2010-2019
Des femmes convaincues
Téléchargements
Cette page (mp3)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Des femmes convaincues

Les femmes convaincues sont des disciples centrés sur le Sauveur Jésus-Christ et la promesse de son sacrifice expiatoire leur donne de l’espérance.

Mes chères sœurs, nous vous aimons beaucoup et nous vous remercions de votre réaction généreuse et enthousiaste à l’invitation de la Première Présidence ainsi qu’à l’opération #jétaisétranger. S’il vous plaît, continuez à prier, à écouter les murmures de l’Esprit et à agir selon les inspirations que vous recevez.

Que je voyage localement ou dans le monde entier, il n’est pas rare que quelqu’un me demande : « Vous souvenez-vous de moi ? » Je dois admettre que souvent je ne peux me souvenir des noms, parce que je suis très imparfaite. Néanmoins, je me souviens de l’amour très réel que notre Père céleste m’a permis de ressentir quand je rencontre ses filles et ses fils précieux.

Récemment, j’ai eu l’occasion de rendre visite à des femmes qui nous sont chères et qui sont en prison. Tandis que nous nous disions sincèrement au revoir, une de ces chères femmes m’a demandé avec insistance : « Sœur Burton, s’il vous plaît, ne nous oubliez pas. » J’espère qu’elle et d’autres femmes qui veulent qu’on se souvienne d’elles le ressentiront dans les quelques paroles que je vais prononcer.

Femmes convaincues à l’époque du Sauveur : centrées sur le Sauveur Jésus-Christ

À toutes les époques, nos sœurs ont fait la démonstration qu’elles étaient des disciples fidèles, ce que nous nous efforçons d’être nous aussi. « Le Nouveau Testament contient des récits de femmes [convaincues], dont le nom est parfois cité, qui ont exercé la foi en Jésus-Christ [et en son expiation], qui ont appris et appliqué ses enseignements et qui ont témoigné de son ministère, de ses miracles et de sa majesté. Ces femmes sont devenues des disciples exemplaires et des témoins importants dans l’œuvre du salut1. »

"Certain Women" Luke 8:2

Réfléchissez à ces récits du livre de Luc. Le premier se déroule pendant le ministère du Sauveur :

« Ensuite […] [Jésus] allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. Les douze étaient avec lui,

« Et des femmes [convaincues], […] Marie, dite de Magdala, […] Jeanne […], Susanne, et plusieurs autres, qui l’assistaient de leurs biens2. »

Le récit suivant, se déroule après sa résurrection :

« Et des femmes [convaincues] […] s’étant rendues de grand matin au sépulcre

« […] n’ayant pas trouvé son corps, sont venues dire que des anges leur sont apparus et ont annoncé qu’il est vivant3. »

De nombreuses fois auparavant, j’ai lu sans remarquer l’expression apparemment insignifiante « des femmes [convaincues] », mais récemment, alors que je méditais plus profondément, ces mots m’ont sauté aux yeux. Réfléchissez à des synonymes du mot convaincu tel qu’apposé à de fidèles femmes convaincues : « persuadées », « positives », « confiantes », « fermes », « déterminées », « assurées » et « sûres4 ».

En méditant sur ces puissants termes descriptifs, je me suis souvenue de deux de ces femmes convaincues du Nouveau Testament, qui ont rendu des témoignages convaincants, fermes et assurés du Sauveur. Bien que, comme nous, elles aient été des femmes imparfaites, leur témoignage est inspirant.

Vous souvenez-vous de la femme au puits, dont le nom n’est pas donné, qui a invité d’autres personnes à venir voir ce que le Sauveur lui avait appris ? Elle a rendu son témoignage convaincu sous forme de question : « Ne serait-ce point le Christ5 ? » Son témoignage et son invitation ont été si convaincants que « plusieurs […] crurent en Jésus6 ».

