Reconsécration du Tabernacle de Salt Lake City
    Notes de bas de page
    Theme

    Reconsécration du Tabernacle de Salt Lake City

    Je suis reconnaissant que ce bâtiment magnifique ait été renforcé et rénové pour que l’on puisse continuer à l’utiliser pour instruire et édifier les enfants de Dieu.

    C’est un grand honneur et une grande bénédiction de participer au service de reconsécration de ce grand édifice, le Tabernacle de Salt Lake City, qui se trouve à l’ouest du temple. Nous remercions tous ceux qui, de près ou de loin, ont pris part aux grands travaux qui ont été faits dans ce bâtiment. Nous remercions particulièrement l’épiscopat président, les frères H. David Burton, Richard C. Edgley et Keith B. McMullin, pour leur excellente gestion de la modernisation et de la rénovation du Tabernacle.

    De chers souvenirs d’enfance me lient à ce Tabernacle. J’y ai été baptisé. Quand je suis devenu diacre, mon père m’y a amené assister à la réunion générale de la prêtrise. Nous arrivions quinze minutes en avance et nous pouvions facilement trouver une place au balcon.

    Dans les premiers temps de l’Église, les deux seuls bâtiments construits expressément pour le culte ont été les temples de Kirtland et de Nauvoo. Tous deux ont été construits selon la révélation. Le premier bâtiment construit par l’Église comme lieu de réunions dont nous ayons connaissance devait aussi être utilisé comme école. Il a été construit en rondins en 1831 au Missouri1.

    Le temps que le temple de Kirtland soit consacré en 1836, il était déjà trop petit pour contenir tous les saints qui voulaient assister à la consécration. Joseph Smith, le prophète, a écrit avec regret que le bâtiment ne pourrait en recevoir plus2. Cependant, comme les violences contre les saints et leurs dirigeants s’accentuaient à Kirtland, le gros de l’Église est parti en 1838 au Missouri en abandonnant ce précieux bâtiment.

    Le temple de Nauvoo suivait essentiellement le même modèle que le temple de Kirtland en ce qui concerne les salles d’assemblée du rez-de-chaussée et du premier étage. Cependant, avant l’achèvement du temple de Nauvoo en 1846, les saints se réunissaient dehors, souvent près du temple, pour écouter Joseph et les autres dirigeants de l’Église parler. Parfois des milliers de personnes assistaient à ces réunions.

    Comme George A. Smith l’a fait remarquer non sans humour, « du temps du prophète Joseph… c’est à l’extérieur que le ‘mormonisme’ s’épanouissait le mieux. » Cela était dû au fait que « nous n’avons jamais érigé de bâtiment assez grand pour recevoir les saints avant la mort du prophète3. »

    De temps en temps les intempéries interrompaient ces services à l’extérieur et les orateurs et l’assemblée manquaient de confort. Joseph F. Smith, qui se rappelait bien le manque de confort de ces réunions en plein air tenues près du temple de Nauvoo, a dit :

    « Mon premier souvenir d’un lieu de culte, c’est à Nauvoo. C’était dans un petit bouquet d’arbres près de l’emplacement du temple. En compagnie de ma mère, j’ai écouté ici des hommes tels que Brigham Young, Heber C. Kimball, Orson Hyde, Parley P. Pratt, Orson Pratt, le prophète Joseph et le patriarche Hyrum. Je me rappelle très bien avoir assisté à une réunion dans le bosquet ; on avait amené un chariot devant l’assistance et Joseph, le prophète, se tenait sur le chariot et parlait, quand il a commencé à pleuvoir. Une ou deux personnes se sont levées pour tenir des parapluies au-dessus de lui, pour le protéger de l’eau. Beaucoup de gens n’avaient pas de parapluie et c’était très agaçant et désagréable de rester assis là, mais je me rappelle très bien, quoique n’étant qu’un petit garçon, que personne ne quittait l’endroit tandis qu’il parlait4. »

    Avant sa mort, Joseph, le prophète, a ordonné qu’un tabernacle de toile soit construit pour abriter les saints lors des grandes réunions. En 1845, alors que le temple était en voie d’achèvement, Orson Hyde, du Collège des Douze, a été renvoyé dans l’Est pour lever des fonds et acheter « environ quatre mille mètres » de toile pour construire ce que Brigham Young a appelé « le Tabernacle de l’assemblée de Sion5 ».

    Dans une lettre écrite le 30 août 1845, Orson Pratt décrit l’endroit proposé et la conception envisagée pour le tabernacle de toile :

    « On prévoit d’ériger un tabernacle de toile devant et en annexe au temple à l’ouest. La forme de ce tabernacle sera celle d’une ellipse … Sa superficie sera suffisante pour contenir huit à dix mille personnes ; ses sièges s’échelonneront graduellement les uns par rapport aux autres en forme d’amphithéâtre6.

    Le lendemain, les frères ont commencé à débarrasser le sol pour la construction du tabernacle de toile. Cependant, à cause des persécutions intenses de leurs ennemis, les saints ont dû quitter Nauvoo et le tabernacle de toile n’a jamais été construit. Alors, en 1846, Orson Hyde « a chargé la toile dans des chariots et s’est mis en route vers l’Ouest avec elle7. » Certains ont supposé que « l’on a fait bon usage de la toile pour des choses telles que des tentes, des auvents et des bâches de chariot8 » pour les saints dans l’exode vers la vallée du lac Salé.

    Le Tabernacle terminé à Temple Square à Salt Lake City a des dimensions qui ressemblent en gros au tabernacle de toile envisagé pour Nauvoo et, comme ce dernier, il est également situé juste à l’ouest du temple. Comme pour d’autres choses telles que la grande migration vers l’Ouest, Joseph Smith a eu la vision d’un grand Tabernacle ; et Brigham Young en a fait une réalité.

    Ainsi le tabernacle prévu pour Nauvoo, bien qu’il n’ait jamais été construit, a été le prototype de ce bâtiment historique. Quand j’étais petit, nous écoutions la conférence générale à la radio ; maintenant, avec l’utilisation des satellites et du matériel électronique moderne, nous émettons depuis Salt Lake City dans le monde entier simultanément, comme nous le faisons en ce moment, en utilisant des liaisons satellite avec des bâtiments partout dans le monde. C’est le résultat de l’inspiration donnée aux Frères pour répondre aux besoins des gens de notre époque. C’est un bon exemple de la façon dont le Seigneur nous permet de répondre aux besoins des membres de l’Église. Je témoigne que le Seigneur continuera à révéler par l’intermédiaire de son prophète, Gordon B. Hinckley, les moyens de répondre aux besoins de tous les membres dans une Église toujours grandissante.

    Je suis reconnaissant que ce bâtiment magnifique ait été renforcé et rénové pour que l’on puisse continuer à l’utiliser pour instruire et édifier les enfants de Dieu, au nom de Jésus-Christ. Amen.