Retourner et recevoir
    Notes de bas de page

    Retourner et recevoir

    « Retourner en la présence de Dieu et recevoir les bénédictions éternelles qui découlent du respect des alliances contractées sont les objectifs les plus importants que nous puissions nous fixer. »

    Mes frères et sœurs, j’ai maintenant la tâche de m’adresser à vous, et vous celle d’écouter. Mon objectif est de finir ma tâche avant que vous n’acheviez la vôtre. Je vais faire de mon mieux.

    Au fil des ans, j’ai remarqué que les personnes qui accomplissent le plus de choses dans ce monde sont celles qui ont une vision de leur vie, avec des objectifs qui les gardent concentrés sur leur vision, et des plans tactiques pour les atteindre. Le fait de savoir où vous allez et comment vous comptez y parvenir peut donner un sens, une raison d’être et de la réussite à votre vie.

    Certains ont du mal à faire la différence entre un objectif et un plan jusqu’à ce qu’ils apprennent qu’un objectif est une destination ou une fin, alors qu’un plan est l’itinéraire par lequel on y parvient. Par exemple, nous pouvons avoir l’objectif de nous rendre en voiture à un certain endroit que nous connaissons mal et, comme certaines d’entre vous, chère sœurs, le savent, nous, les hommes, pensons généralement savoir comment y arriver, ce qui nous amène souvent à dire : « Je sais, cela doit être à deux pas d’ici. » Ma femme doit être en train de sourire. L’objectif est clair, mais il manquait un bon plan pour atteindre la destination.

    Se fixer des objectifs c’est, en substance, « commencer avec la fin à l’esprit ». Et planifier consiste à échafauder un moyen d’arriver à cette fin. L’une des clés du bonheur repose sur la compréhension de l’importance véritable des destinations, et ensuite sur le temps, les efforts et l’attention que nous allons consacrer à ce qui constitue un moyen sûr d’y arriver.

    Dieu, notre Père céleste, nous a montré l’exemple parfait en matière d’élaboration d’objectifs et de plans. Son objectif est de « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme [et de la femme]1 », et son moyen d’y parvenir est le plan du salut.

    Le plan de notre Père céleste bien-aimé comprend le don d’une vie physique de progression, d’efforts et d’apprentissage dans la condition mortelle, grâce à laquelle nous pouvons devenir plus semblables à lui. Le fait de revêtir notre esprit éternel d’un corps physique, de respecter les enseignements et les commandements de son Fils, le Seigneur Jésus-Christ, et de former une famille éternelle nous permet, grâce à l’expiation du Sauveur, d’atteindre l’objectif de Dieu de réaliser l’immortalité et la vie éternelle de ses enfants avec lui dans son royaume céleste.

    Nous nous fixons des objectifs sages lorsque nous comprenons que nos buts à court terme ne sont efficaces que dans la mesure où ils mènent à des buts à long terme clairement compris. Je crois qu’une clé importante du bonheur consiste à apprendre comment nous fixer des objectifs et élaborer nos plans dans le cadre du plan éternel de notre Père céleste. Si nous nous concentrons sur ce chemin éternel, nous nous qualifierons immanquablement pour retourner en sa présence.

    Il est bon d’établir des objectifs et des plans pour notre carrière, pour nos études et même pour notre jeu au golf. Il est également important de nous fixer des objectifs pour notre mariage, notre famille et nos conseils et appels dans l’Église ; c’est particulièrement vrai pour les missionnaires. Mais nos objectifs primordiaux devraient être en adéquation avec le plan éternel de notre Père céleste. Jésus a dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus2. »

    Les spécialistes de la fixation d’objectifs nous disent que plus un but est simple et direct, plus il a de pouvoir. Lorsque nous pouvons le résumer à une image claire ou bien à un ou deux mots symboliques marquants, il peut alors faire partie de nous et guider quasiment toutes nos pensées et tous nos actes. Dans ce contexte, je crois qu’il y a deux mots qui symbolisent les objectifs de Dieu pour nous et nos buts les plus importants pour nous-mêmes. Ces mots sont retourner et recevoir.