Bible Videos

Suivant la mort de son frère Lazare, Marthe, disciple et amie chère du Seigneur, a déclaré avec ce qui a dû être beaucoup d’émotion : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. » Réfléchissez à sa certitude, alors qu’elle a continué : « Mais, maintenant je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. » Elle a ensuite témoigné : « Je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde7. »

Ces sœurs nous apprennent que les femmes convaincues sont des disciples centrés sur le Sauveur Jésus-Christ et que la promesse de son sacrifice expiatoire leur donne de l’espérance.

Femmes du Rétablissement convaincues, fidèles à leurs alliances : disposées à se sacrifier

Dans les temps anciens, des femmes convaincues se sont sacrifiées quand elles ont témoigné des enseignements de Jésus et les ont appliqués. Au début du Rétablissement, des femmes convaincues ont fait la même chose. Drusilla Hendricks et sa famille ont fait partie des personnes qui, nouvellement converties, ont subi les persécutions infligées aux saints du comté de Clay (Missouri). Son mari a été blessé lors de la Bataille de la Crooked River et il est resté paralysé à vie. Elle a dû prendre soin de lui et pourvoir aux besoins de sa famille.

« Elle s’est souvenue qu’à un moment particulièrement pénible, alors que sa famille n’avait plus de nourriture, une voix lui a dit : ‘Tiens bon, le Seigneur y pourvoira.’ »

Lorsque son fils a dû se porter volontaire pour entrer dans le Bataillon Mormon, au début, Drusilla a résisté et a lutté en prières avec notre Père céleste jusqu’à « ce qu’il lui semble qu’une voix lui disait : ‘Veux-tu le plus haut degré de gloire ?’ Naturellement, elle répondit : ‘Oui’ et la voix ajouta : ‘Comment penses-tu l’atteindre sans faire les sacrifices les plus grands8 ?’ »

Cette femme convaincue nous apprend qu’être fidèle à nos alliances exige que nous soyons disposées à nous sacrifier.

Femmes convaincues aujourd’hui : nous souvenir et nous préparer à célébrer le retour du Sauveur

J’ai parlé de femmes convaincues à l’époque du Sauveur et dans les premiers temps du Rétablissement de l’Évangile, mais y a-t-il des exemples et des témoignages de femmes convaincues à notre époque ?

Linda K. Burton

Lors de mon récent voyage en Asie, j’ai été à nouveau inspirée par les nombreuses femmes convaincues que j’ai rencontrées. J’ai été particulièrement impressionnée par les membres de la première génération en Inde, en Malaisie et en Indonésie, qui s’efforcent de vivre dans leur foyer selon la culture de l’Évangile, en faisant parfois de grands sacrifices parce que la façon de vivre l’Évangile se heurte souvent aux cultures familiales et nationales. Les femmes convaincues multigénérationnelles à Hong Kong et Taïwan continuent à apporter des bénédictions aux membres de leur famille, de l’Église et de leur collectivité en restant centrées sur le Sauveur et disposées à se sacrifier pour respecter leurs alliances. On trouve de ces femmes convaincues partout dans l’Église.

Linda K. Burton

Une autre femme convaincue , qui est une bénédictions dans ma vie depuis des dizaines d’années, se bat depuis quinze ans contre la maladie évolutive, invalidante et difficile appelée myosite à inclusions. Bien que clouée sur son fauteuil roulant, elle s’efforce d’être reconnaissante et elle tient à jour une liste des choses qu’elle peut faire, comme je PEUX respirer, je PEUX avaler, je PEUX prier et je PEUX ressentir l’amour de mon Sauveur. Elle rend son témoignage convaincu centré sur le Christ presque quotidiennement à sa famille et à ses amis.

J’ai récemment entendu l’histoire de Jenny. C’est une ancienne missionnaire dont les parents ont divorcé pendant qu’elle était en mission. Elle a dit qu’elle était « morte de peur » à la pensée de rentrer chez elle. Mais, à la fin de sa mission en Italie, alors qu’elle s’arrêtait au foyer de la mission en route pour les États-Unis, une femme convaincue, la femme du président de mission, lui a témoigné beaucoup de tendresse simplement en lui brossant les cheveux.

