Ne regarde pas alentour, lève les yeux!
    Notes de bas de page
    Theme

    Ne regarde pas alentour, lève les yeux !

    Inviter les gens à venir au Christ est notre objectif, et nous pouvons l’atteindre en levant les yeux vers Jésus-Christ.

    Mon objectif est d’« inviter les gens à aller au Christ1 ». C’est aussi votre objectif. Nous pouvons l’atteindre en levant les yeux vers Jésus-Christ.

    La famille de frère Choi

    J’ai été baptisé avec mes parents quand j’avais seize ans. Mon frère cadet, Kyung-Hwan, qui avait quatorze ans, s’est joint à l’Église grâce à mon oncle, Young Jik Lee, et nous y a invités. Chacun des dix membres de notre famille appartenait à une Église différente, nous avons donc été heureux de trouver la vérité et avons voulu faire partager ce bonheur que nous avions trouvé dans l’Évangile de Jésus-Christ après avoir été baptisés.

    Le père de frère Choi avec d’autres personnes

    Mon père était le plus heureux d’entre nous d’apprendre et de faire connaître la vérité. Il avait l’habitude de se réveiller tôt le matin pour étudier les Écritures pendant plus de deux heures chaque jour. Après le travail, il allait avec les missionnaires rendre visite à notre famille, nos amis et nos voisins presque tous les jours. Sept mois après notre baptême, vingt-trois personnes parmi ma famille et mes proches étaient devenues membres de l’Église. Cela fut suivi par le miracle de voir cent trente personnes baptisées l’année suivante grâce aux efforts missionnaires de mon père.

    Les débuts de l’œuvre missionnaire
    Œuvre missionnaire élargie

    L’histoire familiale était aussi importante pour lui, et il a retrouvé huit générations de nos ancêtres. Depuis ce jour, les fruits de la conversion de notre famille, en commençant par mon frère de quatorze ans, ont augmenté de manières innombrables non seulement parmi les vivants mais aussi parmi les morts. Suite au travail de mon père et d’autres, notre arbre généalogique s’étend sur trente-deux générations, et nous accomplissons maintenant l’œuvre du temple pour de nombreuses branches. Aujourd’hui je suis émerveillé et je ressens une grande joie à relier nos ancêtres et nos descendants.

    Histoire familiale élargie

    Gordon B. Hinckley a vécu une expérience similaire dans le temple de Columbus en Ohio :

    « Assis dans le temple, méditant sur la vie de [mon arrière-grand-père, de mon grand-père et de mon père], j’ai regardé ma fille, puis sa fille, […] puis les enfants de celle-ci, qui sont mes arrière-petits-enfants. Soudain, je me suis rendu compte que j’étais le maillon central de ces sept générations : trois générations avant moi et trois après moi.

    « Dans cette maison sainte et consacrée, j’ai alors ressenti que j’avais l’obligation immense de transmettre tout l’héritage que j’avais reçu de mes ancêtres aux générations qui viennent après moi2. »

    Au milieu de nos générations

    Nous sommes tous au milieu d’une famille éternelle. Notre rôle peut être un tournant décisif où des changements importants peuvent se produire de façon positive ou négative. Le président Hinckley poursuit : « Ne vous permettez jamais de devenir un maillon faible dans la chaîne de vos générations3. » Votre fidélité dans l’Évangile affermira votre famille. Comment pouvons-nous nous assurer que nous serons un maillon fort dans notre famille éternelle ?

    Un jour, quelques mois après mon baptême, j’ai entendu des membres se critiquer à l’église. J’étais très déçu. Je suis rentré chez moi et ai dit à mon père que peut-être que je ne devais plus aller à l’église. C’était difficile de voir des membres en critiquer d’autres comme ça. Après m’avoir écouté, mon père m’a enseigné que l’Évangile avait été rétabli et qu’il était parfait mais les membres ne l’étaient pas encore, lui non plus et moi non plus. Il a dit fermement : « Ne perds pas ta foi à cause des gens autour de toi, mais édifie une relation forte avec Jésus-Christ. Ne regarde pas alentour, lève les yeux ! »

    Levez les yeux vers Jésus-Christ — le sage conseil de mon père — renforce ma foi quand j’ai des difficultés dans la vie. Il m’a enseigné comment mettre en application les enseignements du Christ, comme dans ces paroles : « Tournez-vous vers moi dans chacune de vos pensées ; ne doutez pas, ne craignez pas4. »

    Des missionnaires au temple de Seattle (État de Washington, États-Unis).

    Quand j’étais président de la mission de Seattle (Washington), il pleuvait souvent. Mais nos missionnaires avaient pour instruction de sortir et de faire du prosélytisme même sous la pluie. Je leur disais : « Sortez sous la pluie, levez les yeux au ciel, ouvrez la bouche et buvez-la ! Quand vous lèverez les yeux, vous recevrez la force d’ouvrir la bouche et de parler à chaque personne sans crainte. » Cette leçon symbolique signifiait qu’ils devaient lever les yeux quand ils auraient des difficultés même après leur mission. Ne le faites pas dans les régions polluées.