    Retourner en sa présence et recevoir les bénédictions éternelles qui découlent du respect des alliances contractées sont les objectifs les plus importants que nous puissions nous fixer.

    Nous retournons et recevons en ayant « une foi ferme [au Seigneur Jésus-Christ], nous reposant entièrement » sur ses mérites, avançant « résolument, avec constance dans le Christ, ayant une espérance d’une pureté parfaite et l’amour de Dieu et de tous les hommes [et femmes] », nous faisant un festin de la parole du Christ et persévérant jusqu’à la fin3.

    Lucifer n’accepta pas le plan de notre Père qui nous permettait de retourner en sa présence et de recevoir ses bénédictions. En fait, Lucifer se rebella et tenta de modifier complètement le plan de notre Père, voulant s’approprier la gloire, l’honneur et le pouvoir de Dieu. Par conséquent, lui et ses sbires furent chassés de la présence de Dieu, « et il devint Satan, oui, le diable, le père de tous les mensonges, pour tromper et pour aveugler les hommes [et les femmes] et pour les mener captifs à sa volonté, oui, tous ceux qui ne voudraient pas écouter la voix [du Seigneur]4 ».

    En conséquence des choix qu’il a faits dans le monde prémortel, Satan ne peut ni retourner ni recevoir. Tout ce qu’il lui reste, c’est de s’opposer au plan du Père en utilisant toutes les séductions et tentations possibles pour nous faire chuter et nous rendre aussi malheureux que lui5. Le plan de Satan pour atteindre son objectif diabolique s’applique à toutes personnes, toutes générations, toutes cultures et toutes sociétés. Il utilise des voix fortes, des voix qui cherchent à couvrir le murmure doux et léger du Saint-Esprit qui peut nous montrer « tout » ce que nous devons faire pour retourner et recevoir6.

    Ces voix sont celles des personnes qui méprisent la vérité de l’Évangile et qui utilisent l’Internet, les réseaux sociaux, la presse écrite, la radio, la télévision et le cinéma pour présenter de manière attrayante l’immoralité, la violence, la grossièreté, l’obscénité et la dépravation de façon à nous détourner des objectifs et des plans que nous avons pour l’éternité.

    Ces voix peuvent également provenir de personnes bien intentionnées qui sont aveuglées par les philosophies profanes d’hommes et de femmes et qui cherchent à détruire la foi et à détourner de leur objectif éternel les personnes qui essayent simplement de retourner dans la présence de Dieu et de recevoir tout ce que notre Père a7.

    J’ai découvert que, pour rester concentré sur mon but de retourner et recevoir les bénédictions promises, je dois prendre régulièrement le temps de me demander : « Où en suis-je ? »

    C’est une sorte d’entretien privé avec soi-même. Et si cela vous semble inhabituel, réfléchissez-y : qui au monde vous connaît mieux que vous-même ? Vous connaissez vos pensées, vos actions secrètes, vos désirs et vos rêves, vos objectifs et vos plans. Et vous savez mieux que quiconque les progrès que vous faites sur le chemin pour retourner et recevoir.

    Pour me guider lors de mon entretien privé, j’aime lire et méditer les paroles du cinquième chapitre d’Alma, qui poussent à l’introspection, où le prophète demande : « Êtes-vous nés spirituellement de Dieu ? Votre visage est-il empreint de son image? Avez-vous éprouvé ce grand changement dans votre cœur8 ? » Les questions d’Alma nous rappellent ce que nos objectifs et nos plans devraient inclure pour que nous puissions retourner et recevoir.

    Souvenez-vous de l’invitation du Sauveur : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

    « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes9. »

    En faisant grandir notre foi dans le pouvoir qu’a le Seigneur Jésus-Christ de donner du repos à notre âme en pardonnant nos péchés, de réparer nos relations imparfaites, de guérir les blessures spirituelles qui étouffent la progression, de nous donner la force et la capacité de cultiver les attributs du Christ, nous aurons une reconnaissance plus profonde pour la portée de l’expiation du Seigneur Jésus-Christ10.