Plusieurs années plus tard, une autre femme convaincue, Terry, présidente de Société de Secours de pieu, a été une bénédiction dans la vie de Jenny quand celle-ci a été appelée présidente de Société de Secours de paroisse. À cette époque, Jenny travaillait à sa thèse de doctorat. Non seulement Terry a assumé son rôle de dirigeante, mais elle a passé aussi dix heures, assise à ses côtés à l’hôpital, quand Jenny a appris avec effroi qu’elle avait la leucémie. Terry lui a rendu visite à l’hôpital et l’a conduite à ses rendez-vous. Jenny a raconté : « Je pense que j’ai dû vomir de nombreuses fois dans sa voiture. »

Malgré sa maladie, Jenny a continué à servir vaillamment comme présidente de Société de Secours de paroisse, Même dans sa situation critique, elle a téléphoné, a envoyé des messages textes et des courriels depuis son lit et a invité des sœurs à venir la voir. Elle a envoyé des cartes et des messages, aimant ses sœurs à distance. Quand les dirigeants de sa paroisse ont demandé une photographie des sœurs de sa présidence pour l’histoire de la paroisse, voici ce qu’ils ont reçu. Parce que Jenny est elle-même une femme convaincue, elle a invité tout le monde à porter les fardeaux des autres, y compris les siens.

Hats

En femme convaincue, Jenny a témoigné : « Nous ne sommes pas seulement ici pour sauver les autres mais aussi pour nous sauver nous-mêmes. Et ce salut vient de notre partenariat avec Jésus-Christ, de notre compréhension de sa grâce, de son expiation et de l’amour qu’il porte aux femmes de l’Église. C’est le fruit de choses aussi simples que de brosser les cheveux de quelqu’un, d’envoyer une note contenant un message inspiré, clair et révélateur d’espérance et de grâce, ou de permettre aux femmes de nous servir9. »

Sœurs, quand nous nous sentons distraites, dubitatives, découragées, pécheresses, tristes ou éprouvées, acceptons l’invitation du Seigneur de boire de son eau vive comme l’a fait la femme convaincue au puits, invitant les autres à faire de même alors que nous rendons notre propre témoignage convaincu : « Ne serait-ce point le Christ ? »

Quand la vie semble injuste, comme cela a dû être le cas pour Marthe à la mort de son frère, quand nous éprouvons des souffrances dues à la solitude, à l’infertilité, à la perte d’êtres chers, aux occasions manquées de se marier et d’avoir une famille, aux foyers brisés, à la dépression invalidante, à la maladie physique ou mentale, à la tension étouffante, à l’anxiété, à la dépendance, aux difficultés financières ou à une multitude d’autres raisons, souvenons-nous de Marthe et, convaincues, déclarons notre témoignage : « Mais je sais […] [et] je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu. »

Bible Videos

Souvenons-nous des nombreuses femmes convaincues qui ont refusé d’abandonner notre cher Sauveur pendant l’expérience atroce sur la croix et qui, toutefois, pendant les heures qui ont suivi. Elles ont eu l’honneur d’être les premières à être des témoins convaincus de sa résurrection glorieuse. Restons proches de lui par la prière et la lecture des Écritures. Rapprochons-nous de lui en nous préparant à prendre chaque semaine les emblèmes sacrés de son sacrifice expiatoire pendant l’ordonnance de la Sainte-Cène, en respectant nos alliances et en servant les autres dans le besoin. Peut-être alors ferons-nous partie des femmes convaincues, disciples de Jésus-Christ, qui célèbreront son retour en gloire quand il reviendra.

Second Coming, The

Sœurs, je témoigne que nous avons des parents célestes pleins d’amour. Je témoigne de notre Sauveur, Jésus-Christ, et de son expiation infinie en notre faveur. Je sais que Joseph Smith, le prophète, a été ordonné pour être le prophète du Rétablissement. Je sais que le Livre de Mormon est vrai et qu’il a été traduit par le pouvoir de Dieu. À notre époque, nous avons la bénédiction d’avoir un prophète vivant, Thomas S. Monson. Je suis convaincue de ces vérités ! Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Remarque : Le 1er avril 2017, sœur Burton a été relevée de l’appel de présidente générale de la Société de Secours.