À la Prêtrise d’Aaron : Se préparer à la décennie décisive
    Notes de bas de page
    Theme

    À la Prêtrise d’Aaron : Se préparer à la décennie décisive

    La manière dont vous détenez [la] prêtrise maintenant vous préparera à prendre les décisions les plus importantes à l’avenir.

    Quelle joie d’être parmi vous, frères, réunis dans le monde entier ! Cela me rappelle les paroles d’un cantique, « Vois, cette armée royale, étendards déployés, marchant à la bataille sans souci du danger1 ». Oui, vous êtes l’armée royale de Dieu, loyale et fidèle.

    Ce soir je vais m’adresser aux jeunes membres de cette armée royale – la Prêtrise d’Aaron, les diacres, les instructeurs et les prêtres qui s’aventurent sur le champ de bataille de la vie. Bien que vous ne vous en souveniez pas, vous vous êtes engagés dans cette cause en prenant une seule décision, il y a longtemps dans notre existence prémortelle. Là, dans le grand conseil dans les cieux, vous avez décidé d’obéir à la volonté de votre Père céleste et de son Fils Jésus-Christ. Souvenez-vous : Vous êtes fils de Dieu et avez choisi de suivre le Sauveur au moment le plus important, et cela fait de vous un grand homme.

    En raison de cette décision divine qui a décidé de votre progression éternelle, vous avez reçu un corps physique, vous avez acquis le libre arbitre pour choisir le bien au lieu du mal, et à présent vous vous améliorez et vous vous préparez à acquérir les attributs de notre Sauveur. Vous avez été baptisé et avez reçu le Saint-Esprit. Vous apprenez qui vous êtes, pourquoi vous êtes ici et où vous allez. Et maintenant vous avez reçu la Prêtrise d’Aaron !

    La Prêtrise d’Aaron est la prêtrise préparatoire, donnée pour cette période de préparation de votre vie. La manière dont vous détenez cette prêtrise maintenant vous préparera à prendre les décisions les plus importantes à l’avenir. Ces décisions incluent la réception de la Prêtrise de Melchisédech, l’assistance au temple, l’accomplissement d’une mission, la poursuite d’études, le choix d’une profession, d’une femme et le scellement pour le temps et pour l’éternité dans le temple. Il y a un temps et une saison pour toutes nos décisions. Veillez à prendre les décisions au bon moment et à la bonne saison. Toutes ces décisions qui influencent une vie entière seront prises dans une période relativement courte et très chargée quand vous aurez la vingtaine, ce que j’appelle « la décennie décisive ».

    Pendant ma formation de pilote d’avion de combat, je me suis préparé à prendre des décisions vitales de ce genre dans un simulateur de vol. Par exemple, je me suis exercé à décider quand je devais sauter en parachute si le voyant d’alarme incendie s’allumait et que je commençais à tomber en vrille. Je me rappelle un ami cher qui n’a pas fait ces préparations. Il réussissait à échapper à la formation à la simulation de vol puis allait jouer au golf ou allait nager. Il n’a jamais appris les procédures d’urgence. Quelque mois plus tard, un incendie s’est déclaré dans son avion et il a commencé à tomber en vrille. Remarquant le voyant d’alarme incendie, son jeune équipier, ayant acquis des réflexes, savait quand sauter en parachute, ce qu’il a fait et il a atterri sain et sauf. Mais mon ami qui ne s’était pas préparé à prendre cette décision est resté dans l’avion et est mort dans le crash.

    Dans la décennie à venir vous aurez peu de temps pour vous préparer. Étant donné que vous êtes détenteurs de la Prêtrise d’Aaron, il est important de vous préparer maintenant. Vous devez acquérir vos réflexes pré-conditionnnés pour les décisions importantes que vous prendrez dans la décennie suivante. Vous devez savoir quoi faire et quand le faire pour chaque décision qui se présentera. Souvenez-vous que ne pas prendre de décision peut être aussi préjudiciable que de prendre la mauvaise. Beaucoup des décisions que vous prendrez, ou ne prendrez pas, auront des conséquences éternelles.

    C’est maintenant qu’il faut devenir un disciple de Jésus-Christ, ce qui implique d’accepter son invitation : «Viens et suis-moi2 ». C’est la décision que nous avons prise dans la préexistence. À présent, nous devons la prendre de nouveau dans la condition mortelle, chaque jour, dans toutes les situations, en prenant le nom du Sauveur sur nous, en nous souvenant de son sacrifice expiatoire et en respectant ses commandements. Ce sont les alliances que nous avons contractées à notre baptême, et nous avons l’occasion de renouveler ces alliances chaque semaine en prenant la Sainte-Cène.

