Rapport du comité d’apurement

    Notes de bas de page
    Theme

    Rapport du comité d’apurement


    Le comi­té des apu­re­ments de l’Eglise est indé­pen­dant de tous les offi­ciers, ­employés et instan­ces de l’Eglise. Il est direc­te­ment res­pon­sa­ble vis-à-vis de la Première Présidence. Il a accès à tous les regis­tres et à tou­tes les per­son­nes néces­sai­res pour s’acquit­ter de ses res­pon­sa­bi­li­tés. Nous avons exa­mi­né la confor­mi­té des contrô­les aux­quels sont sou­mis les recet­tes et les dépen­ses, ainsi que les ­autres moda­li­tés qui pro­tè­gent les biens de l’Eglise et des orga­ni­sa­tions qu’elle contrô­le, entre ­autres les bud­gets, la comp­ta­bi­li­té et les apu­re­ments de l’Eglise, ainsi que les décla­ra­tions finan­ciè­res cor­res­pon­dan­tes pour l’exer­ci­ce ayant pris fin le 31 décem­bre 1993.


    Le ­conseil d’uti­li­sa­tion des dîmes, com­po­sé de la Première Présidence, du Conseil des Douze et de l’Episcopat pré­si­dent, a auto­ri­sé les dépen­ses des fonds géné­raux de l’Eglise pour cette année, comme pres­crit par la révé­la­tion. Le comi­té d’affec­ta­tion des dîmes admi­nis­tre les prin­ci­pa­les dépen­ses à l’inté­rieur du bud­get.


    Le dépar­te­ment des apu­re­ments pro­cè­de, par métho­de d’échan­tillons, aux apu­re­ments finan­ciers et opé­ra­tion­nels et aux apu­re­ments des sys­tè­mes infor­ma­ti­ques, pour toute l’Eglise, dans le monde ­entier. Son per­son­nel se com­po­se ­d’experts-comp­ta­bles et ­d’autres véri­fi­ca­teurs qua­li­fiés; il est indé­pen­dant de tou­tes les ­autres instan­ces de l’Eglise. Les socié­tés ano­ny­mes qui appar­tien­nent à l’Eglise ou qui sont sous contrô­le sont apu­rées par des ­experts-comp­ta­bles du dépar­te­ment des apu­re­ments de l’Eglise ou par des socié­tés spé­cia­li­sées dans l’apu­re­ment. L’apu­re­ment des uni­tés loca­les de l’Eglise est effec­tué loca­le­ment. Les moda­li­tés de ces apu­re­ments d’uni­tés loca­les sont éta­blies par le dépar­te­ment des apu­re­ments de l’Eglise, qui exa­mi­ne éga­le­ment les rap­ports des apu­re­ments.


    Sur la base de notre exa­men du sys­tè­me de contrô­les finan­ciers et opé­ra­tion­nels et des rap­ports d’apu­re­ment et des résul­tats qui en décou­lent, nous som­mes d’avis que les moda­li­tés de bud­get, de comp­ta­bi­li­té, d’apu­re­ment et les ­autres moda­li­tés de contrô­le assu­rent une comp­ta­bi­li­té fidè­le des ­avoirs et des obli­ga­tions de l’Eglise. Dans tous les domai­nes maté­riels, tous les fonds de l’Eglise reçus et dépen­sés au cours de l’exer­ci­ce ayant pris fin le 31 décem­bre 1993 ont été contrô­lés et comp­ta­bi­li­sés confor­mé­ment aux ­règles et moda­li­tés de l’Eglise.


    Respectueusement,


    Le comi­té des apu­re­ments de l’Eglise


    Ted E. Davis, pré­si­dent


    Donald D. Salmon


    James B. Jacobson 9