Je peux être missionnaire maintenant
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Je peux être missionnaire maintenant

« Je serai avec toi ; et en quelque lieu que tu proclames mon nom, une porte efficace te sera ouverte pour qu’ils reçoivent ma parole » (D&A 112:19).

Il faisait nuit quand Michée s’est agenouillé près de son lit avec son jeune frère Noé pour faire leur prière. Il continuait à penser à leur voisin, un vieil homme qui s’appelait Sam. C’est alors que Maman est arrivée sur le pas de la porte.

« Je suis contente de voir que vous allez faire votre prière », dit-elle en souriant aux deux frères.

« Je vais prier pour Sam ce soir », dit Michée. « Je vais lui demander de venir à l’église avec nous dimanche et je veux que notre Père céleste m’aide quand je vais lui demander. »

« Penses-tu qu’il viendra à l’église avec nous ? » demande Noé. « Notre instructrice de la Primaire nous a dit que notre Père céleste est content quand nous invitons nos voisins à aller à l’église. »

« Je sais que notre Père céleste t’aidera à demander à Sam », dit Maman.

Le lendemain matin, Michée et Noé se réveillent de bonne heure. Ils sont impatients de parler à Sam. Sam était déjà le voisin de la famille bien avant la naissance de Michée et Noé. Michée sait que Sam se sent seul depuis la mort de sa femme.

Les garçons font leur lit sans qu’on leur dise, ils prennent rapidement leur petit déjeuner et ils mettent leur manteau et leurs gants avant de se diriger vers la porte.

« As-tu peur ? » demande Noé à Michée.

« Non. Je pense que Sam va dire oui », répond Michée. « Bon, peut-être que j’ai un peu peur », ajoute-t-il.

Ils courent tous les deux vers la maison de Sam. Michée est sûr que Noé est aussi intimidé que lui. Et si Sam disait non ? Et si Sam ne voulait plus être leur ami et arrêtait de les emmener pêcher avec Papa ?

Ils approchent en silence de la porte d’entrée de la maison de Sam. Alors qu’ils vont frapper à la porte, quelqu’un arrive au coin de la maison. « Bonjour, les garçons ! » dit-il en venant vers eux. « Que faites-vous aujourd’hui ? » Bien qu’un large chapeau de paille cache son visage, les garçons reconnaissent la voix de Sam. Et ils savent qu’il sourit.

« Nous sommes venus te voir », dit Michée.

« Ouais », dit Noé. Il ajoute aussitôt: « Michée a quelque chose à te dire ».

Le cœur de Michée bat très fort dans sa poitrine. Il prend une profonde inspiration et dit précipitamment : « Veux-tu venir à l’église avec nous demain ? On peut t’emmener, on a beaucoup de place et tu peux t’asseoir à côté de nous à l’église. »

« Et bien, je vois votre famille partir pour l’église chaque dimanche et cela fait longtemps que je ne suis pas allé à une église », dit Sam. « Je pense que ce serait bien que j’aille avec vous à l’église ce dimanche ».

« Ouais ! » s’exclament en même temps les deux garçons.

Noé dit : « Nous partons à neuf heures et demie. Nous viendrons te chercher ! »

Alors que les garçons retournent chez eux en courant, Noé se retourne et dit à Sam qui continue à sourire : « À demain matin neuf heures et demie ! »

Chez eux, Papa et Maman les attendent.

« Qu’a dit Sam ? » demande Papa. « Vient-il à l’église avec nous ? »

Michée sourit. « Oui. On lui a dit qu’on le prend à neuf heures et demie. »

Ce soir-là, quand ils font leur prière, Noé et Michée n’oublient pas de remercier leur Père céleste de les avoir aidés à demander à Sam d’aller à l’église avec eux.

« Je suis très heureux », dit Michée.

« Moi aussi », dit Noé.

Les deux garçons montent dans leur lit et Michée se souvient de quelque chose que leur évêque a dit à la réunion de Sainte-Cène la semaine précédente : « Chaque membre est un missionnaire ! »

Illustration Gregg Thorkelson