    C’est maintenant qu’il faut nous organiser et nous préparer pour avoir la compagnie constante du Saint-Esprit. Cela signifie faire ce que vos parents et dirigeants vous ont enseigné de faire – étudier les Écritures, prier matin et soir, être propre et soigné, suivre un emploi du temps, vous fixer des objectifs et les atteindre, être honnête dans vos relations, respecter vos engagements et être digne de la prêtrise que vous détenez. Vivez toujours, oui toujours, les principes révélés par les prophètes dans la brochure Jeunes, soyez forts.

    C’est maintenant qu’il faut décider de vos amis, et devenir digne d’une épouse éternelle juste. C’est très simple, frères. Comme ma mère me l’a enseigné : « Qui se ressemble s’assemble ». Votre entourage peut vous inciter à faire de grandes choses ou vous tenter et vous faire prendre des chemins étranges et pénibles. Les vrais amis rendent plus facile de vivre l’Évangile. Ils ne nous font jamais choisir entre leurs voies et celles du Seigneur. Ils nous aident à être le genre de personne qui attire d’autres véritables amis. Et ils nous aident à devenir le genre de personne avec qui une femme juste pourra choisir d’être pour toujours. Si vous voulez ce genre d’amis, demandez-vous : « Suis-je cet ami pour les autres ? Suis-je le genre de personne que je veux que ma femme éternelle soit ? »

    C’est maintenant qu’il faut vous préparer à votre mission. Selon votre situation personnelle, vous pourrez peut-être accomplir une mission de prosélytisme à plein temps. Bien que cela soit important, rappelez-vous qu’il est encore plus important d’aller au temple en allant en mission. Une mission est une occasion inestimable de respecter les alliances du temple en vivant la loi de consécration – en consacrant tout votre temps, vos dons et vos talents au Seigneur, et en le servant de tout votre cœur, de tout votre pouvoir, de tout votre esprit et de toute votre force. J’ai toujours considéré vos deux années de service comme la dîme des vingt premières années de votre vie. Mais même si vous n’êtes pas en mesure de faire une mission à plein temps, vous pouvez vous préparer pour, un jour, le moment venu, vous rendre au temple pour contracter des alliances sacrées afin de pouvoir recevoir vos bénédictions éternelles.

    C’est maintenant qu’il vous faut vous préparer à une formation, à des études et à un métier. Jeunes gens de la Prêtrise d’Aaron, vous en êtes au stage de la vie. Votre persévérance à l’école vous qualifiera dans l’avenir pour suivre le conseil du président Hinckley de faire toutes les études que vous pouvez3. Décidez maintenant de faire de votre mieux dans les études et au travail. Alors, quand les occasions se présenteront à votre porte, vous serez prêts à l’ouvrir et à les saisir. Nous devons tous nous rappeler que « chacun reçoit un don4 ». Cultivez vos dons et vos talents. Jeunes gens, choisissez à l’aide de la prière, les cours, les programmes de formation et les emplois qui vous prépareront à de meilleures possibilités et à davantage de responsabilités à l’avenir.

    C’est maintenant qu’il faut obéir. Dans la préexistence, notre obéissance n’était pas sélective. Nous n’avons pas choisi les parties du plan éternel que nous voulions suivre. J’ai appris cette leçon lors de notre premier vol de nuit en solo durant mon entraînement de pilote quand nous avons tous reçu la consigne suivante : « Ne faites pas d’acrobaties la nuit. Vous êtes des pilotes débutants qui n’avez pas été formés aux instruments de bord. » Quelque temps après, un pilote bon par ailleurs et un grand ami, a choisi de désobéir à cet ordre. Tandis qu’il faisait des boucles, des tonneaux en spirale dans le ciel nocturne du Texas, il a regardé à travers la verrière de la cabine de pilotage et a pris ce qu’il voyait au-dessus de lui pour des étoiles, mais c’était en fait les lumières d’un derrick. Il a été pris de vertige : la pesanteur de l’avion donnait l’impression qu’il était à l’endroit, alors qu’il était à l’envers. Quand il a remonté le manche pour prendre de l’altitude dans le ciel nocturne, ila piqué vers la terre et s’est écrasé dans les lumières clignotantes du gisement de pétrole en dessous.

    Quand on pilote un avion, si l’on change de position d’un seul degré à la fois, l’oreille interne ne détecte pas le changement. Frères, jeunes et moins jeunes, lorsque nous pratiquons l’obéissance sélective, nous changeons notre position vis-à-vis du Seigneur et cela se produit généralement un degré à la fois. Quand les forces trompeuses de l’adversaire agissent sur nous, nous ne pouvons les détecter, et nous éprouvons un vertige spirituel. Bien que nous ayons l’impression d’aller dans la bonne direction, nous courons en fait à la catastrophe. Dans la préexistence, notre décision de suivre le Seigneur était inconditionnelle. C’est en suivant ce modèle dans la condition mortelle que chacun de nous retournera à notre Père céleste.

