement ressenti que nous devions faire une prière. Je l’ai dit à ma mère, qui a accepté. Pendant l’appel vidéo, je lui ai expliqué que le message principal que j’essayais de transmettre en mission était que l’Évangile de Jésus-Christ avait été rétabli. J’ai témoigné de tout mon cœur que je savais que c’était vrai. Je l’ai aussi invitée à prier et à demander à Dieu de le lui faire savoir. Nous avons terminé notre conversation par une prière, qu’elle a faite. Nous avons ressenti l’Esprit si fort que cela a pénétré jusqu’au plus profond de notre cœur. Après notre appel, j’ai envoyé ses coordonnées aux missionnaires de son quartier.

J’ai attendu impatiemment la semaine suivante pour lui parler de nouveau. Comme la première fois, nous avons commencé notre conversation vidéo par une prière, après quoi j’ai écouté l’Esprit pour savoir quoi lui dire. Nous avons fait cela pendant des semaines. Un jour, à ma surprise, elle a commencé à rencontrer les missionnaires. Et j’ai remarqué une lueur nouvelle dans ses yeux.

Notre Père céleste peut opérer des miracles par notre intermédiaire

Quand je suis rentrée chez moi, j’ai accompagné ma mère à ses leçons avec les missionnaires. À une occasion, elle a exprimé dans un sourire son désir de faire alliance avec le Seigneur. J’ai été bouleversée d’entendre de quelle manière elle avait reçu la réponse que l’Évangile était vrai ! De nouveau, l’Esprit a rempli la pièce et a confirmé dans notre cœur que nous rendions témoignage de la vérité.

Ainsi, à peine quelques semaines après mon retour chez moi, j’ai vu l’un des plus grands miracles de ma mission : ma mère est entrée dans les eaux du baptême et a fait alliance avec notre Père céleste.

J’avais le visage baigné de larmes quand que je l’ai vue entrer dans l’eau. Quand je l’ai prise dans mes bras juste après, nous étions toutes deux envahies d’émotions mais surtout de l’amour de Dieu pour nous. Elle m’a regardée dans les yeux et m’a dit : « J’avais l’impression que Dieu me prenait dans ses bras et m’accueillait. Je sais qu’il m’attendait. »

Concernant l’œuvre missionnaire, Dieter F. Uchtdorf, du Collège des douze apôtres, a enseigné ceci : « Comprenez que ce n’est pas votre rôle de convertir les gens. C’est le rôle du Saint-Esprit. Votre rôle consiste à exprimer ce que vous avez dans le cœur et à vivre en accord avec vos croyances. […]

« Agissez ainsi, et Dieu accomplira des miracles par votre intermédiaire pour bénir ses précieux enfants2. »

Quand j’ai entendu les paroles de ma mère, mon témoignage s’est encore fortifié ; j’ai alors su de tout mon cœur que notre Père céleste entend nos prières et nous aide à partager le fruit de l’arbre avec les autres, en particulier avec notre propre famille.

Notes

  1. Voir « Les missionnaires ont désormais plus d’options pour communiquer avec leur famille », 15 février 2019, newsroom.ChurchofJesusChrist.org.

  2. Dieter F. Uchtdorf, « L’œuvre missionnaire : Exprimez ce que vous avez dans le cœur ! », Le Liahona, mai 2019, p. 17.