    Au cours des semaines à venir, prenez le temps d’examiner les objectifs et les plans de votre vie, et assurez-vous qu’ils sont en adéquation avec le grand plan de notre Père céleste pour notre bonheur. Si vous devez vous repentir et changer, alors envisagez de le faire maintenant. Prenez le temps de réfléchir, en vous aidant de la prière, aux changements nécessaires pour vous permettre d’avoir « l’œil fixé uniquement sur la gloire de Dieu11 ».

    Nous devons nous assurer que la doctrine et l’Évangile de Jésus-Christ est au centre de nos objectifs et de nos plans. Sans lui, aucun objectif éternel n’est possible, et nos plans pour atteindre nos objectifs éternels échoueront immanquablement.

    Le document «Le Christ vivant»

    Vous trouverez une aide supplémentaire dans le document « Le Christ vivant : Le témoignage des apôtres12 », présenté à l’Église le 1er janvier 2000. Affichez-en un exemplaire à un endroit où vous pouvez le voir, et prenez le temps d’examiner chaque phrase de ce témoignage inspiré du Christ par ses témoins spéciaux qui l’ont signé.

    La proclamation sur la famille

    Je vous exhorte à l’étudier en parallèle avec « La famille : Déclaration au monde ». Nous parlons souvent de la déclaration sur la famille, mais lisez-là s’il vous plaît à la lumière du pouvoir salvateur du Christ vivant. Sans le Christ vivant, nos aspirations les plus chères ne seront pas exaucées. Comme l’affirme la déclaration sur la famille, « le plan divin du bonheur permet aux relations familiales de perdurer au-delà de la mort. Les ordonnances et les alliances sacrées disponibles dans les temples permettent aux personnes de retourner dans la présence de Dieu, et aux familles d’être unies éternellement13. »

    Cela ne peut se produire que parce que le Christ vivant est le Sauveur expiatoire et le Rédempteur du monde.

    À cet égard, vous pourriez sonder les Écritures afin d’accroître votre compréhension des vérités spécifiques énoncées dans « Le Christ vivant ».

    Lire « Le Christ vivant » dans un esprit de prière équivaut à lire les témoignages de Matthieu, Marc, Luc, Jean et des prophètes du Livre de Mormon. Cela fera grandir votre foi au Sauveur et vous aidera à rester concentrés sur lui tout en suivant vos plans pour atteindre vos objectifs éternels.

    En dépit de nos fautes, de nos faiblesses, de nos déviations et de nos péchés, l’expiation de Jésus-Christ nous permet de nous repentir et de nous préparer à retourner et recevoir les bénédictions incomparables que Dieu a promises : vivre éternellement avec le Père et le Fils dans le plus haut degré du royaume céleste14.

    Comme vous le savez, nul n’échappe à la mort ; notre objectif et notre plan à long terme devraient donc être de retourner, lorsque le moment sera venu, auprès de notre Père céleste et de recevoir « tout ce qu’il a » prévu pour chacun de nous15.

    Je témoigne qu’il n’existe pas de plus grand objectif dans la condition mortelle que celui de vivre éternellement avec nos parents célestes et notre Sauveur bien-aimé, le Seigneur Jésus-Christ. Mais ce n’est pas uniquement notre objectif, c’est également le leur. Ils ont un amour parfait pour nous, dont la puissance dépasse notre entendement. Ils sont totalement, complètement et éternellement focalisés sur nous. Nous sommes leur œuvre. Notre gloire est leur gloire. Ils veulent plus que tout que nous rentrions à la maison, que nous retournions et recevions le bonheur éternel en leur présence.

    Mes chers frères et sœurs, dans une semaine, nous célèbrerons le dimanche des Rameaux, qui commémore l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem. Dans deux semaines, nous célèbrerons le dimanche de Pâques, qui commémore le triomphe du Sauveur sur la mort.

    En concentrant notre attention sur le Sauveur pendant ces deux dimanches spéciaux, souvenons-nous de lui et renouvelons notre engagement à vie de respecter ses commandements. Examinons attentivement notre vie, fixons-nous des objectifs et établissons des plans en adéquation avec ceux de Dieu de manière à nous amener, en fin de compte, à la magnifique bénédiction de retourner et de recevoir. Telle est mon humble prière, au nom de Jésus-Christ. Amen.