    C’est maintenant qu’il faut faire bon usage de notre temps. « Cette vie est le moment où les hommes doivent se préparer à rencontrer Dieu5. » Je témoigne que votre temps sur terre suffira si vous apprenez à en faire bon usage pendant votre jeunesse. « Oh! souviens-toi, mon fils, et apprends la sagesse dans ta jeunesse ; oui apprends dans ta jeunesse à garder les commandements de Dieu6. »

    C’est maintenant qu’il faut protéger votre droit de naissance. Vers la fin de sa vie, Jacob, prophète de l’Ancien Testament, a donné une bénédiction paternelle à chacun de ses fils. Ruben était le premier né et avait le droit d’aînesse ; des bénédictions particulières lui étaient destinées. Mais dans la bénédiction, son père lui a dit : « Tu es impétueux comme les eaux, tu n’auras pas la prééminence7. » Réfléchissez un instant à ce que signifie l’expression « impétueux comme les eaux ». Quand l’eau devient chaude, elle s’évapore. Quand elle devient froide, elle gèle. Lorsqu’elle n’est pas canalisée, elle érode et détruit tout ce qui est sur son passage.

    Détenteurs de la Prêtrise d’Aaron, vous avez, vous aussi, un droit du fait de votre naissance. Je vous exhorte à être obéissants et forts. Je vous exhorte à ne pas laisser se dissiper votre détermination ni à laisser évaporer votre engagement à suivre le Sauveur. Soyez solides comme un roc en vivant l’Évangile. Nul d’entre nous ne connaît toutes les bénédictions qui nous attendent. La seule manière de perdre ces bénédictions est d’y renoncer par notre désobéissance. Ne renoncez pas à votre héritage éternel pour les choses de ce monde. Soyons obéissants et préparons-nous aujourd’hui à honorer, protéger et recevoir notre droit de naissance glorieux.

    Jeunes gens, vous êtes la force vitale de l’armée du Seigneur, les deux mille jeunes guerriers de ces derniers jours8. « Tout ce vous semez, vous le moissonnerez aussi9. » Voyant la moisson glorieuse qui nous attend, je vous invite à méditer sur la manière dont vous prendrez des décisions dans la décennie à venir.

    La loi de la moisson propose un modèle de prise de décision. Préparez la terre par la prière, en sachant que vous êtes fils de Dieu. Plantez les graines en tenant conseil avec les personnes qui vous donneront de bons conseils ; ensuite recherchez la direction du Saint-Esprit. Permettez aux graines de l’inspiration de pousser. Les idées naissantes doivent être entretenues. Elles ont besoin de temps pour mûrir. La lumière de l’inspiration apportera la récolte spirituelle lorsque vous demanderez à notre Père céleste en priant si vous avez pris la bonne décision. Si vous suivez cette lumière, l’obscurité s’estompera et la lumière deviendra « de plus en plus brillante jusqu’au jour parfait10 » – ce jour où nous serons en présence de notre Père céleste.

    Pour finir : Soyez là. Chacun de nous était au conseil dans les cieux pour choisir le grand plan du bonheur dont nous bénéficions maintenant. Jeunes gens, une fois que vous avez pris un engagement vis-à-vis de vous-même, de votre famille, de votre évêque, de votre employeur, soyez là. Lorsqu’il faudra être à l’église, à une activité d’échange, ou accomplir une tâche de la prêtrise, soyez là. Lorsque viendra le temps d’obtenir un diplôme de fin d’études ou de programmes de formation, soyez là. Lorsque viendra le temps de faire une mission, soyez là. Lorsque la jeune femme que vous aimez s’agenouillera à l’autel sacré du temple de Dieu, soyez là (et pas comme témoin). Lorsque votre famille sera réunie dans le royaume céleste, soyez là. Lorsque le Sauveur attendra pour vous saluer, rentrant de votre vie sur terre avec honneur, et que notre Père céleste voudra vous prendre dans les bras de son amour, soyez là.

    Après votre décennie décisive, allez de l’avant et allez plus haut. « Élevez-vous, ô hommes de Dieu11 ! » Soyez des maris et des pères loyaux. Soyez fidèles. Élevez-vous et soyez dignes des filles dignes de Dieu qui nous aident et nous soutiennent. Puissions-nous les honorer comme nous honorons le Seigneur.

    Je témoigne que notre Père sait que vous êtes ici ce soir. Vous faites partie de sa royale et puissante armée, aux rangs nombreux de soldats, unis et hardis, qui suivent leur commandant et chantent leur chant joyeux : Victoire, victoire, par celui qui nous a rachetés ! Victoire, victoire par Jésus, notre Seigneur12. Il est là, il veut que nous retournions en sa présence, il nous dirige, et notre victoire est en lui. J’en rends témoignage. Au nom de Jésus-Christ. Amen.