    Quand je servais encore dans la mission de Seattle, j’ai reçu un appel téléphonique de mon fils aîné, Sunbeam, qui est pianiste. Il m’a dit qu’il aurait l’honneur de jouer au Carnegie Hall de New-York car il avait gagné un concours international. Nous étions si heureux et ravis pour lui. Cependant, ce soir-là, pendant qu’elle priait avec reconnaissance, ma femme s’est souvenue que nous ne pourrions pas le rejoindre pour sa représentation et a dit en substance à notre Père céleste : « Père céleste, je suis reconnaissante de la bénédiction que tu as donnée à Sunbeam. En passant, je suis navrée de ne pas pouvoir assister au concert. J’aurais pu y aller si tu lui avais accordé cette bénédiction avant ou après notre mission. Je ne me plains pas, mais je ressens un peu de peine. »

    Dès qu’elle a eu fini sa prière, elle a entendu une voix distincte lui dire : « Votre fils a reçu cet honneur, parce que vous ne pouvez pas y aller. Préférerais-tu échanger ? »

    Ma femme a été surprise. Elle savait que les enfants seraient bénis du fait du service fidèle de leurs parents dans le royaume du Seigneur, mais c’était la première fois qu’elle comprenait son rôle avec autant de clarté. Elle lui a immédiatement répondu : « Non, non, ça me va de ne pas y assister. Laisse-le avoir cet honneur. »

    Chers frères et sœurs, il ne nous est pas facile de reconnaitre l’amour de notre Père céleste quand nous regardons alentour avec nos yeux temporels parce que nous voyons tout d’abord les inconvénients, les pertes, les fardeaux ou la solitude. D’un autre côté, nous pouvons voir les bénédictions au-delà lorsque nous levons les yeux. Le Seigneur a révélé : « Et lorsque nous obtenons une bénédiction quelconque de Dieu, c’est par l’obéissance à cette loi sur laquelle elle repose5. » Vous tous qui vous embarquez dans tout service de Dieu, sachez que vous êtes un lien solide pour de puissantes bénédictions pour les personnes qui vous ont précédés et pour les générations qui viendront après vous.

    Aujourd’hui, je suis reconnaissant de voir que beaucoup des membres de notre famille sont fidèles au chemin de leur alliance mais je suis attristé à l’idée qu’il puisse y avoir un siège vide à côté de nous. M. Russell Ballard a dit : « Si vous décidez de devenir non-pratiquants ou de quitter l’Église rétablie de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, où irez-vous ? Que ferez-vous ? La décision de ne plus ’marcher avec’ les membres de l’Église et les dirigeants choisis du Seigneur aura des répercussions à long terme qu’on ne peut pas toujours entrevoir maintenant6. » Le président Monson nous a recommandé de toujours choisir le bien, ce qui est plus difficile que de choisir le mal7.

    Il n’est jamais trop tard pour lever les yeux vers le Christ. Ses bras vous sont toujours ouverts. Il y a des générations avant et après nous qui dépendent de nous pour suivre le Christ afin que nous soyons une famille éternelle de Dieu.

    Quand j’ai été relevé de mon appel de président de pieu, mes fils étaient heureux à l’idée de passer plus de temps avec moi. Trois semaines plus tard j’ai été appelé soixante-dix. J’ai cru tout d’abord qu’ils seraient déçus, mais l’humble réponse du plus jeune de mes fils a été : « Papa, ne t’inquiète pas. Nous sommes une famille éternelle. » Quelle vérité simple et claire c’était ! J’étais un peu inquiet parce que je regardais d’abord autour de moi, dans cette vie mortelle, mais mon fils était heureux parce qu’il ne regardait pas alentour mais levait les yeux vers l’éternité et vers les desseins du Seigneur.

    Il n’est pas toujours facile de lever les yeux quand vos parents sont opposés à l’Évangile, quand vous êtes membre d’une petite unité de l’Église, quand votre conjoint n’est pas membre, quand vous êtes encore célibataire après avoir fait de votre mieux pour vous marier, quand un enfant s’est égaré, quand vous vous retrouvez parent seul, quand vous avez des difficultés physiques ou émotionnelles, quand vous êtes victime d’une catastrophe etc. Accrochez-vous à votre foi dans ces moments difficiles. Levez les yeux vers le Christ pour trouver la force, l’équilibre et la guérison. Grâce au pouvoir de l’expiation de Jésus-Christ, « tout concourra à votre bien8 ».

    Je rends témoignage que Jésus-Christ est notre Sauveur et notre Rédempteur. Quand nous suivons notre prophète actuel, Thomas S. Monson, nous levons les yeux vers Jésus-Christ. Quand nous prions et étudions les Écritures chaque jour, et prenons la Sainte-Cène chaque semaine en toute sincérité, nous acquérons la force de toujours lever les yeux vers lui. Je suis heureux d’être membre de cette Église et de faire partie d’une famille éternelle. J’aime faire connaître cet Évangile merveilleux aux autres. Inviter les gens à venir au Christ est notre objectif, et nous pouvons l’atteindre en levant les yeux vers Jésus-Christ. Je témoigne humblement de ces choses, au nom de Jésus-Christ. Amen.