Je serai un maillon fort
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Période d’échange

Je serai un maillon fort

« La famille est ordonnée de Dieu » (« La Famille : Déclaration au monde »).

Quand Gordon B. Hinckley (1910–2008) était adolescent, sa famille et lui vivaient dans une ferme pendant l’été. Il y a vécu cette expérience :

« Il y avait un arbre mort que je voulais arracher. J’ai fixé l’extrémité d’une chaîne au tracteur et l’autre à l’arbre. Quand le tracteur a commencé à avancer, l’arbre a un peu bougé, puis la chaîne a cassé.

« J’ai regardé le maillon cassé et je me suis demandé comment il avait pu céder. Je suis allé chez le quincaillier et j’ai acheté un chaînon pour réparer la chaîne. J’ai réuni les deux morceaux de la chaîne, mais le point de fixation était gênant et laid. La chaîne n’a plus jamais été la même. »1

Considérez-vous comme faisant partie d’une chaîne, une chaîne familiale. Le président Hinckley a dit que nous ne devons jamais nous permettre de devenir un maillon faible dans notre chaîne familiale.

Adam et Ève ont été la première famille sur la terre. Ils ont commencé la chaîne familiale. Dieu leur a dit d’avoir des enfants. Quand Adam et Ève ont eu des enfants, ils leur ont enseigné l’Évangile.

De même que les enfants d’Adam et Ève ont été instruits par leurs parents et ont ensuite instruit leurs propres enfants, votre Père céleste veut que vous soyez instruits par vos parents. Puis, quand vous aurez des enfants, il veut que vous les instruisiez. Vous pouvez prendre exemple sur Adam et Ève et d’autres familles justes des Écritures pour apprendre comment aider les membres de votre famille à être un maillon fort dans la chaîne familiale.

Activité

Détache la page A4 et colle-la sur du papier fort. Découpe chaque maillon le long des lignes continues noires. Découpe l’intérieur des maillons. Ouvre les maillons en découpant le long des pointillés. Écris ton nom sur l’un des maillons et le nom de tes parents, de tes frères, de tes sœurs, de tes grands-parents, de tes tantes, de tes oncles, de tes cousins et d’autres membres de ta famille sur les autres maillons. Relie les maillons. Pends la chaîne à un endroit où elle te rappellera que tu fais partie d’une famille et que tu peux être un maillon fort. Lors d’une soirée familiale, demande à chaque membre de ta famille de choisir un nom sur l’un des maillons et de dire une chose qu’il a apprise de cette personne qui l’aide à être fort.

Idées pour la période d’échange

  1. Écrivez les références d’Écritures suivantes sur six enveloppes, une référence par enveloppe : Moïse 3:24 ; Moïse 5:1 ; Moïse 5:2 ; Moïse 5:4 ; Moïse 5:5 ; Moïse 5:12. Préparez six bandes de papier portant les mots ou expressions : mariage, travailler ensemble, avoir des enfants, prier, obéir aux commandements, instruire les enfants. Découpez les lettres de chaque mot, réunissez-les avec un trombone et mettez-les à l’intérieur de l’enveloppe correspondante. Cherchez des images de familles qui illustrent chaque bande de mots. Affichez l’image n° 119 du jeu d’illustrations de l’Évangile (Adam et Ève instruisent leurs enfants). Racontez brièvement l’histoire d’Adam et Ève en mettant l’accent sur le fait que par eux, notre Père céleste a établi le modèle de la famille. Faites six groupes et donnez une enveloppe à chacun d’eux. Demandez aux enfants de lire l’Écriture, de reconstituer les mots avec les lettres et de les coller ou de les fixer ensemble. En commençant par Moïse 3:24 et en suivant l’ordre, demandez à chaque groupe de présenter sa bande de mots et de choisir une image qui s’y rapporte. Disposez les images autour de celle d’Adam et Ève. Expliquez que la famille est le meilleur endroit où apprendre et vivre l’Évangile.

  2. Pour enseigner que notre Père céleste bénit les familles justes, jouez une saynète montrant les fils d’Hélaman protégés pendant la bataille. Prévoyez le texte pour un narrateur, Hélaman et les fils d’Hélaman (voir Alma 53:10–23 ; 56 ; 57). Utilisez des badges ou des costumes simples si vous le désirez. Notre Père céleste a aussi béni d’autres familles justes. Faites deux groupes. Donnez à chaque groupe l’une des histoires suivantes : La famille de Néphi (1 Néphi 17:7–13 ; 18:1–6) et les familles jarédites (Genèse 11:1–9 ; Éther 1:33–43). Demandez à chaque groupe de lire son histoire. Jouez au reporter (utilisez un micro si vous en avez un) et interrogez chaque groupe en posant des questions qui l’amènent à donner les détails de son histoire. Rendez témoignage que notre Père céleste bénit les familles justes.

Illustration Thomas S. Child