Frères, avez-vous besoin que je vous emmène ?
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Frères, avez-vous besoin que je vous emmène ?

J’avais passé une longue journée à conduire mon autobus dans Victoria (Australie) et je faisais mon dernier voyage de la soirée pour rentrer chez moi. Sur le chemin du retour, j’ai vu deux jeunes gens bien habillés qui marchaient. J’ai décidé d’arrêter mon autobus et de leur demander s’ils voulaient que je les emmène.

Je leur ai demandé pourquoi ils portaient une plaque, une chemise blanche et une cravate. L’un d’eux a expliqué qu’ils étaient missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. En leur posant des questions sur leur travail, j’ai ressenti quelque chose qui emplissait l’autobus et j’ai compris par la suite que c’était le Saint-Esprit. Quand je leur ai demandé de m’en dire plus sur Jésus-Christ, leurs réponses m’ont procuré un enthousiasme irrépressible.

Malheureusement, il se faisait tard et j’ai dû laisser les missionnaires à Dandenong. Par la suite, je me suis aperçu avec tristesse que je n’avais pas pris leur numéro de téléphone. J’ai prié pendant des semaines pour pouvoir les rencontrer à nouveau. Sur mon circuit en autobus, je les ai même cherchés. Des mois ont passé puis une chose incroyable s’est produite le jour de mon anniversaire, le 19 août 2002.

Alors que je déjeunais avec ma femme, Camelia, on a frappé à la porte. Quand elle a ouvert, j’ai entendu des voix familières. C’étaient les missionnaires que j’avais rencontrés dans l’autobus ! Ils ont été aussi surpris que moi. Ils faisaient du porte à porte dans notre rue et avaient été guidés vers notre maison. Mes prières avaient été exaucées.

Jason Frandsen et James Thieler ont immédiatement commencé à nous instruire. Le Livre de Mormon et Joseph Smith, le prophète, étaient nouveaux pour nous, mais nous avons facilement compris l’Évangile parce que nous étions chrétiens. Les missionnaires nous ont demandé de prier et de méditer au sujet de ce que nous apprenions. Ce faisant, nous avons ressenti l’Esprit, le désir d’aller à l’église et de nous faire baptiser. Nous avons toujours été bénis depuis.

Aujourd’hui, plusieurs années plus tard, je conduis toujours un autobus et je continue à véhiculer des missionnaires. Mais je les aide maintenant dans leur travail en leur présentant des personnes et en donnant le Livre de Mormon et d’autres documentations de l’Église à mes passagers.

Les personnes qui montent dans mon autobus ne peuvent s’empêcher de remarquer comme je suis heureux. Quand elles me demandent pourquoi, je réponds simplement : « C’est le Seigneur qui m’a rendu heureux. Il peut aussi changer votre vie. »